http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/ventes-aux-encheres-drouot.jsp http://www.drouot.com/static/resultat_vente_encheres/liste.html
logo drouot logo drouot
Hotel Drouot
Résultats de ventes
« À Drouot, l'émotion
est dans tous les instants
et dans toutes les salles. »
mercredi 22 mars 2017
Près de 2 millions d'euros pour L'éternel Printemps de RODIN
Fraysse & Associés
Expert : Cabinet Marechaux

Le printemps commence à Drouot avec un joli coup de marteau de la maison Fraysse & Associés. Le 22 mars, une épreuve en bronze patiné de L'Éternel printemps, signée par Auguste RODIN (1840-1917), partit à 1 962 300 €. 

Le Comité Rodin a indiqué que cette épreuve avait probablement été fondue entre 1887 et 1894, soit du vivant de l'artiste. L'œuvre porte le cachet de Griffoul et Lorge/fondeurs à Paris/passage Dombasle. 

Rodin conçoit ce groupe pour qu'il surplombe Les Portes de l'Enfer. Il change rapidement d'avis devant la dissonance entre ces amants heureux et le tragique du sujet. Il garde alors seulement le torse d'Adèle, qu'il place à gauche du tympan.

Il existe deux états ou versions de L'Eternel Printemps, un premier conçu vers 1884 et un second en 1898. Il s'agit là de la première version, fondue à une dizaine d'exemplaires par Griffoul et Lorge. Il y aura des fontes posthumes éditées par le Musée Rodin et fondues par Alexis puis Georges Rudier.

Vinrent ensuite :

  • Une suite de quatre flambeaux en argent de François RIGAL, reçu Maître orfèvre en 1720, adjugée 108 876 €. La base ronde des objets porte un cartouche gravé d'armoiries qui pourraient être celles de la famille Picot de Pleurant d'origine écossaise. En 1939, elle entra dans l'ancienne Collection Chefdebien, puis, en 1925, dans l'ancienne Collection Guérault. (Lot n° 33)
  • Une garniture de cheminée, composée d'une pendule et de deux bougeoirs, acquise 73 428 €. Le cadran et le mouvement de la pendule sont signés Vandersteen à Bruxelles. L'objet fut réalisé dans le dernier quart du XVIIIe siècle. Il est conçu en bronze ciselé à patine dorée et laque brune, enrichi de pierres facetées, de pierres rouges et d'émail. (Lot n° 56)
  • Une toile d'Adam de COSTER (vers 1586-1643) représentant un Jeune homme soufflant sur une planche de bois embrasée, vendue 69 630 €, record français pour l'artiste. Cette œuvre entra dans une collection privée anglaise en 1959 avant d'appartenir à Andréa Burisi, à Rome, jusqu'en 1981. Par ailleurs, elle fut présentée dans l'exposition La découverte de la lumière, à Bordeaux, en 1959. (Lot n° 5)

COLLECTION DE MONSIEUR ET MADAME R. et a divers - tableaux, mobilier et objets d'art
mercredi 22 mars 2017 - 14:30
COLLECTION DE MONSIEUR ET MADAME R. et a divers - tableaux, mobilier et objets d'art
Salle 13 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
Fraysse & Associés OVV