http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 01 mars 2017
Une étoffe chinée à la branche
Thierry de Maigret
Expert : Séverine Experton-Dard

Au cours d'une vente dédiée aux textiles, aux costumes anciens et à la mode de la maison Thierry de Maigret, l'attention se portera sur une rare tenture « à grand dessin » en taffetas « chiné à la branche ».

Cette technique d’impression textile apparut au XVIIIe siècle. Elle fut en vogue sous les règnes de Louis XV et Louis XVI, très appréciée notamment par Marie-Antoinette pour sa garde-robe et son ameublement.

Cette soierie est issue d'un mobilier d'été réalisé entre 1770 et 1790. Tendus, ceux-ci recouvraient les murs des chambres de palais pour deux saisons, changés en été et en hiver.

L’étoffe, comme la large majorité des chinés du XVIIIe siècle, est tissée en taffetas. Le tissu présente un beau dessin en miroir d’un perroquet sur une branche fleurie faisant face à deux troncs de citronniers enlacés devant une colonne antique et une pièce d’eau.

Ce décor, certainement inédit, est à rapprocher, par l’ampleur de son dessin et la virtuosité de son tissage, des plus prestigieuses commandes d’ameublement des Palais royaux d’Europe et du magasin du garde meuble à la Grande Fabrique de Lyon au XVIIIe siècle. (1 500/3 000 €)

À découvrir également :

  • Une rare robe d’intérieur « Impressionniste », de l’époque Second Empire, vers 1866. Sa forme ample avec un pli plat dans le dos évoquant les « robes volantes » de Watteau. Le ruché volanté sur le pourtour, les poches, les poignets et le bas du manteau évoque un falbala. (700/900 €)
  • Une robe en coton blanc de l’époque Charles X, vers 1830. (400/500 €)

Exposition publique – Drouot – Salle 10
Mardi 28 février, de 11h à 21h
Mercredi 1 mars, de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques – Drouot – Salle 10
Mercredi 1 mars, 13h30