http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Résultats de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mardi 31 janvier 2017
Plus de 1,1 million d'euros pour la collection de majoliques de Jean-Pierre et Christiane Guerlain
Beaussant Lefèvre
Expert : Michel Vandermeersch

La dispersion des majoliques réunies par Jean-Pierre et Christiane Guerlain, orchestrée par la maison Beaussant Lefèvre, fut un succès. Les 29 pièces présentées ont trouvé preneur et l'ensemble atteint 1 107 875 €.

Parmi ces œuvres en faïence provenant des plus grandes collections réunies à la fin du XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle, les coupes du XVIe siècle de Casteldurante ou Duché d'Urbino attirèrent particulièrement l'intérêt des enchérisseurs :

  • Deux coupes rondes décorées chacune d'un profil de femme et d'homme et portant l'inscriptions « Tristano » et « Petrella » attinrent respectueusement 136 250 € et 135 000 €. Datant du début du XVIe siècle, cette paire provient de Naples et est issue de l'ancienne collection Pringshiem. (Lot n° 17 et n° 18)
  • Une coupe ronde réalisée vers 1520-1530 trouva preneur pour 100 000 €. Sur son décor polychrome figure un buste d'homme de profil coiffé d'un casque et portant une veste à décor feuillagé et l'inscription « SANSONE ». (Lot n° 16)
  • Une coupe ronde au décor polychrome présentant le buste de trois quart d'un moine accompagné de l'inscription « S. FRANCISEUS » fut acquise 97 500 €. Celle-ci fut réalisée vers 1525-1530. (Lot n° 15)
  • Une coupe ronde décorée d'un buste féminin de profil dit « Bella » et de l'inscription « FRANCESSCA BA » partit à 88 750 €. (Lot n° 19)

Puis une paire de gourdes de Nevers datant du XVIIe siècle fut adjugée 105 000 €. Des têtes de béliers remplacent les anses des objets décorés de combats d’animaux fantastiques et amours sur fond bleu ondé. Elle appartint à Gilbert Lévy et fut exposée en 1937 à Nevers. (Lot n° 29)