http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
lundi 27 mars 2017
Victor Hugo, énigmatique dessinateur
Aguttes

Le 27 mars, dans le cadre de la Semaine du Dessin à Drouot, la maison Aguttes mettra en avant une sélection d'œuvres sur papier dans une vacation consacrée à l'art moderne. Parmi elles sera proposée une encre brune sur papier de Victor-Marie HUGO (1802-1885) intitulée L’Hermitage (Jersey) 1855. (80 000/120 000 €)

Dans l’ombre de l’écrivain se cache la figure d’un remarquable dessinateur. « Victor Hugo, s'il n'était pas poète, serait un peintre de premier ordre ; il excelle à mêler, dans des fantaisies sombres et farouches, les effets de clair-obscur de Goya à la terreur architecturale de Piranèse » – écrivit Théophile GAUTIER (1811-1872) dans ses Souvenirs romantiques.

Dès l’enfance, Hugo laisse courir sa plume sur le bord des pages de ses carnets. Mais c’est surtout lors de ses voyages avec sa maitresse Juliette Drouet, entre 1833 et 1843, que son talent d’illustrateur se développe : il fixe de nombreuses vues de sites et de monuments à la mine de plomb. Dans les années 1840, la révélation du Rhin puis la mort tragique de sa fille Léopoldine accentuent en lui le goût du fantastique et des ténèbres. Très occupé par ses activités politiques, il délaisse quelque peu l’écriture pour dessiner sans relâche un univers à la mesure de son imagination : vues de châteaux fantomatiques, de roches surnaturelles, de forêts angoissantes ou de mystérieuses eaux.

Le dessin proposé lors de cette vacation fut offert en 1857 par l’écrivain à son ami proche le Docteur Terrier. Conservé dans la famille depuis, il fut présenté en 1971 lors de l’exposition Dessins de Victor Hugo au Musée de Victor Hugo, puis à la Maison de l'artiste. Il figura également dans l’exposition Cet immense rêve de l’océan qui fut organisée à la Maison de Victor Hugo en 2006. Il est annoté d’une émouvante dédicace par l’artiste au Docteur Terrier.

Les Tournesols, signés Emil NOLDE (1867-1956) ensoleilleront la suite de cette vente d'art moderne. Issue d’une collection privée, cette aquarelle sur papier est réalisée en 1930. (50 000/60 000 €)

L’artiste allemand, auquel le Grand Palais consacrait une rétrospective en 2008-2009, est une figure éminente de l’art moderne. Après une brève adhésion au mouvement Die Brücke en 1906-1907, justifiée par la vivacité tourmentée de ses paysages, il sera finalement un des représentants majeurs de l’Expressionisme allemand. Sa peinture se caractérise par l’usage de couleurs pures et empâtées et un dessin rapide issu de gestes vifs et violents.

Fasciné par la nature et ses mouvements, l’artiste peint toute sa vie jardins, fleurs, mer et vent. Il se place comme un contemplateur de l’homme et de son environnement. A travers ses natures mortes, il illustre la vie qui habite les éléments. Ses peintures religieuses découlent d’une recherche des racines primitives et naturelles de l’humain.

Alors qu’Emil Nolde soutient la montée d’Hitler au pouvoir, ses œuvres sont présentées dans l’exposition Art dégénéré à Munich, en 1937. Il refuse ensuite de se soumettre aux critères esthétiques nazis jusqu’à être interdit de peindre en 1941. Insoumis, il ne cesse de créer et réalise clandestinement pendant la guerre ses « images non peintes » correspondant à une multitude de petites aquarelles.

D'autres oeuvres graphiques sont à découvrir :

  • L'encre sur papier nommée Jeune femme, signée sur le côté gauche par SANYU (1901-1966). (15 000/20 000 €)
  • Le dessin Les pommes masquées réalisé au crayon sur papier par René MAGRITTE (1898-1967), annoté sur le côté gauche. (2 000/3 000 €)

Pour finir, les tableaux modernes seront portés par :

  • Une encre et couleurs sur soie signée LE VAN DE (1906-1966). Maternité fut peinte en 1938 par l’artiste et provient d’une collection privée française réunie dans les années 1950-1960. (15 000/20 000 €)
  • Les artistes chinois et vietnamiens du XXe siècle Le Pho, Mai Thu, Le Van De, Vu Cao Dam, Chu Teh-Chun, Zao Wou-Ki qui côtoieront Pasqua, JonOne ou Olivier Debré.




Exposition publique - Drouot - Salle 5

Samedi 25 mars - 11h / 18h
Lundi 27 mars - 11h / 12h

Vente aux enchères publiques - Drouot - Salle 5
Lundi 27 mars - 14h30