Accueil > LU Lefèvre-Utile, un patr... > Lot: 2

Lot n° 2

PORTRAIT DE MADAME VEUVE JEAN-ROMAIN LEFEVRE NÉE PAULINE-ISABELLE UTILE
Alexandre-Jacques Chantron (1842-1918), 1895 Huile sur toile signée en bas à gauche.
Portrait de Madame Veuve Jean-Romain Lefèvre née Pauline-Isabelle Utile le 30 juin 1830 et décédée à Nantes le 5 avril 1922. Elle est la fille de Jean Baptiste désiré Utile et de Catherine Adélaïde Picart. Son père qui était Gendarme à cheval deviendra par héritage propriétaire terrien et rentier. Suite à son mariage avec Jean-Romain Lefèvre le 7 octobre 1850 à Varennes en Argonne, la jeune Pauline-Isabelle revient à Nantes avec une dot suffisament conséquente pour aider au développement de la pâtisserie créée quatre plus tôt par Jean-Romain.
Devenue veuve à l’age de 53 ans le 18 février 1883, c’est son fils Louis qui va reprendre la direction de l’entreprise familiale pour la hisser au rang des premières biscuiteries européennes. Au début des années 1890, la famille Lefèvre-Utile va se lier d’amitié avec le peintre nantais Alexandre-Jacques Chantron. A la fin du XIXème siècle, Louis Lefèvre-utile devient un industriel puissant qui se retrouve à la tête d’un véritable empire industriel. C’est à cette même époque qu’il fait l’acquisition d’un hôtel particulier au 32 rue de Strasbourg à Nantes, qu’il décor lui-même de manière ostentatoire mais toujours avec les mêmes soucis d’avant-garde. Excellent portraitiste, Chantron est solicité régulièrement par Louis Lefèvre-Utile qui lui commande une série de portraits de famille qui viendront orner les murs de la résidence familiale. Cette œuvre est fascinantes tant par la qualité de sa facture que par la posture du modèle; Chantron a su exprimer et capter à travers son travail toute la dureté et la détermination liées au caractère de son modèle. La position de Pauline-Isabelle Lefèvre posant en tenue de deuil donne à cette œuvre une pré- sence incroyable. Ce tableau était accroché dans le grand salon de l’hôtel familiale de la rue de Strasbourg à Nantes et jusqu’au début des années 1980, date à laquelle les dernières filles de Louis Lefèvre-Utile sont décédées.
Cadre d’origine en bois doré et sculpté et présente un très bel état de conservation. Taille de la toile : 132 x 94 cm - Taille avec son cadre : 175 x 128 cm
Provenance :
Collection de la famille Lefèvre-Utile
Dépôt au Musée d’histoire de Nantes de 1994 à 2002. Acquis directement auprès de la famille.
Expositions :
L’industriel et les Artistes, les Lefèvre-Utile à Nantes-Musée d’histoire de Nantes 1999.
Une expo à croquer : Lefèvre-Utile 150 ans de créa- tion-Espace Cardin, Paris 2000.
La Baule expose la Collection LU-Espace Chapelle Saint-Anne, La Baule 2008.
LU ou l’art du biscuit-Chapelle de l’hôpital, Pornic 2011.
LU ou l’art du biscuit-Mairie de Saint-Sébastien sur Loire, 2012

Conditions générales
LECLERE MDV, SARL dont le siège social est 5, rue Vincent Courdouan (13006) à Marseille, n°RCS 492914551, déclaration n°2006-602, TVA
intracommunautaire FR05492914551. Damien Leclere et Delphine Orts, commissaires-priseurs de ventes volontaires.
Conditions applicables à la vente - Droit applicable
Les ventes intervenant par l’intermédiaire LECLERE MDV, ainsi que les présentes conditions générales de ventes qui les régissent à l’égard des
enchérisseurs, sont soumises au droit français. Tout enchère portée par les enchérisseurs sous quelque forme que ce soit (téléphone, internet, ordre
d'achat...) ou par le biais de tout intermédiaire implique l'acceptation des présentes conditions générales de vente. L’éventuelle nullité d'une clause
n'entrainera pas la nullité des autres conditions, qui resteront par ailleurs applicables.
Enchères
Le Commissaire-priseur de ventes volontaires dirigeant la vacation a seul qualité pour déterminer les mises à prix et paliers d'enchères.
Moyens d'enchérir
Il est possible d'enchérir lors de la vente en étant présent ou représenté au jour de la vente, par le biais de sites internet, ou en laissant un ordre
d'achat écrit auprès de LECLERE MDV au plus tard à la cloture de l'exposition. Les éventuels coûts pour enchérir par tel ou tel moyen incombent à
celui qui choisit d’y recourir. Pour être admis à enchérir, toute personne devra préalablement s'être fait enregistrer auprès de LECLERE MDV en lui
communiquant ses nom et prénom et en lui remettant copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Si l’enchérisseur porte son enchère pour le
compte d’un tiers, il devra remettre copie de celle de ce tiers. Si ce tiers est une société, il devra en indiquer la dénomination sociale et justifier être
habilité à la représenter en remettant copie de son extrait Kbis ou de tout document équivalent. Pour des raisons techniques ou autres, il est possible
que LECLERE MDV ne soit pas en mesure de joindre l'enchérisseur en cas de demande d’enchère téléphonique, ce dont elle ne peut être tenue pour
responsable. Les personnes s’étant inscrites disposent d’un droit d’accès et de rectification des informations les concernant, intégrées au fichier
client de LECLERE MDV, destinataire de ces données.
Frais de vente à la charge de l'adjudicataire
Outre le prix d'adjudication constaté par le coup de marteau, des frais de vente seront dus en sus par l’adjudicataire. Ces frais sont de 30 % TTC.
Pour les acheteurs en ligne sur le site invaluable.com, des frais supplémentaires de 5% TTC seront perçus.
L'adjudicataire sera tenu indivisiblement de payer le prix d'adjudication augmenté des frais de vente calculés dans les conditions ci-dessus, outre s’il
y a lieu tous autres frais particuliers.
Exportation
Il appartient à tout enchérisseur de se renseigner préalablement à la vente s'il envisage d'exporter un lot. Le retard ou le refus par l'administration
des documents de sortie du territoire ne justifiera pas la remise en cause de la vente ni un quelconque dédommagement. La TVA collectée pourra
être remboursée à l'adjudicataire à condition que celui-ci présente dans les délais et forme prévus par la règlementation en vigueur les documents
justifiant de l'exportation du véhicule acheté.
Adjudication, paiement des sommes dues et délivrance
La vente est réalisée au comptant et conduite en euros. L'adjudicataire est tenu d'en régler le prix sans délai, par virement, chèque de banque,
ou carte bancaire. La délivrance à l'adjudicataire n'interviendra qu’après complet paiement des sommes dues sur le compte de LECLERE-MDV et
remises des copies de pièces justificatives d’identité des enchérisseur et adjudicataire. L'enchérisseur ayant porté l’enchère menant à l'adjudication
est personnellement responsable du paiement du prix du lot sur lequel il a enchéri, y compris s'il a désigné un tiers pour adjudicataire.
Défaut de paiement
A défaut de paiement par l'adjudicataire, le vendeur pourra opter soit pour la remise en vente du lot sur réitération d'enchères aux frais de
l’adjudicataire après mise en demeure restée infructueuse adressée dans un délai de trois mois à compter de l'adjudication, soit pour la résolution de
plein droit de la vente, soit pour l’action en paiement, sans préjudice des dommages-intérêts dus par l'adjudicataire défaillant. Dans l'hypothèse d'une
résolution, outre le montant des frais de vente, LECLERE MDV sera en droit de demander à l'adjudicataire des intérêts au taux légal sur les frais de
vente par jusqu'à complet paiement du prix, outre s’il y a lieu les autres frais engendrés par ce défaut de paiement. Dans l'hypothèse d'une action en
paiement, LECLERE MDV sera en droit d’exiger de l’adjudicataire les sommes ci-dessus, outre le prix revenant au vendeur augmenté des intérêts au
taux légal jusqu'à complet paiement du prix. Dans l'hypothèse d'une réitération des enchères, l'adjudicataire défaillant sera de plein droit redevable
de l'intégralité des coût supplémentaires résultant de sa défaillance, de la différence entre le premier prix d'adjudication et le prix d'adjudication
obtenu sur réitération d'enchères si celui-ci lui est inférieur, outre le montant des frais revenant à LECLERE MDV au titre de la première adjudication
augmenté des intérêts au taux légal.
Magasinage et transport
Il appartient à l'adjudicataire de retirer son lot dès la fin de la vacation, ainsi que de le faire assurer dès l'adjudication prononcée, l’ensemble des
risques, notamment de perte, dégradations, vol ou autres, étant dès cet instant transféré à celui-ci. Les lots achetés peuvent être retirés, sans frais,
après la vente ou le lendemain de la vente avant 10h à l’Hôtel Drouot.
Litiges
La responsabilité de LECLERE-MDV se prescrit par cinq ans.

PORTRAIT DE MADAME VEUVE JEAN-ROMAIN LEFEVRE NÉE PAULINE-ISABELLE UTILE
Alexandre-Jacques Chantron (1842-1918), 1895 Huile sur toile signée en bas à gauche.
Portrait de Madame Veuve Jean-Romain Lefèvre née Pauline-Isabelle Utile le 30 juin 1830 et décédée à Nantes le 5 avril 1922. Elle est la fille de Jean Baptiste désiré Utile et de Catherine Adélaïde Picart. Son père qui était Gendarme à cheval deviendra par héritage propriétaire terrien et rentier. Suite à son mariage avec Jean-Romain Lefèvre le 7 octobre 1850 à Varennes en Argonne, la jeune Pauline-Isabelle revient à Nantes avec une dot suffisament conséquente pour aider au développement de la pâtisserie créée quatre plus tôt par Jean-Romain.
Devenue veuve à l’age de 53 ans le 18 février 1883, c’est son fils Louis qui va reprendre la direction de l’entreprise familiale pour la hisser au rang des premières biscuiteries européennes. Au début des années 1890, la famille Lefèvre-Utile va se lier d’amitié avec le peintre nantais Alexandre-Jacques Chantron. A la fin du XIXème siècle, Louis Lefèvre-utile devient un industriel puissant qui se retrouve à la tête d’un véritable empire industriel. C’est à cette même époque qu’il fait l’acquisition d’un hôtel particulier au 32 rue de Strasbourg à Nantes, qu’il décor lui-même de manière ostentatoire mais toujours avec les mêmes soucis d’avant-garde. Excellent portraitiste, Chantron est solicité régulièrement par Louis Lefèvre-Utile qui lui commande une série de portraits de famille qui viendront orner les murs de la résidence familiale. Cette œuvre est fascinantes tant par la qualité de sa facture que par la posture du modèle; Chantron a su exprimer et capter à travers son travail toute la dureté et la détermination liées au caractère de son modèle. La position de Pauline-Isabelle Lefèvre posant en tenue de deuil donne à cette œuvre une pré- sence incroyable. Ce tableau était accroché dans le grand salon de l’hôtel familiale de la rue de Strasbourg à Nantes et jusqu’au début des années 1980, date à laquelle les dernières filles de Louis Lefèvre-Utile sont décédées.
Cadre d’origine en bois doré et sculpté et présente un très bel état de conservation. Taille de la toile : 132 x 94 cm - Taille avec son cadre : 175 x 128 cm
Provenance :
Collection de la famille Lefèvre-Utile
Dépôt au Musée d’histoire de Nantes de 1994 à 2002. Acquis directement auprès de la famille.
Expositions :
L’industriel et les Artistes, les Lefèvre-Utile à Nantes-Musée d’histoire de Nantes 1999.
Une expo à croquer : Lefèvre-Utile 150 ans de créa- tion-Espace Cardin, Paris 2000.
La Baule expose la Collection LU-Espace Chapelle Saint-Anne, La Baule 2008.
LU ou l’art du biscuit-Chapelle de l’hôpital, Pornic 2011.
LU ou l’art du biscuit-Mairie de Saint-Sébastien sur Loire, 2012

 
Vente terminée

Estimation
Titre de la vente
Date de la vente
Date d'exposition
Opérateur de vente

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !