http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Résultats de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 08 juin 2016
Record mondial pour une oeuvre de jean-baptiste perronneau
Eve
Experts : Cabinet Turquin, François Lachaud

Le musée des Beaux-Arts d’Orléans a fait valoir son droit de préemption pour le Portrait d’Aignan Thomas Desfriches, par Jean-Baptiste PERRONNEAU (1715-1783). Ce pastel est signé et daté en haut à gauche : Perroneau 1751, il a été préempté pour 412 500 €, établissant ainsi un nouveau record mondial pour une oeuvre de l'artiste. L’œuvre a été transmise de génération en génération. Elle a tout d’abord garni la collection d'Aignan Thomas Desfriches à Orléans avant de revenir à sa veuve puis sa fille, Perpétue Félicité Desfriches, épouse de Jean Cadet de Limay (1745-1834). La petite-fille de Perpétue Félicité Desfriches, Marie-Clotilde Cadet de Limay, épouse d'Alexis Ratouis en hérita puis ce fut le tour de ses fils : Henri Ratouis de Limay (1863-1951) et Paul Ratouis de Limay (1881-1963). (Lot n° 68)

Au registre du mobilier, focus sur un très beau cabinet d’apparat en marqueterie de pierres dures datant du XVIIe siècle a été vendu pour la somme de 118 750 €. En placage d’ébène, bois noirci il est orné de plaques de « pierre dure » (jaspe, lapis lazuli, serpentine, jaune de sienne, brèche de Sicile, travertin, etc…) et de « pietra paesina » provenant des ateliers florentins. Ce travail du milieu du XVIIe siècle provient de Toscane, Italie. (Lot n° 295)