http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
Hotel Drouot
Evénements Drouot
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
lundi 18 décembre 2017
Une oeuvre oubliée de Sanyu aux enchères
Aguttes

Lundi 18 décembre, une oeuvre de l’artiste franco-chinois SANYU (1901-1966), oubliée depuis près de 70 ans, réapparaîtra sur le marché de l’art. Ce Pot de fleurs peint à l’huile sur toile et signé, est vu par le public pour la dernière fois lors d’une exposition consacrée à l’artiste aux Pays-Bas, dans les années 1940. (Estimation : 3 000 000 / 4 000 000 €)

Après avoir activement participé à la montée de la cote de l’artiste, notamment avec deux records français atteints en juin 2015, la maison Aguttes s’est vue confier la vente de cette oeuvre exceptionnelle.

Né en 1901 dans une famille aisée, Sanyu est formé par son père, peintre animalier, et soutenu financièrement par son frère, à la tête de l’entreprise familiale. Il suit l’enseignement de Zao Xi (1877-1938), calligraphe réputé, avant d’entrer à l’Université de Shangaï et de finir ses études au Japon, à Berlin puis en France.

Il s’installe à 22 ans à Montparnasse, au coeur de l’effervescence artistique du Paris d’après-guerre. Contrairement à ses compatriotes contemporains qui choisissaient souvent de rejoindre la Chine après un séjour parisien, il ne quittera jamais la capitale.

À l’Académie de la Grande Chaumière, il étudie le nu sur modèle vivant. Il s’intéresse essentiellement à des sujets occidentaux en appliquant des méthodes de calligraphie chinoise – notamment celle consistant à reproduire un motif jusqu’à le maîtriser parfaitement.

Les années 1930 sont une période fructueuse pour l’artiste. Il expose au Salon d’Automne, au Salon des Indépendants et au Salon des Tuileries. De plus, il est remarqué par le marchand d’art Henri-Pierre ROCHÉ (1879- 1959), connu pour avoir soutenu Pablo Picasso, Marcel Duchamp, Francis Picabia, Constantin Brancusi, Marie Laurencin, Man Ray ou encore Jean Dubuffet. Il achète à Sanyu près de 110 tableaux et 600 dessins.

À partir de cette époque, les expositions dans les galeries se succèdent, puis dans les musées. En 2004, le musée Guimet consacre notamment une exposition à l’artiste ; Sanyu, l’écriture du corps.

Trois thèmes ont occupé une place majeure dans l’oeuvre de celui que l’on considère comme le chef de file de l’art moderne chinois : le nu, les animaux et les natures mortes.

Ses oeuvres conjuguent la représentation minimaliste de ses motifs, le modernisme de ses compositions et la tradition de ses techniques. La simplicité émanant des lignes et des couleurs qu’il dispose sur ses toiles ont fait de lui le « Matisse chinois ».

Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – Salle 5
Samedi 16 décembre – 11h / 18h
Lundi 18 décembre – 11h / 12h

Exposition publique – Hôtel Drouot – Salle 5
Lundi 18 décembre – 14h30

PEINTRES D’ASIE 亚洲艺术家作品
lundi 18 décembre 2017 - 14:30
PEINTRES D’ASIE 亚洲艺术家作品
Drouot - Richelieu Salle 5
Aguttes OVV