http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Résultats de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 08 mars 2017
Près de 500 000 euros pour une Baigneuse de Jean Auguste RENOIR
Beaussant Lefèvre
Antoine CAHEN, Amaury de LOUVENCOURT et Agnès sevestre-barbé, Jean-Marc MAURY, Maxime GRAIL

La maison Beaussant Lefèvre se consacrait jeudi aux tableaux modernes, à l'art nouveau, l'art déco et la sculpture.

Une baigneuse de Pierre Auguste-RENOIR (1841-1919) peinte à l'huile sur toile vers 1885, fut acquise 492 484 €, soit deux fois son estimation. Cette œuvre resta dans la famille Rouart par tradition avant d'entrer dans la collection du vendeur. (Lot n° 106)

Puis, une épreuve en bronze patiné, intitulée Torse, signée Chana ORLOFF (1888-1968), datée 1912, trouva preneur à 168 745 €. Numérotée 4/8, elle est fondue par Susse, à Paris, en 1968, sur un modèle créé en 1912. (Lot n° 122)

Suivirent :

  • Le village, peint à la gouache sur traits d'encre et signé par Sayed Haider RAZA (1922-2016) en 1957, acquise 87 497 €. (Lot n° 151)
  • Pongibaud, hameau de Peschadoires, une huile sur toile signée par Jean-Baptiste Armand GUILLAUMIN (1841-1927) en 1895, provenant de la Galerie Durand-Ruel à Paris, adjugée 52 498 €. (Lot n° 109)
  • Sur la route du village, une huile sur toile de Pierre-Auguste RENOIR (1841-1919), vendue 45 999 €. (Lot n° 107)