Accueil > Espace presse : Annonces de ventes > MIRABAUD MERCIER – Le singulier toucher de Michael Sweerts

Annonces de ventes

MIRABAUD MERCIER – Le singulier toucher de Michael Sweerts
vendredi 15 novembre 2019
Expert : Cabinet Turquin

Vendredi 15 novembre, une rare toile de Michael SWEERTS (1618-1664) sera présentée aux enchères par la maison Mirabaud Mercier au sein d’une vente de tableaux anciens. Ayant fait partie de la collection personnelle de Jean Néger, grand marchand parisien de l’Après-Guerre, cette allégorie du toucher appartient à une série de peintures illustrant les cinq sens. (Estimation : 400 000 - 600 000 €)
 

Les représentations des quatre autres sens par Michael Sweerts sont connues par des photographies. L’Odorat est conservé à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne, les trois autres n’étant pas localisées et n’ayant pas été vues depuis un demi-siècle.

Né à Bruxelles en 1618, Michael Sweerts eut une vie romanesque. Après avoir parcouru l’Italie dans ses jeunes années, de 1649 à 1654. Il s’installe l'année suivante en Belgique, à Amsterdam en 1660, puis en France avant de s’embarquer avec la Mission étrangère de Paris vers l’Inde. À Goa, il vécut au sein de la communauté de Jésuites portugais jusqu’à sa mort en 1664.

En 1655, Sweerts ouvre un atelier à Bruxelles. Le peintre enseigne à ses élèves les règles des académies italiennes dont il apprécie le mode de vie et les méthodes de travail. Il est inflexible quant à l’apprentissage d’après l’antique, l’étude des visages et du corps humain d’après modèle vivant.

L’année suivante, il publie un recueil de visages, à mettre en lien avec le tableau présenté aujourd’hui et la série dans laquelle il s’inscrit. Pour illustrer le toucher, il crée l’image d’un homme grimaçant, serrant son chat contre lui. L’artiste livre ici un portrait expressif, à la moue curieuse, conjuguant réalisme et étrangeté.

La toile présentée aujourd’hui aux enchères échappe aux conventions du genre de l’allégorie, le toucher étant traditionnellement illustré par des figures de femmes gracieuses. Sweerts choisit une figure à mi-corps qui, dans son rapport au petit animal tenu contre soi, renvoie à la Dame à l’hermine de Léonard de Vinci ou, plus trivialement, au Jeune garçon se faisant pincer par un lézard de Caravage.
 
Vente aux enchères publique - Drouot - Salle 5
Vendredi 15 novembre

Exposition publique - Drouot - Salle 5
Jeudi 14 novembre - 11h / 21h
Vendredi 15 novembre - 11h / 12h
Partager sur

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !