http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Résultats de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 18 mai 2016
1,6 M € pour la collection de Madame M. chez T. de Maigret
Thierry de Maigret
Experts : René Millet, Christian Vion, Marie-Christine David, Laure Soustiel, Cabinet Étienne – Molinier et Elisabeth Floret.

Au cours d'une vente qui promettait un voyage raffiné à travers les 150 objets que composaient la collection de Madame M., les valeurs sûres telles qu'une sculpture de Rembrandt BUGATTI (1884-1916) confirmaient les attentes tandis que certaines pièces créaient la surprise. Le goût sûr de la collectionneuse a su convaincre les enchérisseurs nationaux et internationaux pour totaliser un produit vendu de 1 557 500 euros avec 100 % des lots vendus.

Retenons :
 
  • La plus haute enchère 133 980 € récompense une montre PATEK PHILIPPE, datant vers 1940-45. Cette montre présente des caractéristiques chères aux collectionenurs de cette spécialité  : un chronographe en or 750 millièmes, à cadran cuivré 2 compteurs avec chiffres romains et index appliqués. Cette montre a été également remarquée pour son chemin de fer indiquant les minutes et une échelle tachymètre. Le mouvement mécanique est signé et numéroté 862798. Poids brut : 45.70 g. Diam. : 34 mm. (Lot n° 14) ;
  • L’épreuve en bronze à patine brune signée Rembrandt BUGATTI (1884-1916) intitulée Jabiru mâle a bénéficié d''un coup de marteau  à 125 048 €. Cette fonte est une édition originale de Adrien-Aurélien Hébrard (1865-1937) comme l’atteste le cachet du fondeur. (Lot n° 37) ;
  • Suite à une vive bataille d'enchères, cette miniature provenant du manuscrit Sehname-I Selim Han par Seyyid LOKMAN, et attribuée au peintre Naqqash OSMAN a été finalement adjugée 76 560 €, décuplant son estimation. Elle relate les funérailles du sultan Ottoman Selim II et est datée entre 1571 et 1581. Cette miniature illustre l’apogée de la peinture ottomane. (Lot n° 46) ; 
  • La tapisserie La Pêche, de la manufacture Royale de Beauvais, dépassait elle aussi les attentes, estimée entre 10 000 et 15 000 €, elle fut finalement acquise pour la somme de  70 180 €. En laine et soie et d'après la seconde tenture chinoise de François Boucher, elle fut vraisemblablement confectionnée vers 1750. (Lot n° 143)
Tous les résultats sont indiqués frais inclus