Accueil > Annonces de ventes > Alberto Savinio, entre métaphysique et surréalisme

Annonces de ventes

Alberto Savinio, entre métaphysique et surréalisme
mercredi 22 novembre 2017
Drouot Estimations
Expert : Cabinet Chanoit

Alberto SAVINIO, Amadeo MODIGLIANI et Henri MATISSE seront les invités d’honneur de Drouot Estimations, mercredi 22 novembre, lors d'une vente d’arts du XXe siècle.

Alberto SAVINIO (1891-1952), Les prisonniers, IIème version, 1931
(Estimation : 100 000 / 150 000 €)

Afin de ne pas nuire à la célébrité de son frère Giorgio, Andrea de Chirico choisit de se faire appeler Alberto Savinio, en référence à l’éditeur, historien et traducteur – d’Oscar Wilde, Rudyard Kipling et Conan Doyle, notamment – Albert Savine.

Peintre, écrivain, journaliste, auteur de théâtre, scénographe et musicien, Alberto Savinio est le père d’une création riche et variée. À Paris, il se lie d'amitié avec Guillaume Apollinaire et André Breton le considère comme l’un des précurseurs du surréalisme. Ce dernier écrit d’ailleurs dans son Anthologie de l'humour noir, que « tout le mythe moderne encore en formation s'appuie à son origine sur les deux œuvres, dans leur esprit presque indiscernable, d'Alberto Savinio et de son frère Giorgio de Chirico »

Dès 1915, Savinio participe aux recherches picturales de son frère et de Carlo Cara, inventeurs de la peinture métaphysique. Réinstallé à Paris en 1926, l’artiste s'adonne principalement à la peinture, réalisant des œuvres mystérieuses, fantastiques et humoristiques.

Peint en 1931, Les Prisonniers est caractéristique de son œuvre, où l'étrangeté thématique – traduite aussi par le titre – se conjugue avec le brio et la délicatesse du pinceau. Dans une chambre à l'espace distordu, des jouets amoncelés et colorés, comme munis d'une vie propre, semblent enfermés, sans échappatoire hormis une fenêtre et une porte, l’une ouvrant sur un ciel menaçant, l’autre sur un noir d'abîme. Les jouets, receleurs et symboles des joies de l’enfance, sont ici sans espoir de se dérober aux claustrations psychiques d’adulte.

Cette huile sur toile provient d’une collection particulière.

Seront également proposés :

  • Cariatide, un dessin au crayon gras sur papier d’Amedeo MODIGLIANI (1884-1920). L’œuvre porte en bas à droite le timbre de la collection Paul Alexandre, le numéro 107, ainsi que la dédicace « Au cher Docteur Camey son très reconnaissant Dr Paul Alexandre 2. 10. 65. ». Elle fut en effet offerte au médecin par le collectionneur. (Estimation : 100 000 / 120 000 €)
  • Deux femmes et un enfant dans un intérieur, fenêtre ouverte, réalisé au fusain et estompe sur papier en 1939 par Henri MATISSE (1869-1954). (Estimation : 100 000 / 150 000 €)
Vente aux enchères publique - Hôtel Drouot - Salle 1
Mercredi 22 novembre - 14h

Exposition publique - Hôtel Drouot - Salle 1
Mardi 21 novembre - 11h / 18h
Mercredi 22 novembre - 11h / 12h
Partager sur

Arts du XXe siècle, design

Vente : mercredi 22 novembre 2017 - 14:00
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Maison de vente
Drouot Estimations
Tél. 01 48 01 91 00

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !