http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Résultats de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
jeudi 24 novembre 2016
Une canne Luba Kibango dépasse les 525 000 euros
Binoche et Giquello
Experts : Patrick Caput, Bernard Dulon, Emmanuelle Menuet

Une salle comble assistait à la prestigieuse vacation dédiée aux arts d'Afrique et d'Océanie. Objets de rituels ou de parures provenant du Mali, des îles Fidji, du Nigéria ou encore de Nouvelle-Zélande, se succédaient au rythme du marteau de Maître Giquello. 

La canne Luba Kibango, sculptée dans un bois patiné et ornée de cuivre, remporta la plus haute enchère à 525 600 €, un record pour une canne Luba. Symbole d'autorité du roi, cet objet fut récolté au Congo en 1891 par le commandant Ponthier qui l'offrit à l'un de ses amis dont la famille le conserva jusqu'en 1977. Il entra ensuite dans une collection privée européenne. (Lot n° 56)

Suivirent :

  • Un portrait en pierre Mayen Yafe, de Libéria ou de Sierra Léone, parti à 401 600 euros. Témoins d’une Afrique médiévale et raffinée, les têtes en pierre mahen yafe ont été trouvées enfouies dans le sol par les agriculteurs sur le territoire des Mende. Celle-ci, sculptée sans le statétite et colorée par la patine d'enfouissement, est présumée du XIII-XIVe siècle. Elle intégra la Collection Dr. et Mrs. Robert Kuhn à Los Angeles, appartint à Hélène et Philippe Leloup (Paris) puis entra une collection privée new-yorkaise. (Lot n° 30 bis)
  • Un masque Heaume Igala Janus (Agbanabo) du Nigeria, sculpté dans le bois et patiné, a trouvé preneur pour 228 000 €. Cet étrange masque anthropo-zoomorphe, se dupliquant au sommet d'un cimier cylindrique, est un gardien de l'ordre. Depuis 1970, il garnissait la collection bruxelloise Samir et Mina Borro avant d'enrichir une collection privée européenne. (Lot n° 17)
  • Un masque Dan de Côte d'Ivoire, présumé de la fin du XIXe siècle, fut adjugé 110 768 euros. Ce masque anthropo-zoomorphe aux lignes cubistes, en bois patiné, est issu d'une collection privée européenne. (Lot n° 15)