Home > Auction highlights > Collection napoléonienne du Palais princier de Monaco – Deuxième partie

Auction highlights

Collection napoléonienne du Palais princier de Monaco – Deuxième partie
Sunday 18 January 2015
OVV OSENAT ET BINOCHE ET GIQUELLO


Les 15 et 16 novembre 2014, les Maisons de ventes Osenat et Binoche et Giquello, avec l’assistance de Jean-Claude Dey, expert, ont organisé à Fontainebleau la vente de l’extraordinaire collection napoléonienne du Palais Princier de Monaco. Cette collection unique au monde, reflet de la passion du prince Louis II de Monaco, « le prince soldat » a suscité un engouement exceptionnel dans le monde entier. Le produit total s’élevant à 10 millions €.
 
Le 18 janvier 2015, une seconde vacation est organisée, dont le lot phare est :
  • une épée d’or pour la bravoure à la Croix de Saint-Georges remise par le Tsar Alexandre III à la princesse Yourievskaya, seconde épouse du défunt tsar, gravée au chiffre du tsar (200 000 / 300 000 €).
Les perspectives de nouveaux projets muséologiques dédiés à la famille Grimaldi ont conduit la famille princière à se séparer d’une partie de cette exceptionnelle collection et à rendre ainsi hommage à leur aïeul passionné de l’Empire qui a contribué, par cet ensemble, à faire rayonner le prestige de la Principauté.
 
Cette collection, réunissant près de 1000 lots, a ainsi été constituée pour l’essentiel, au début du XXe siècle par le prince Louis II (1870-1949), et est enrichie par le prince Rainier III.
 
Le prince Rainier III a souhaité les faire découvrir au public dans un musée, inauguré en 1970.
 
Aujourd’hui, une partie de cette collection constituée de précieux souvenirs historiques, de manuscrits, de décorations, d’armes prestigieuses, d’objets personnels de l’Empereur, de sa famille et de ses maréchaux, de tableaux, de souvenirs des différentes campagnes, de boîtes en or et de miniatures créées par les plus grands orfèvres, fera l’objet d’une vente aux enchères pour retrouver de nouveaux musées ou collections particulières, les 15 et 16 novembre 2014, à Fontainebleau.
  
Passionné par l’Empire, le prince Louis II de Monaco (1870-1949) a constitué une fabuleuse collection.
 
Cet intérêt personnel se doublait d’un lien familial, puisque Louis II, arrière-grand-père de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, eut pour mère Mary Victoria Hamilton, petite-fille de Stéphanie de Beauharnais, fille adoptive de Napoléon Ier.
 
Militaire de carrière, tout comme Bonaparte, ce « prince soldat » fit également ses preuves sur le champ d’honneur. Ayant quitté l’armée française comme lieutenant en 1899, il s’engagea volontairement durant la Première Guerre mondiale, se distingua à Craonne et au Chemin des Dames.
Trois fois cité, il reçut de nombreuses décorations à titre militaire. Il ne quitta définitivement l’armée qu’en 1922, pour succéder à son père. Ses états de service vaudront à ce saint-cyrien respect et considération au sein de la Légion étrangère.
 
De son avènement jusqu’à sa mort en 1949, Louis II constitua une collection dédiée à l’Empereur et jusqu’alors exposée, au sein du Palais princier de Monaco, au Musée des souvenirs napoléoniens.
Son expérience du terrain lui aura sans doute permis de mieux comprendre le grand homme et fin stratège qu’était Napoléon.
 
 
Le musée napoléonien de Monaco offre l’une des plus exceptionnelles réunions d’objets napoléoniens, constituée sous l’égide d’un souverain passionné du Premier Empire et collectionneur exigeant, Louis II de Monaco.
 
Les perspectives de nouveaux projets muséologiques dédiés à la famille Grimaldi ont conduit la famille princière à se séparer d’une partie de cette exceptionnelle collection et à rendre ainsi hommage à leur aïeul passionné de l’Empire qui a contribué, par cet ensemble, à faire rayonner le prestige de la Principauté.
 
Cette collection, réunissant près de 1000 lots, a ainsi été constituée pour l’essentiel, au début du XXe siècle par le prince Louis II (1870-1949), et est enrichie par le prince Rainier III.
 
Le prince Rainier III a souhaité les faire découvrir au public dans un musée, inauguré en 1970.
 
Aujourd’hui, une partie de cette collection constituée de précieux souvenirs historiques, de manuscrits, de décorations, d’armes prestigieuses, d’objets personnels de l’Empereur, de sa famille et de ses maréchaux, de tableaux, de souvenirs des différentes campagnes, de boîtes en or et de miniatures créées par les plus grands orfèvres, fera l’objet d’une vente aux enchères pour retrouver de nouveaux musées ou collections particulières, les 15 et 16 novembre 2014, à Fontainebleau.
 
Cette collection unique au monde, reflet de la passion du prince Louis II de Monaco, « le prince soldat », sera dispersée pendant plusieurs jours.
 
Passionné par l’Empire, le prince Louis II de Monaco (1870-1949) a constitué une fabuleuse collection.
 
Cet intérêt personnel se doublait d’un lien familial, puisque Louis II, arrière-grand-père de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, eut pour mère Mary Victoria Hamilton, petite-fille de Stéphanie de Beauharnais, fille adoptive de Napoléon Ier.
 
Militaire de carrière, tout comme Bonaparte, ce « prince soldat » fit également ses preuves sur le champ d’honneur. Ayant quitté l’armée française comme lieutenant en 1899, il s’engagea volontairement durant la Première Guerre mondiale, se distingua à Craonne et au Chemin des Dames.
Trois fois cité, il reçut de nombreuses décorations à titre militaire. Il ne quitta définitivement l’armée qu’en 1922, pour succéder à son père. Ses états de service vaudront à ce saint-cyrien respect et considération au sein de la Légion étrangère.
 
De son avènement jusqu’à sa mort en 1949, Louis II constitua une collection dédiée à l’Empereur et jusqu’alors exposée, au sein du Palais princier de Monaco, au Musée des souvenirs napoléoniens.
Son expérience du terrain lui aura sans doute permis de mieux comprendre le grand homme et fin stratège qu’était Napoléon.
 
 
Le musée napoléonien de Monaco offre l’une des plus exceptionnelles réunions d’objets napoléoniens, constituée sous l’égide d’un souverain passionné du Premier Empire et collectionneur exigeant, Louis II de Monaco.
 
 
Vente aux enchères - 5, rue Royale 77300 Fontainebleau :
Dimanche 18 janvier 2015, à 10h30 (lots n° 1 à 152)
Dimanche 18 janvier 2015, à 14h (lots n° 153 à 394)

Expositions publiques - 5, rue Royale 77300 Fontainebleau :
Jeudi 15 janvier 2015 : 10-18h
Vendredi 16 janvier 2015 : 10-18h
Samedi 17 janvier 2015 : 10-18h
Dimanche 18 janvier 2015 : 10-12h (lots n° 153 à 394)

Voir la vente sur DrouotLive : http://www.drouotlive.com/#vente21922
Share

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!