Home > NUMISMATIQUE - AUTOGRAPHE... > Lot: 25

Lot n° 25

Famille de KRÜDENER. 19 lettres ou pièces, la plupart L.A.S., [1791 ?]-1859 (quelques portraits joints).
Intéressant ensemble de lettres d’Alexis, baron de KRÜDENER (1744-1802) diplomate, ou son épouse Julie de KRÜDENER, née Julie von Vietinghoff (1764-1824) femme de lettres allemande et mystique, ou leur fils le diplomate Paul de KRÜDENER (1784-1858), et des personnalités de leur entourage, la plupart adressées à Paul de Krüdener.
Alexis de KRÜDENER (longue lettre à sa femme Julie, Copenhague 7 mars 1795, déplorant la situation « bizarre et pénible » qu’elle décrit, et parlant de leur train de vie, de l’éducation de leurs enfants, et de la félicité domestique qu’il ne peut lui donner ; cependant « je donnerai dans tous les tems, la main à ce qui peut conduire à votre bonheur »…). Julie de KRÜDENER (2 : à Bernardin de Saint-Pierre pour lui faire cadeau de mouchoirs des Pyrénées qu’elle a ourlés pour lui, [Paris 1791 ?] ; à sa belle-fille Sophie de Krüdener, parlant du Seigneur, d’une lettre de change et de ses amis catholiques, [Paris 1816]). Paul von KRÜDENER (à Sophie Volkonsky, Berne 8 novembre 1845, déplorant l’accident arrivé à la princesse, qu’il a appris par son mari, et parlant de ses voyages avec ses filles, de ses fils à Saint-Pétersbourg et sur le vaisseau du grand-duc Constantin, et de sa « sœur Ochando »…).
ALEXANDRE II de Russie (nommant son conseiller privé Paul de Krüdener à l’Ordre de Saint-Vladimir, 2e classe, 1856 ; en russe). Grande-Duchesse ANNA FEODOROVNA (condoléances au même, lors de la mort de son fils aîné Alexis, 1852). Jean CAPO D’ISTRIA (au même, Genève 16/28 mars 1826, parlant du siège de Missolonghi…). Benjamin CONSTANT (à Julie de Krüdener, désireux de la voir mais « je suppose que vous verrez l’Empereur ce soir », [Paris 1815]). Prince Alexandre CZERNICHEV (à Paul de Krüdener, Vienne 19 avril [1815 ?], évoquant des mouvements de troupes sur le Rhin). Alexandre Nikolaïevitch GALITZINE (à Paul de Krüdener, St Pétersbourg 22 mai/3 juin 1841, évoquant l’autorisation impériale du mariage de son neveu François Ochando). Alexandre GORTCHAKOV (à Marguerite de Krüdener, Peterhof 28 juillet 1859, condoléances sur la mort de son père Paul). Pierre MEYENDORFF (à son ami Paul de Krüdener, Vevey 10 septembre 1841, espérant le retrouver à Genève ou à Berne). Charles-Robert de NESSELRODE (au même, St Pétersbourg 7/19 octobre 1846, à propos du secret bien gardé du lieu où s’est réfugié le comte de Montemolin [prétendant carliste au trône d’Espagne]). Alexis Guignard de SAINT-PRIEST (à la princesse Sophie Volkonsky). Germaine de STAËL (demandant des nouvelles à sa chère « Antigone », la marquise de Custine). Pierre VOLKONSKY (2, à sa belle-mère et à sa femme, donnant des nouvelles familiales et amicales, Tsarskoe-Selo et Saint-Pétersbourg 1832-1841). Ivan WORONZOW-DASCHKOW (répondant aux dépêches de Paul de Krüdener sur la Suisse, très appréciées par l’Empereur, et se félicitant d’avoir remplacé le ministre des Affaires étrangères, Nesselrode, à la satisfaction de S.M., Saint-Pétersbourg 24 janvier/5 février 1846). Plus une pièce avec la griffe de Ferdinand II des Deux-Siciles (lettres de premier lieutenant d’infanterie pour Frédéric König, [beau-frère de Paul], 1838).

CONDITIONS DE VENTE

1. La vente se fera expressément au comptant et sera conduite en euros.
L’adjudicataire le plus offrant et dernier enchérisseur aura l’obligation
de payer comptant et de remettre ses nom et adresse.

2. L’acquéreur devra acquitter, en sus du montant des enchères :
- 25,32% T.T.C. (24% H.T. + T.V.A. 5,5%) pour les livres
- 28,80% T.T.C. (24% H.T. + T.V.A. 20%) pour les monnaies, autographes, photographies, estampes, dessins

3. En cas de contestation au moment des adjudications, c’est-à-dire s’il
est établi que deux ou plusieurs enchérisseurs ont simultanément
porté une enchère équivalente, soit à haute voix, soit par signe, et réclament
en même temps cet objet après le prononcé du mot adjugé,
le dit objet sera remis en adjudication au prix proposé par les enchérisseurs
et tout le public présent sera admis à enchérir à nouveau.

4. D’éventuelles modifications aux descriptions du catalogue pourront
être annoncées pendant la vente et seront consignées au procès-verbal
de vente. Aucune réclamation ne sera admise pour les restaurations
d’usage et petits accidents, l’exposition publique ayant permis
l’examen des oeuvres proposées à la vente. Les dimensions et les
estimations sont communiquées à titre indicatif.


PAIEMENT
5. L’adjudicataire pourra s’acquitter de son paiement par les moyens
suivants : En espèces, jusqu’à 1.000 € (frais et taxes compris) pour
un particulier résident français, par chèque certifié, virement bancaire
ou par carte de crédit (à l’exclusion d’American Express). Aucun lot
ne sera remis aux acquéreurs avant acquittement de l’intégralité des
sommes dues. En cas de paiement par chèque non certifié par l’adjudicataire,
le transfert de propriété et la délivrance de l’objet n’aura
lieu qu’après encaissement du chèque. Il est conseillé aux acheteurs
d’obtenir une lettre accréditive de banque avant la vente, pour une
valeur avoisinant leur intention d’achat afin d’obtenir l’accord préalable
de FERRI pour la délivrance rapide de leur lot en cas de paiement
par chèque non certifié, ou chèque tiré sur une banque étrangère.

6. A défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée
infructueuse, le bien sera remis en vente à la demande du vendeur,
sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant, immédiatement ou à la
première opportunité. Si le vendeur ne formule pas sa demande dans
un délai d’un mois à compter de l’adjudication, il nous donne tout
mandat pour agir en son nom et pour son compte. A ce titre, FERRI se
réserve, à sa discrétion, la possibilité de percevoir des intérêts sur la
totalité des sommes dues, ce à compter d’une mise en demeure restée
infructueuse. De rejeter, lors de toute vente future aux enchères, toute
offre faite par l’acheteur défaillant ou obtenir un dépôt préalable avant
d’accepter ses enchères. En cas de revente sur folle enchère, de faire
supporter au fol enchérisseur toute moins value éventuelle, par rapport
au prix atteint lors de la première adjudication. Enfin, d’exercer
tous les droits et tous les recours appartenant aux créanciers gagistes
sur tous les biens en sa possession appartenant à l’acheteur.

7. Toute T.V.A. facturée sera remboursée aux personnes non résidentes
de l’Union Européenne à condition qu’elles en fassent la demande
écrite au service comptable de FERRI dans un délai de trois mois
après la vente, et sur présentation de l’exemplaire 3 du document
douanier d’exportation (DAU) sur lequel FERRI devra figurer comme
expéditeur et l’acheteur comme destinataire. L’exportation doit intervenir
dans les délais légaux.


ORDRES D’ACHAT / TÉLÉPHONE
8. Si vous souhaitez faire une offre d’achat par écrit ou enchérir par
téléphone, vous pouvez utiliser le formulaire en fin de catalogue.
Celui-ci doit nous parvenir au plus tard deux jours avant la vente,
accompagné de vos coordonnées et garanties bancaires. Dans le cas
de plusieurs offres d’achat du même montant, l’offre déposée la première
l’emporte sur les autres.

9. Les enchères par téléphone sont un service gracieux rendu aux
clients qui ne peuvent se déplacer. En aucun cas, FERRI ne pourra
être tenu responsable pour avoir manqué un ordre par erreur ou
pour un problème de liaison téléphonique.


STOCKAGE ET ENLÈVEMENT DES OBJETS
10. Dès l’adjudication prononcée, les objets sont sous l’entière responsabilité
de l’adjudicataire. Il est conseillé aux adjudicataires
de procéder à l’enlèvement de leurs lots dans les meilleurs délais
afin d’éviter les frais de manutention et de gardiennage, qui sont
à leur charge. Le magasinage n’engage pas la responsabilité de la
Société de Vente à quelque titre que ce soit. Toutes les formalités
et transports d’expédition restent à la charge de l’acquéreur. Sauf
convention avec FERRI, la demande d’un Certificat d’exportation ou
de tout autre document administratif, n’affecte pas l’obligation de
paiement comptant de l’acheteur.

11. Les achats ne pourront être enlevés qu’après complet paiement par
l’adjudicataire. Tous les lots pourront être enlevés pendant ou après
la vacation sur présentation de l’autorisation de délivrance du service
comptable de FERRI.

12. Les meubles, tableaux et objets volumineux adjugés qui n’auront
pas été retirés par leurs acquéreurs le lendemain de la vente avant
10 heures, en salle à Drouot Richelieu, seront entreposés au 3e
sous-sol de l’Hôtel Drouot. Tous les frais de stockage dus à ce magasinage
seront à régler au magasinage de l’Hôtel Drouot, avant
l’enlèvement des lots et sur présentation du bordereau acquitté par
la comptabilité de FERRI.

13. Les objets de petit volume seront transportés chez FERRI, dans nos
locaux où ils seront gardés à titre gracieux. FERRI se réserve la possibilité,
en cas de stockage à durée indéterminée, d’envoyer les objets
dans un garde-meuble, aux frais de l’acheteur.

Famille de KRÜDENER. 19 lettres ou pièces, la plup…

 
Sale closed

Estimate

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!