Accueil > Annonces de ventes > La Collection R. Ouzina, vinyles de jazz

Annonces de ventes

La Collection R. Ouzina, vinyles de jazz
lundi 09 avril 2018
Ferri
Expert : Arnaud Boubet

Une collection de 4000 disques rares de jazz réunis au cours d’une vie par Robert Ouzina, homme de radio, et son épouse Jacqueline, sera dispersée lundi 9 avril par la maison Ferri.

Nous sommes en 1956. Tout comme Paris, New York et Londres, Alger swingue au son du jazz depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Les jazz bands se multiplient et se produisent dans des caves ou lors des «bouffas» (boums algéroises). Count BASIE, Dizzy GILLESPIE, Art TATUM enflamment les planches algéroises de leurs rythmes endiablés.

Alors qu’il effectue ses classes, Robert OUZINA est atteint par la fièvre du jazz. Son ami Renaud VINCENT, chroniqueur judiciaire à France Soir à cette époque, l’initie aux sonorités révolutionnaires et élégantes du grand « Prez » Lester YOUNG. Une révélation, au point que Robert OUZINA prénommera sa fille Leslie en hommage au « President ».

Au bras de Jacqueline, l’amour de sa vie, qui devient sa femme en 1960, la vie algéroise de Robert OUZINA est ponctuée par les concerts organisés à la salle Bordes et par les visites « chez Arnaud », « le » disquaire d’Alger, idéalement situé au pied de son bureau rue Charles Péguy, et dont il est probablement le plus important client de l’époque. Il y choisit religieusement chacun de ses disques, avant de les faire tourner inlassablement sur son Teppaz équipé d’une enceinte « maison », toujours un livre à la main.

Enchères - Bud POWELL, Bud!. Blue Note 1571 E.O., présence d’une dédicace au dos de la pochette. Enchères - Kenny BURRELL, Blue Lights. Blue Note 1596, E.O., Vol. 1, couverture d’Andy Wharol.
Bud POWELL, Bud!. Blue Note 1571 E.O., présence d’une dédicace au dos de la pochette. 800/1000 € Kenny BURRELL, Blue Lights. Blue Note 1596, E.O., Vol. 1, couverture d’Andy Wharol. 1000/1500 €



Collectionneur dans l’âme, il manifeste autant de respect pour l’objet que pour l’œuvre qu’y est enregistrée. Le remarquable état des disques proposés à la vente en témoigne.

Démobilisé en 1960, Robert OUZINA est engagé par France 5, pour présenter le journal radiophonique kabyle.

Pour son plus grand bonheur, il se voit également confier une émission de jazz diffusée le dimanche soir, « les Echos de Harlem » (en référence au titre de Duke ELLINGTON). Cette émission didactique, préparée avec l’aide de Jacqueline, initie les auditeurs à l’histoire et aux mécanismes du jazz, et reflète la prédilection de Robert OUZINA pour le swing, le bebop, le westcoast et le hardbop.

Enchères - Miles DAVIS et Sonny ROLLINS, Dig. Prestige LP7012 E.O.. Enchères - Eric DOLPHY, Far Cry. New Jazz 8270 E.O..
Miles DAVIS et Sonny ROLLINS, Dig. Prestige LP7012 E.O.. 300/500 € Eric DOLPHY, Far Cry. New Jazz 8270 E.O.. 300/500 €

Ce rendez-vous dominical devient rapidement un moment très attendu par les jeunes soldats français. Robert OUZINA recevra des années après des témoignages émouvants de la bouffée d’espoir que représentait cet intermède dans une Algérie déchirée.

Robert et Jacqueline OUZINA tissent également des liens avec les artistes de passage à Alger, le saxophoniste Julian CANNONBALL ADDERLEY, le batteur Art BLAKEY, ou encore Memphis SLIM qui sera plus tard leur voisin en France.

Malheureusement la situation en Algérie devient intenable pour le jeune couple. Ils échappent en 1962 au plasticage de leur domicile par l’OAS. Tous leurs effets partent en poussière sauf la collection de disques. Il faut partir. Robert prend les devants à la demande d’Alain PEYREFITTE et un poste de journaliste à la RTF, avenue des Champs Elysées à Paris, lui est confié.

Jacqueline se charge de la lourde tâche de rapatrier par avion (pour éviter l’humidité) la collection comprenant déjà 800 vinyles, excluant tout autre bagage.

La vie reprend son cours, de clubs en caves, de salles en boutiques de jazz. L’arrivée de Leslie en 1963 y change peu de chose. Elle devra partager cette passion, se fera l’oreille et apprendra très tôt à reconnaitre une main faible chez un pianiste ! Elle animera même sous l’oreille avisée de son père une émission de jazz sur radio Tour Eiffel.

La carrière de Robert OUZINA à l’ORTF, France Inter et enfin France Info ne lui redonnera plus l’occasion de partager sa passion avec le public. Sa platine ne cessera cependant jamais de tourner dans son « salon de musique », des premières lueurs du jour jusque tard le soir.

Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – Salle 13 
Lundi 9 avril – 14h

Exposition publique – Hôtel Drouot – Salle 13
Samedi 7 avril – 11h / 18h
Lundi 9 avril – 11h / 12h

Partager sur

Collection de vinyles de jazz, R. Ouzina

Expositions des lots : samedi 07 avril - 11:00/18:00 - lundi 09 avril - 11:00/12:00
Vente : lundi 09 avril 2018 - 14:00
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Maison de vente
Ferri & Associés
Tél. 01 42 33 11 24

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !