http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
lundi 18 septembre 2017
Dans le carton à dessins d'Henry Moret
Millon

Lundi 18 septembre, pour sa vacation de rentrée et à l'occasion de la Biennale Paris, la maison de ventes Millon proposera une belle sélection de dessins – dont un important ensemble provenant de l'atelier d'Henry Moret –, tableaux, sculptures et mobilier. Les pièces seront visibles tout le week-end, lors de l’ouverture exceptionnelle de l'Hôtel Drouot pour les Journées du Patrimoine.

Le premier chapitre de la vente sera rythmé par les œuvres du peintre post-impressionniste Henry MORET (1856-1913). Originaire de Cherbourg mais tombé sous le charme de la Bretagne, l'artiste consacra tout son œuvre à la Cornouaille, restituant inlassablement ports, bateaux et paysages marins. « Côtes, bois, vallons, en toutes saisons, il les fouillait en tous sens et les reproduisait tel il les avait sentis, de toute son âme et de toute sa sincérité », comme le soulignait Maxime Maufra dans un manuscrit inédit.
Les collectionneurs et amateurs pourront apprécier, à travers près de quatre-vingts feuilles provenant de l'atelier de l'artiste, son coup de crayon alerte, sa touche vibrante et son sens de la couleur, fruit d'inlassables recherches. Dans ces études, le peintre s'attache surtout aux paysages, architecturés ou sauvages, mais croque également des figures de pêcheurs et de paysans.
Traités à l'aquarelle, au fusain et plus rarement au pastel, les dessins de ce corpus portent tous le cachet de l'atelier et sont tous référencés dans les archives Durand-Ruel, qui fut le marchand de l'artiste.

Le programme se poursuivra avec des souvenirs de la princesse Isabelle de Bourbon-Parme, disparue en 2015. Ce corpus de soixante-dix pièces permettra d'évoquer, à travers portraits peints ou sculptés, argenterie, porcelaine et objets d'art, l'histoire et le goût classique de l'une des grandes maisons européennes.
Parmi les pièces qui seront les plus recherchées figure une écritoire en argent et métal doré, réalisée d’après le modèle de la fontaine des Dioscures place du Quirinal à Rome. Ce riche travail, commératif des derniers aménagements que connut le célèbre monument sous le pontificat de Pie VII, est une production florentine du début du XIXe siècle. Elle porte le poinçon des orfèvres Luigi et Vincenzo SCHEGGI, l'un des ateliers les plus renommés de la capitale toscane. (8 000/12 000 €)

À retenir également parmi les œuvres provenant de divers amateurs :

  • Une figurine péplophore acéphale, Grèce ou Asie Mineure, III-IIe siècle avant J.-C. Il s'agit d'une représentation funéraire en marbre blanc, présentant des traces de polychromie rouge. (40 000/60 000 €)
  • Une aquarelle sur papier signée Raoul DUFY (1876-1958), représentant une vue de la ville de Chinon depuis les bords de la Vienne, provenant d'une collection privée allemande. (25 000/30 000 €)

Exposition publique – Hôtel Drouot – Salles 1 et 7
Du 15 au 17 septembre  – 11h / 18h
Lundi 18 septembre – 11h / 12h

Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – Salles 1 et 7
Lundi 18 septembre – 11h et 14h

VENTE BIENNALE <BR> DANS LE CARTON A DESSINS D'HENRY MORET  <BR> SOUVENIRS DE LA PRINCESSE ISABELLE DE BOURBON-PARME
lundi 18 septembre 2017 - 11:00, 14:00
VENTE BIENNALE
DANS LE CARTON A DESSINS D'HENRY MORET
SOUVENIRS DE LA PRINCESSE ISABELLE DE BOURBON-PARME
Hôtel Drouot, Salle 1 & 7
Millon OVV