http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
vendredi 17 mars 2017
TOYEN, une femme surréaliste
Drouot Estimations
Experts : Amaury de Louvencourt et Agnès Sevestre-Barbé

La maison Drouot Estimations offrira, le 17 mars, une vente dédiée aux arts du XXe siècle. Parmi les 150 œuvres présentées, un tableau de TOYEN (1902-1980) Au carrefour du silence attirera l’attention des connaisseurs et amateurs du surréalisme. 

Toyen, de son vrai nom Marie Čermínová est une artiste d’origine tchèque. Passionnée par la France, elle tire son pseudonyme Toyen du mot "citoyen", en hommage à la Révolution française.

Marie Čermínová et son compagnon Jindřich Štyrský, peintre et poète, séjournent à Paris dans les années 1920 et sont profondément marqués par le cubisme. Ils décident alors de créer leur propre style, l’artificialisme, par opposition au réalisme et au naturalisme. Proches des surréalistes français et amis d'André Breton, ils exportent le mouvement en Tchécoslovaquie.

Plus tard, devant la montée du communisme, Toyen quitte Prague pour s’installer définitivement à Paris en 1947. Ses œuvres sont alors exposées à la Galerie Denise René.

En 1960, elle peint Au carrefour du silence, une huile sur toile proposée dans cette vacation. Au-delà de son nom d'artiste qui laisse planer le doute quant à son genre, Marie Čermínová s’est toujours opposée à l’image de la femme, symbole de douceur et de sensibilité. Ambigüe, elle s'habille comme un homme et refuse d'utiliser les terminaisons féminines afin d'affirmer son égalité humaine et artistique face aux hommes. Cette œuvre, représentative de son travail, présente la femme comme un objet surréaliste. (150 000/200 000 €)

Seront également proposés dans cette vente :

  • Environs de Saint Fluvien, Orne, La ferme aux loups, hiver, 1976 de Bernard BUFFET (1928-1999). Huile sur toile, signée en haut à droite, datée en haut à gauche, titrée, située au dos. La toile porte le cachet de la galerie Maurice Garnier au dos. (60 000/70 000 €)
  • La Parisienne, 1955-1990 de César BALDACCINI, dit CÉSAR (1921-1998). Épreuve d'artiste en bronze soudé à patine brune. Signée et numérotée 1/4 sur la terrasse. (25 000/35 000 €)
  • Bord de rivière de Armand GUILLAUMIN (1841-1927). Huile sur toile, signée en bas à droite. (15 000/20 000 €)
  • Les quais du Rhône à Bourg-Saint-Andéol, 1926 de Paul SIGNAC (1863-1935). Mine de plomb, aquarelle et gouache sur papier marouflé sur carton. Signée, située et datée en bas à gauche. (14 000/16 000 €)
  • Chouette, 1955 de Pablo PICASSO (1881-1973). Plat ovale en terre de faïence à décor peint noir, blanc, bleu et brun. Il porte un double cachet en creux au dos et annoté « Édition Picasso Madoura » à l'émail. Tiré à 450 exemplaires. (7 000/9 000 €)

Exposition publique - Drouot - Salle 5
Jeudi 16 mars 2017 de 11h à 21h
Vendredi 17 mars 2017 de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques - Drouot - Salle 5
Vendredi 31 mars 2017 à 14h