http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Annonces de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 29 novembre 2017
Une Vierge à la Grenade de Sandro Botticelli aux enchères
Audap & Mirabaud
Expert : Cabinet Éric Turquin

Mercredi 29 novembre, la maison Audap & Mirabaud présentera un chef-d’œuvre du Quattrocento : une Vierge à la Grenade peinte sur panneau par Sandro BOTTICELLI (1445-1510) et son atelier. (Estimation sur demande)

Les personnages centraux de cette composition découlent directement de la Vierge et du Christ du célèbre tondo La Madone à la Grenade, conservé à la Galerie des Offices de Florence. La Vierge tient dans sa main gauche une grenade ouverte, symbole annonciateur de la Passion du Christ qui, lui, exprime le geste de la bénédiction de sa main droite. Représentés sur un fond uniforme et entourés de six anges dans le tondo florentin, la Vierge et l’enfant apparaissent ici devant un parapet et une porte architecturée en perspective sur la gauche, un paysage se distinguant sur la droite.

Botticelli peint le tondo vers 1487 – suivant la datation la plus souvent acceptée –, répondant à une commande de la magistrature florentine des Massai di Camera pour orner leur salle des audiences au Palazzo Vecchio. L’artiste est alors à l'apogée de sa carrière et réalise un chef-d’œuvre. Exposé dans ce lieu public, il en découle des répliques plus petites. Elles sont commandées par des particuliers à Botticelli et destinées à la dévotion. Trois seulement sont connues et l’une d’elles est notamment conservée à la Gemäldegaleri – la Pinacothèque – de Berlin.

La qualité d’exécution de la version proposée dans cette vente suppose un commanditaire exigeant et fortuné. Celle-ci s’affirme dans la finesse des visages – très probablement exécutés de la main du maître –, les rehauts d’or et le décor minutieux imaginé pour l’arrière-plan.

Depuis le XIXe siècle, l’œuvre a appartenu à deux prestigieuses collections constituées par deux hommes passionnés par la Renaissance. Frederick Richards Leyland, artiste britannique et grand amateur d’art, acquit le panneau à la fin du siècle, pensant qu’il avait été réalisé par Fra Filippo Lippi – le maître de Botticelli. L’œuvre rejoint ensuite la collection d’Edouard Aynard, président de la commission d’acquisition des musées de la ville de Lyon, donateur au musée des Beaux-Arts de la même ville et l’un des fondateurs du musée historique des tissus de l’ancienne capitale des Gaules.

Le panneau est exposé au public pour la dernière fois en 1913, lors de la dispersion de la collection Edouard Aynard, après sa disparition. Il est alors acquis par le grand-père de l’actuel détenteur de l’œuvre.

 

Vente aux enchères publique - Hôtel Drouot - Salle 1
Mercredi 29 novembre - 14h

Exposition publique - Hôtel Drouot - Salle 1
Mardi 28 novembre - 11h / 18h
Mercredi 29 novembre - 11h / 12h


Dessins - Tableaux - Céramiques - Mobilier & Objets d’Art
mercredi 29 novembre 2017 - 14:00
Dessins - Tableaux - Céramiques - Mobilier & Objets d’Art
Salle 1 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Audap-Mirabaud OVV