dessins et tableaux anciens, art moderne, mobilier et objets d'art

Lots exhibition: jeudi 14 novembre - 11:00/21:00 - vendredi 15 novembre - 11:00/12:00
Sale: Friday 15 November 2019 - 14:00
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Auction house
Mirabaud - Mercier
Tel. 01.53.30.90.30
194 Results

Tous les lots

Lot n° 1 - CLOUET Jean ou Jehannet (Flandres (Valenciennes ?), vers 1485-Paris, 1540/1541)
"Portrait de Louis de Lorraine, comte de Vaudémont (1500-1528)"
Gouache et rehauts d'or sur vélin marouflé sur papier.
Diam. : 2,5 cm
(Restaurations anciennes)

Nous remercions Mme Alexandra Zvereva de nous avoir confirmé l'authenticité de ce dessin et pour nous avoir communiqué les renseignements suivants : Portraitiste en titre de François Ier depuis l'avènement du roi en 1515 et jusqu'en 1539, Jean ou Jehannet Clouet a été un miniaturiste remarquable. Il est l'un des premiers, après Jean Perréal, mais peut-être avant Lucas Horenbout, à créer des portraits en médaillons isolés. Pourvus d'une monture, généralement en orfèvrerie, ces effigies à la fois intimes et précieuses pouvaient être portées et constituaient un parfait présent diplomatique. En témoignent notamment les échanges de portraits entre les cours de France et d'Angleterre documentés. Malheureusement, les portraits du Dauphin François, de Henri de France (futur Henri II) et de François Ier envoyés en automne 1526 à Henri VIII par Marguerite d'Angoulême, reine de Navarre, ont disparu. Seules quatre miniatures de Jean Clouet sont aujourd'hui répertoriées, la plus ancienne, un Portrait d'homme réalisé, d'après le costume du modèle, vers 1520, n'étant connue que d'après une photographie (repr. cat. exp. François Ier et l'art des Pays-Bas, Paris, musée du Louvre, 2017, p. 232, fig. 83). Les trois autres datent toutes du début des années 1530. Il s'agit du Portrait d'une dame (D. 41 mm, New Haven, Yale Center for British Art, Paul Mellon Collection, inv. B.2001.2.1934), du Portrait de Charles de Cossé, maréchal de Brissac (D. 35 mm, New York, Metropolitan Museum of Art, inv. 35.89.1) et du Portrait de François, dauphin de France (D. 62 mm, Royal Collection, inv. RCIN 420070). Toutes ces miniatures partagent avec les sept portraits en médaillon des capitaines de Marignan peints en 1518-1519 par Clouet dans le deuxième volume des Commentaires de la Guerre Gallique (Paris, BnF Ms fr. 13429), le format rond cerclé d'or, le fond bleu, la présentation du modèle en petit buste et de trois-quarts, l'extrême raffinement des détails vestimentaires, les ombres minces, les contours délicatement cernés à la pierre noire et les carnations très claires modelées par de petits traits fins et fondus.
Inédit, notre médaillon vient compléter ce corpus réduit et constitue un apport important à l'oeuvre de Clouet. Plus petit que les autres et altéré par les restaurations anciennes et la conservation sans cadre, il possède le même fond irrégulier de lapis-lazuli et surtout la même transparence et la même finesse du trait, particulièrement évidente dans la barbe, les cheveux ou le col brodé. Le modèle, jeune homme à la chevelure blonde et yeux bleus, est identifiable grâce au dessin du maître tracé vers 1525 provenant de la collection personnelle de Catherine de Médicis (Chantilly, musée Condé, inv. MN 70). Le visage est exactement le même et seul le vêtement diffère, et plus particulièrement la chemise et la toque à enseigne, remis plus au goût de la fin des années 1520.
Il s'agit de Louis de Lorraine, comte de Vaudémont, quatrième fils de René II, duc de Lorraine et de Bar, et de Philippe de Gueldre. Il grandit en Lorraine contrairement à ses deux frères aînés, Antoine (duc de Lorraine en 1508) et Claude (fondateur de la branche des Guise), élevés à la cour de Louis XII avec François d'Angoulême, futur François Ier. Destiné à l'Église comme son frère Jean, cardinal évêque de Metz, Louis est pourvu dès 1508 de l'évêché de Verdun, puis, en 1512, de l'abbaye de Saint-Mihiel. Mais dès 1522, le jeune homme décide de renoncer à la carrière ecclésiastique. Son frère Antoine, lui cède le comté de Vaudémont et le fait capitaine de ses armées qui combattent en Lorraine et aux côtés des Français en Italie. Passé au service du roi François et réputé pour sa bravoure, Vaudémont est nommé capitaine général des lansquenets et commande l'arrière-garde. Il meurt d'une maladie infectieuse contractée au siège de Naples.

CLOUET Jean ou Jehannet (Flandres (Valenciennes ?), vers 1485 Paris, 1540/1541) "Portrait de Louis de Lorraine, comte de Vaudémont (1500 1528)" Gouache et rehauts d'or sur vélin ma…

Lot n° 6 - OUDRY Jean-Baptiste (1686-1755)
Une paire : "Chien à l'arrêt devant des trophées de chasse" et "Chien à l'arrêt devant un faisan"
Crayon noir et rehauts de craie blanche, annoté "Oudry fecit" en bas à gauche sur l'un.
Haut. : 31 cm ; Larg. : 37 cm et Haut. : 31 cm ; Larg. : 34,5 cm
(Quelques petites taches)

Provenance : Vente anonyme, Paris, Hôtel Drouot, le 17 avril 1985, n°5

Nous remercions Hal Opperman et Karen Chastagnol d'avoir confirmé l'authenticité de ces deux dessins d'après photographies (mail du 14 février 2019) et de nous avoir fournis les renseignements afférents.
Ces deux dessins ont été réunis en pendants mais ne forment pas une paire réelle. Il semble s'agir de ricordi exécutés vers 1740/42.
"Le Chien à l'arrêt devant des trophées de chasse" reprend la composition d'un dessus de porte commandé par le Roi pour la salle à manger du château de Choisy en 1742 (n° P259 du catalogue de Hal Opperman de 1972 publié en 1977, localisation inconnue). Le tableau est réapparu en vente chez Artcurial le 13 novembre 2015, n°28, reproduit.
"Le Chien à l'arrêt devant un faisan" est un tableau daté de 1722 que l'artiste vendit avec un ensemble de dix autres tableaux au roi de Suède en 1740. Il est aujourd'hui encastré dans un dessus de porte d'une pièce du château royal de Stockholm (n°P242 du catalogue Opperman).
Sans doute ces deux dessins furent vendus séparément lors de la dispersion de l'atelier d'Oudry et furent ensuite mis en pendants.

OUDRY Jean Baptiste (1686 1755) Une paire : "Chien à l'arrêt devant des trophées de chasse" et "Chien à l'arrêt devant un faisan" Crayon noir et rehauts de craie blanche, annoté "O…

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!