Home > Auction highlights > BRUNEL - DEJEAN DE LA BÂTIE - Toulouse-Lautrec à l'honneur

Auction highlights

BRUNEL - DEJEAN DE LA BÂTIE - Toulouse-Lautrec à l'honneur
Tuesday 29 June 2021

Expert : Hélène Bonafous-Murat

Le 29 juin, la maison Brunel - Dejean de La Bâtie présentera aux enchères la deuxième partie du fonds d’une galerie parisienne historique. La première partie a été dispersée les 29 et 30 avril derniers et avait totalisé près d’1M€, soit près du double de l’estimation escomptée. Miró y côtoyait Arp, Braque, Picasso, Giacometti, et bien d’autres encore. La deuxième partie est monographique : Henri de TOULOUSE-LAUTREC (1864-1901) y tient le rôle principal. 225 lots, estampes et affiches, sont rassemblés dans ce catalogue de vente aux enchères judiciaire. Les marchands qui tenaient la galerie dont provient ce fonds ont collectionné les œuvres du maître de la bohème pendant 120 ans, à la recherche des productions multiples de l’artiste.
 
a « Lautrec tient à s’exprimer par l’estampe. Bien entendu, n’étant pas professionnel, il n’a pas l’idée de graver au burin. [...] Reste la lithographie ; Degas en est un des maîtres, ce Degas qui sera toujours le dieu de Lautrec. La lithographie est pratiquée également par les jeunes artistes, Maurice Denis, Vuillard, Bonnard, qui seront les guides de Lautrec, et cette lithographie en noir et surtout en couleurs a un thuriféraire enthousiaste qui veut la faire apprécier par le public, Mellerio, « jeune critique d’art, ami de Durand-Ruel », comme l’écrit Pissarro dès 1892 ». Ce mouvement d’opinion en faveur de la lithographie est également encouragé par des articles de Roger Marx, par l’action d’éditeurs comme Vollard, et de marchands comme Kleinmann et Sagot. L’estampe a un rôle majeur depuis 1880, ses amateurs sont très nombreux et la faveur des marchands est indéniable. Les estampes circulent en France et à l’étranger ; c’est grâce à elles que la jeune école est connue, ceux qui s’y intéressent ne pouvant pas acheter de tableaux, aux prix moins accessibles.

Miss Loïe Fuller. 1893. Lithographie. [280 x 380]. Delteil 39 ; Wittrock 17. Impression en couleurs. Très belle et fraîche épreuve sur vélin glacé crème. Rare :  tirage à 60 épreuves environ. Estimation : 30 000 - 35 000 €


Grâce à ses talents d’affichiste, Toulouse-Lautrec innove et frappe les esprits : « Personne ne reverra le prodige qu’aura fait éclater sur les murs de Paris, à la fin du siècle dernier, l’apparition des affiches de Lautrec », témoigne Thadée Natanson. « Avec Lautrec et ses affiches, c’est l’art qui descend dans la rue ». Guidé par l’exemple de Bonnard et de son affiche « France Champagne » de 1891, Lautrec crée ces œuvres de grand format, d’avant-garde, qui suscitent l’engouement du public – même si certains critiques expriment, eux, une franche répulsion pour ses compositions insolites, ses couleurs crues, et les déformations visant à rendre les visages plus expressifs.

Il travaille lui-même aux côtés des imprimeurs Chaix ou Ancourt, participant au tirage des essais, dessinant avec sûreté sur la pierre des figures dont le synthétisme, le trait précis et les aplats doivent beaucoup aux leçons apprises de l’art japonais. S’il réduit les couleurs au jaune, au rouge, au bleu et au noir, c’est bien le noir qui devient le fondement graphique de son art d’affichiste. Il y adjoint parfois le crachis, pluie fine d’encre obtenue en frottant une brosse encrée.

La première affiche, Moulin Rouge, la Goulue, commandée en 1891 à Lautrec par Zidler, directeur du célèbre cabaret, est un succès. Elle incite l’artiste à s’engager dans la création d’affiches et plus largement de lithographies. Entre 1891 et 1900, il crée 31 affiches et près de 325 lithographies qui lui permettent de se faire connaître d’un plus large public.
 

Moulin Rouge (La Goulue). Affiche. 1891. Lithographie. [1190  x  1885]  ; Delteil 339  ; Wittrock P1 (a). Impression en couleurs. Rare : seulement 2 épreuves connues dans les collections publiques selon Wittrock.
Estimation : 12 000 - 15 000 €

Au Concert. Affiche pour la Ault & Wiborg Company. 1896. Zincographie. 252  x  320 (avec la lettre  : 265 x 368) [353 x 457]. Delteil 365 ; Wittrock P28. Impression en couleurs. Très belle épreuve sur vélin glacé ivoire.
Rare : seulement 10 épreuves connues dans les collections publiques selon Wittrock.
Estimation : 25 000 - 30 000 €

La suite ELLES
 

La Clownesse assise (Mademoiselle Ch-U-Ka-O). (Pl. de la suite
Elles). 1896. Lithographie. [403  x  522]. Delteil 180 ; Wittrock 156. Impression en couleurs. Très belle épreuve sur vélin blanc mince.
Estimation : 70 000 - 80 000 €
a Cette suite de dix planches et une couverture constitue l’un des sommets de l’art de Lautrec. Il a fait poser trois femmes : la jeune Pauline, dite Mlle Popo, qui vivait avec sa mère Mme Baron, et que Paul Guibert se vantait d’avoir entretenue ; Mme Baron elle-même, terrible, en chemise, et une forte femme qu’on voit notamment se laver. On reconnaît bien ici l’influence de Vuillard, mais on y voit surtout la maîtrise exceptionnelle de Lautrec. La suite n’aura pas de succès ; l’album tiré à cent exemplaires ne se vendra pas chez Pellet. Mais les artistes la remarqueront.

« Nancy Maunder a avancé de façon convaincante que le sujet d’Elles, généralement envisagé comme des scènes de maison close, montrait la vie domestique d’un couple de lesbiennes, l’une d’elles étant la clownesse Cha-U-Kao. Une telle interprétation est plausible quand on sait que l’éditeur Pellet encourageait les thèmes risqués, et que, en incluant une lithographie en rapport, Le Sommeil, l’album atteint la douzaine traditionnelle dans les gravures sur bois érotiques japonaises. Les deux femmes dont la vie privée est représentée, étaient apparemment des prostituées, car Lautrec emploie des accessoires qui, aux yeux d’un contemporain, auraient indiqué la chambre d’une fille de joie. » (Richard Thomson, « Observations sur les thèmes des estampes de Toulouse-Lautrec », in Wittrock, tome 1, p. 31).
 



 
 
Vente aux enchères publique - Drouot - Salle 6
Mardi 29 juin - 14h

Exposition publique - Drouot - Salle 6
Samedi 26 juin - 11h/18h
Lundi 28 juin - 11h/18h
Mardi 29 juin - 11h/12h
Share

Estampes, affiches

Sale: Tuesday 29 June 2021
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris
PDF Infos CGV
Live 
Auction house
Brunel - Dejean de La Bâtie
Tel. +33 6 75 46 57 20

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!