http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Résultats de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
vendredi 09 décembre 2016
300 000 euros pour une commode estampillée Martin Carlin
Beaussant Lefèvre
Experts : Gérard Auguier, Jacques Bacot et Hughes de Lencquesaing

La vacation consacrée au mobilier et objets d'art, orchestrée par la maison Beaussant Lefèvre, atteint près de 1,5 million d'euros. Au cours de celle-ci, une commode d'époque Louis XVI, estampillée trois fois M. Carlin et poinçonnée de Jurande, fut adjugée 300 000 €. Martin Carlin fut reçu maître en 1766. Ce meuble à encoignures en acajou et moulures de bronze doré aurait été acquis par le père d'Eugène Labiche lors d'une vente aux enchères à la Malmaison dans les années 1840-1860. Il est ensuite resté dans la famille par descendance. (Lot n° 115)

Autres enchères à retenir :

  • Un très grand tapis indien Agra orné de rinceaux, feuillages et fleurs sur fond blanc partit à 102 500 €. (Lot n° 204)
  • Une paire d'encoignures d'époque Louis XV a trouvé preneur pour 100 000 €. Le décor en marqueterie est réalisé en bois de bout sur fond de bois de rose dans des encadrements mouvementés en bois de violette. Les deux meubles sont estampillés BVRB et ont appartenu aux descendants de la famille du duc de Trévise. (Lot n° 95)
  • Un dessin au crayon noir d'Eugène DELACROIX (1798-1863) fut acquis pour 56 250 €. Il s'agit d'un dessin préparatoire à la lithographie (1827) illustrant le Faust de Goethe. Il provient de k'ancienne collection du duc de Trévise et fut exposé en 1930 à la Bibliothèque Nationale lors de l'exposition E. Delacroix. (Lot n° 20)