http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
vendredi 10 novembre 2017
Demeter CHIPARUS fait danser l'Art Déco
Tessier-Sarrou
Expert : Plaisance expertise 

Vendredi 10 novembre, la maison Tessier-Sarrou présentera une vente dédiée aux arts décoratifs du XXe et au design.
L’œuvre emblématique est une Danseuse aux éventails signée Demeter CHIPARUS (1886-1947).

Cet artiste roumain, ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Paris, est caractéristique de l’ère Art Déco et connu pour ses sculptures de danseuses exotiques, dont les plus remarquables ont été réalisées entre 1914 et 1933.

L’artiste utilisait une technique bien particulière, dite de sculpture chryséléphantine, un assemblage d’ivoire et de bronze. Cette méthode très ancienne, déjà utilisée par les Égyptiens, n’a été reprise qu’au XXe siècle, et le sculpteur l’a adaptée en conjuguant le travail de l’ivoire et la patine du métal, en réalisant une « plastiline », un matériau aussi façonnable que l’argile, qui durcit en refroidissant. Chiparus peignait sa réalisation à froid, apportant de l’éclat et de la luminosité par ses couleurs dorées et scintillantes.

Pendant les années 1920, son travail fut influencé par les découvertes égyptiennes de l’époque. Elles lui inspirèrent des sculptures reprenant les poses stylisées des danseurs des ballets russes et du théâtre français, portant des costumes issus de la culture égyptienne.

Notre Danseuse aux éventails réalisée vers 1925 est une sculpture chryséléphantine en bronze à patine dorée, argentée et cuivrée dont les éventails, les mains et la tête sont en ivoire. Elle repose sur un socle en onyx et marbre et est signée sur la terrasse « Chiparus ». (Estimation sur demande)

Une importante cheminée en pierre s’impose dans la vente. Réalisée en taille directe sur pierre d’Estaillades, la roche calcaire provient de la carrière de Ménerbes dans le Lubéron aux environs de Carpentras.
Elle se compose de deux larges montants sculptés figurant deux femmes nues en pied, de part et d’autre du foyer, dont les bras se rejoignent sur une grappe de raisin.
Il s’agit d’une pièce unique, signée et datée « Saïn 1922 » et annotée « au bon ami Fenouil », commandée par Mr Fenouil de Carpentras.
Marius Joseph SAÏN (1877-1961) s’est installé à Paris en 1802 afin de suivre des études à L'École des Beaux-Arts. Lors de sa formation, il a travaillé sous la direction des célèbres sculpteurs Gabriel Thomas, Antoine Injalbert et Henri Allouard et collaboré avec Félix Charpentier dans son atelier. L’œuvre présentée ici illustre le travail monumental caractéristique du sculpteur.

La plupart des tailles directes de Saïn ayant été détruites vers 1928, cette cheminée est résolument exceptionnelle. (Estimation : 40 000 / 50 000 €)

Parmi les pièces phares de la vente, figurent :

  • Un peigne de chignon sculpté, représentant un feuillage en corne blonde avec en son centre un scarabée en or et citrine. Signé au dos René LALIQUE (1860-1945). (Estimation : 40 000 / 50 000 €)
  • Adam et Eve, une huile sur toile peinte par Émile Renard MÉNARD (1862-1930), signée en bas à gauche « E.R Ménard 1923 ». (Estimation : 30 000 / 40 000 €)
  • Nymphe, un bronze en patine brun vert d’Enzo PLAZZOTTA (1921-1981), signé et justifié 3/9 sur un cartouche, fondu par la Fonderie Mariani. (Estimation : 30 000 / 40 000 €)

Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – Salle 10 et 16
Vendredi 10 novembre – 14h

Exposition publique – Hôtel Drouot – Salle 10 et 16
Jeudi 9 novembre – 11h / 21h
Vendredi 10 novembre – 11h / 12h

ARTS DÉCORATIFS DU XXE ET DESIGN
vendredi 10 novembre 2017 - 14:00
ARTS DÉCORATIFS DU XXE ET DESIGN
Salle 10 & 16 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Tessier & Sarrou et Associés OVV