http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 15 mars 2017
Glam' et Légendes à Drouot
Yann le Mouel
Expert : Viviane Esders

Le 15 mars, la maison Yann Le Mouel et l'expert Vivane Esders se consacreront aux portraits d'artistes. La vente Glam’ & Légendes parcourra plusieurs collections autour des personnalités, des artistes, des stars et des écrivains qui ont marqué notre époque. Le glamour irrésistible des stars sera au programme de cette vente de photographies avec notamment deux collections de légende, celle de Roger Vivier et celle de Didier Grandsart.

Collection Roger Vivier : Émilio Terry et la famille Castellane

Cette vente présentera la collection de photographies ayant appartenue au styliste et créateur de chaussures de stars Roger VIVIER autour d’Émilio TERRY et de la famille Castellane. Émilio TERRY (1890-1966), architecte, décorateur et paysagiste franco-cubain, a créé des meubles, il a dessiné des maisons et jardins et a décoré des châteaux à partir des années 1920. Parmi ses clients, on retrouve Niarchos, Rainier de Monaco, Charles de Beisteguy et les Noailles. Allié aux Castellanes et à la famille Faucigny-Lucinge, Émilio Terry, figure du gotha, devient l’ami de Christian Bérard, Jean Cocteau et Coco Chanel. Sont donnés à voir dans cette collection des portraits de personnalités aristocratiques, du monde de l'art, du cinéma et de la musique.

Collection Didier Grandsart « Ultra Blonde »

Galeriste et collectionneur émerveillé par les avant-gardes, l’érotisme et le cinéma, Didier GRANDSART a rassemblé les grandes images du Glamour hollywoodien dans son ouvrage « Ultra Blonde ». Cette exaltation autour des destins rebelles de quatre stars emblématiques vont séduire les collectionneurs par leur audace. Mae West, « démon corrupteur » de la Paramount, bouscula le puritanisme et menaça l’institution sacrée de la famille américaine. Carroll Baker, bouleversante Baby Doll, batailla contre les studios et s’émancipa en Europe. Jayne Mansfield, à la force de son buste effronté, anéantit les stratégies publicitaires de la Fox et devint une figure d’autodérision exubérante de la culture camp. L’ambivalente Kim Novak enfin, la plus indomptable, préféra la vie à l’usine à rêves. Ce carré de blondes défia toute l’industrie hollywoodienne, Ultra stars incarnant l’érotisme d’un féminisme radieux, qui transgressa la domination masculine.

Aperçu des lots phares de cette vacation :

  • Tony Frank « Serge Gainsbourg, Paris », 1969. Tirage signé et numéroté. 60x80 cm (2 500/3 000 €)
  • Tony Frank « Bob Dylan Get Born, Londres », 1965. Tirage signé et numéroté. 50x60 cm (1 800/3 000 €)
  • Tom Kelley « Marilyn Monroe », 1949. Tirage signé et numéroté. 88x53 cm (1 500/2 500 €)
  • Weegee « Marilyn Monroe », 1954. Tirage avec tampon. 24x18cm (1 000/1 500 €)
  • Tony Frank « Michel Polnareff, Paris », 1972. Tirage signé et numéroté. 40x30 cm (1 000/1 200 €)
  • Shahrokh Hatami « Steve McQueen, The Thomas Crow Affair », 1968. Tirage signé. 40x60cm (700/900 €)
  • Jean-Pierre Laffont « Andy Warhol, New York », 1974. Tirage signé et numéroté. 60x41 cm (600/800 €)
Exposition publique - Drouot - Salle 4
Mardi 14 mars 2017 de 11h à 21h
Mercredi 15 mars 2017 de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques - Drouot - Salle 4
Mercredi 15 mars 2017 à 14h