http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
vendredi 02 décembre 2016
Paravent de Chine et masque d'Afrique
Thierry de Maigret
Experts : Cabinet Daffos-Estournel, Hugues Serve-Catelin, Cabinet Portier : T. Portier – A. Jossaume, Vincent L’Herrou
La maison Thierry de Maigret nous emmène dans un voyage exotique à travers cette vente consacrée aux arts d'Asie et d'Afrique. 

Un superbe paravent à huit feuilles de bois provenant de Chine, datant du XXe siècle, saura séduire les enchérisseurs. Incrustée de plaques de porcelaine dont le décor en émaux polychromes illustre des paysages lacustres, des oiseaux, des personnages et des fleurs avec poèmes, le décor ajouré du cadre regorge de grappes de raisins, bambous, cerisiers en fleurs et pivoines. A sommet, deux dragons pourchassent la perle sacrée parmi les nuages. (10 000/12 000 €) 

Seront aussi mis à l'encan :

  • Une paire de sorbets en néphrite blanche réalisée vers 1900. Les soucoupes en or portent l’inscription donnant le poids de chacune  : « 85 % d’or, environ 45,4 grammes ». (5 000/6 000 €)
  • Une statuette chinoise en bronze à patine brune datant de la fin de l'époque MING (XVIIe siècle) représentant bouddha Amitabha assis en padmasana sur un socle en forme de double lotus inversé, les mains en dhyana mudra. (4 000/6 000 €)
  • Une tête de bouddha en grès gris provenant du Cambodge et datant de la  Période khmère (XIIe-XIIIe siècle). (4 000/6 000 €)
  • Un vase chinois de forme bouteille en porcelaine sur lequel figurent des personnages nettoyant un éléphant et des dignitaires près d'un rocher. Le col est orné de tulipes. Il date de période Transition (XVIIe siècle). (5 000/6 000 €)
Tournée aussi vers l'art africain, cette vacation proposera un rare et ancien masque provenant de Côte d'Ivoire (Gouro/Bete) aux traits anthropomorphes surmontés de cornes, la joue gauche marquée d’une large scarification. Ce type de masques semble avoir été collecté vers 1900 dans la région de Daloa. Il porte au dos une série d’anciennes étiquettes témoignant de sa prestigieuse histoire. (20 000/30 000 €)
 
Exposition publique – Drouot – Salle 4
Jeudi 1er décembre, de 11h à 21h
Vendredi 2 décembre, de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques – Drouot – Salle 4
Vendredi 2 décembre, 14h