http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
lundi 23 octobre 2017
Indochine, mythes et réalités 1860-1945, Chapitre 3
Art Valorem
Expert : Christophe Fumeux

À travers cette troisième édition de Indochine, mythes et réalités 1860-1945 qui se tiendra lundi 23 octobre, la maison Art Valorem s'inscrit comme l'un des acteurs phare dans l'art indochinois.

Lors de cette vacation, la richesse artistique de la péninsule sera illustrée par un ensemble de 150 œuvres graphiques, complété par des photographies inédites, des récits des déplacements de S.M. l’Empereur Bao Daï et des témoignages de la vie coloniale et traditionnelle, des affiches de propagande, des objets d'art et du quotidien.

Les peintres français qui parcoururent l'Indochine - tels que Jos-Henri PONCHIN, Joseph INGUIMBERTY, Henri MÈGE, Marcel BERNANOSE, Georges BARRIÈRE, Suzanne DEPINCÉ, Charles FOUQUERAY - côtoieront les grands noms de la peinture vietnamienne - LE PHO, Vũ Cao DAM, Phạm HAU, Bùi Xuân PHÀI, Vo DOAN GIAP, Tú DUYEN, Co Tan Long Chau, etc.

Le talent des artistes issus de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine sera souligné par Les belles endormies, une peinture sur soie contrecollée sur carton par Vũ Cao DAM (1908-2000) en 1942. Diplômé en 1931, l'artiste obtient une bourse d’étude à Paris en 1932. Il abandonne alors la sculpture pour se consacrer à la peinture à l’huile, sur toile et sur soie. Après s'être installé à Paris en 1937, sa rencontre avec Matisse est une révélation picturale.
À travers cette œuvre, il rend un véritable hommage au maître de la Joie de Vivre et s’inscrit dans l’histoire des Avant-Gardes. On la retrouve d'ailleurs sur les cimaises de l'exposition « Du fleuve Rouge au Mékong, Visions du Viêt Nam » qui s’est tenue du 21 septembre 2012 au 27 janvier 2013 au Musée Cernuschi à Paris. (Estimation : 80 000 / 100 000 €)

Puis, la maison de ventes Art Valorem présentera l’ensemble des décorations du Gouverneur Général d’Indochine par intérim et Résident Supérieur en Annam Maurice Graffeuil (1882-1941), couvrant à la fois sa carrière militaire française, les honneurs reçus de la patrie pour son administration, ainsi que les ultimes distinctions décernées par S.M. l’Empereur Bao Daï lui-même.

Parmi celles-ci :
  • Ordre de Kim KHANH, plus haute distinction de l’Empire d’Annam, composé d’un pendentif en forme de gong en or, gravé « offert par décret impérial de Sa Majesté Bao Daï ». Suspendu à une chaîne en or, il est prolongé par un motif en forme de chauve-souris, symbole de longévité et de bonheur, en perles et perles de corail. Son coffret en argent repoussé et richement ciselé présente en son centre un dragon enchâssant un médaillon à idéogrammes « fait sous le règne de Bao Daï » et, aux coins, les quatre animaux mythiques de l’Empire : le dragon, la licorne, la tortue et le phénix. (Estimation : 6 000 / 8 000 €)
  • Une pierre à encre de provenance impériale, dite pierre de Doan Khe, en forme de cloche. La base de cet encrier est gravée d'idéogrammes dorés « Fait sous le règne de Tu Duc » (1847-1883). Il fut réalisé pour l'usage exclusif de cet empereur resté en mémoire pour ses poèmes et ses écrits. Exécuté sous la dynastie des Song du Nord, cet objet représente la quintessence en matière de savoir-faire et de raffinement pour les lettrés et les érudits. (Estimation: 8 000 / 12 000 €)

Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – Salle 6
Lundi 23 octobre – 11h et 13h45

Exposition publique – Hôtel Drouot – Salle 6
Samedi 21 octobre – 11h / 18h
Dimanche 22 octobre – 11h / 18h
INDOCHINE - mythes et réalités
lundi 23 octobre 2017 - 11:00- 13:45
INDOCHINE - mythes et réalités
Salle 6 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Art-Valorem OVV