http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 14 décembre 2016
Du XVIe au XIXe, trois siècles de raffinement
Pierre Bergé & Associés
Experts : Vittorio Preda, René Millet, Laurence Fligny assistée de Benoît Bertrand, Elisabeth Marechaux Laurentin, Marie de La Chevardière, Xavier de Clerval, Cabinet Etienne - Molinier, Alexandre Chevalier, Nicole de Pazzis-Chevalier

Mobilier, tableaux et objets d'art du XVIe au XIXe siècle seront présentés au cours de cette vacation orchestrée par la Maison Pierre Bergé et Associés. Une commode d'époque Régence attirera l'attention des connaisseurs et des amateurs raffinés. Ceux-ci s'attarderont d'abord sur le contraste entre les courbes du meuble et le décor géométrique et linéaire de la marqueterie. Ils noteront ensuite l'estampille de Charles CRESSENT (1685-1768), reçu maître sculpteur en 1714 et fournisseur ébéniste du Duc d'Orléans, de l'Électeur Charles-Albert de Bavière et du roi Jean V du Portugal. (80 000/120 000 €)

Seront également proposés à la vente :

  • Fruits sur un entablement de pierre, une toile de Jean-Baptiste MONNOYER (1636-1699). (50 000/70 000 €)
  • Un grand bureau de pente d’époque Louis XV de forme galbée en placage d'amarante marqueté en feuilles. L'abattant formant lutrin démasque dix cartons et cinq tiroirs. Il présente cinq tiroirs en ceinture, les pieds sont cambrés. Ce bureau est estampillé MIGEON ; il s'agit vraisemblablement de Pierre II MIGEON (1701-1758), l'ébéniste le plus réputé de la célèbre dynastie de marchands-ébénistes du règne de Louis XV. (30 000/50 000 €)
  • Un grand bureau plat en placage d’amarante d’époque Régence. Ce meuble de luxe, nouveau pour la période Régence, est un travail parisien, vraisemblablement de Noël Gérard. De forme rectangulaire, le bureau comporte une ceinture mouvementée ouvrant à trois tiroirs. Il repose sur des pieds cambrés et il est ornementé de bronzes ciselés et vernis. Les côtés présentent des tabliers ornés d'un bronze où figurent la Justice assise sur un entablement. Le dessus présente un cuir dans un encadrement. (25 000/30 000 €)
Exposition publique – Drouot – Salles 5 et 6
Mardi 13 décembre, de 11h à 18h
Mercredi 14 décembre, de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques – Drouot – Salles 5 et 6
Mercredi 14 décembre, 15h00