Estampes modernes et contemporaines

Vente : lundi 25 juin 2012 - 13:30
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Maison de vente
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
Tél. +33 (0)1 47 27 11 24
Lots phares
438 Résultats

Tous les lots

Lot n° 1 - ART D'AUJOURD'HUI MAITRES DE L'ART ABSTRAIT ALBUM 1, 1953 Ensemble de sept sérigraphies en couleurs MONDRIAN, VAN DOESBURG, KLEE, KANDINSKY, HERBIN, BALLA, GLEIZES Toutes les planches (sauf la planche de van Doesburg) sont numérotées 233/300 (incomplet: neuf planches manquantes) La planche de Herbin est signée, celle de Kandinsky signée par Nina Kandinsky et celle de Van Doesburg par Kelly Van Doesburg Exemplaire justifié 233/300 Arcay éditeur Ateliers Art déAujourdéhui Imprimeur 64 x 48, 5 cm QUéEST-CE QUéUNE ESTAMPE à Une estampe originale est une oeuvre déart conéue et réalisée par un artiste qui dessine, peint ou grave une surface en dur telle que la pierre, le métal, le bois, le linoléum...qui devient la matrice de léoeuvre. Celle-ci est alors appliquée, aprés encrage de la surface, sur une feuille de papier. Léapplication étant facilitée par une presse, léestampe est alors souvent appelée... impression. Celle-ci distingue: * Léimpression en creux ou intaglio (taille-douce, eau-forte, etc.) * Les impressions en relief (gravure sur bois, etc.) * La lithographie * La sérigraphie Les estampes, issues déun procédé de multiplication, sont tirées à plusieurs exemplaires dont la totalité se nomme une édition. Les artistes se sont mis à numéroter et à signer chaque estampe au début du XXe siécle. AQUATINTE: Léaquatinte est un procédé de gravure en creux sur métal. Si léartiste souhaite obtenir une teinte, il saupoudre la plaque de métal de petits grains de résine ou de bitume qui, en chauffant, adhérent au métal que léon plonge ensuite dans un bain déacide, lequel sera à mordu à entre les grains: ces creux en points (plus ou moins fins par leur rapprochement et leur profondeur) donneront des teintes, pouvant aller jusquéau noir profond. A léoeil, léaquatinte ressemble au dessin au lavis ou à l'aquarelle. A son origine, ce procédé fut nommé gravure en maniére de lavis. BOIS GRAVE: La gravure sur bois est la technique de gravure la plus ancienne. Aprés avoir tracé un dessin sur une planche de bois, léartiste en isole les lignes en creusant autour, à l'aide d'un canif: c'est ce que léon nomme le détourage. Avec une gouge ou des ciseaux à bois, il retire les parties qui doivent rester blanches à l'impression: cela séappelle le champlevage, d'oé le nom quelque fois donné de gravure en champlevage. La gravure sur bois peut étre en couleur, si l'on utilise plusieurs planches de bois dont les parties encrées sont juxtaposées ou superposées. Dans tous les cas, l'encre est appliquée sur le relief et le papier est pressé contre le bois alors encré, qui séimprime révélant la trace déun bois, gravé. BON A TIRER: Sur l'épreuve d'essai dont la qualité donne satisfaction, l'artiste ou l'éditeur signe au dessous de l'inscription à bon à tirer. L'imprimeur doit alors se conformer à ce modéle pour tous les autres tirages. CARBORUNDUM: Siliciure de carbone utilisé comme abrasif. Technique découverte par Henri Goetz, la gravure du méme nom fait adhérer de la poudre de Carborundum sur la plaque, afin de créer un grain susceptible de retenir l'encre à l'impression. La plaque métallique peut étre également recouverte, lors du processus d'impression, d'un mélange de polyester, de plétre et autres matériaux choisis par l'artiste (un peu à la maniére d'un collage). Le papier humide est ensuite pressé sur ces formes à l'occasion d'un cycle supplémentaire. Ce modelé confére aux gravures une nouvelle dimension artistique. EAU-FORTE: Léeau-forte est léune des grandes techniques de la gravure sur métal en creux. Léartiste protége la plaque déimpression avec un vernis, puis gratte ce vernis à l'aide d'une pointe ou d'un solvant et laisse ensuite les parties découvertes se faire à mordre à avec un acide (l'aqua fortis des alchimistes était l'acide nitrique) ou un sel (chlorure ferrique), afin de les creuser. L'encre sera déposée dans les creux, tandis que les parties en surface seront essuyées pour l'impression: les premiéres correspondant aux noirs et les secondes aux blancs. ECRAN DE SERIGRAPHIE: Tissu naturel, synthétique ou treillis métallique, tendu sur un cadre, qui constitue l'élément d'impression en sérigraphie. EMBOSSAGE: Léembossage est une technique dont le but est de créer du relief sur la surface plane quéest le papier. Deux types d'embossage sont à distinguer: l'embossage à froid et l'embossage à chaud. Le premier se compose déune forme dure qui permet peu à peu de travailler le papier par déformation. Le second nécessite un pistolet chauffant et une poudre ad hoc. La poudre est posée sur le papier en suivant une forme prédéfinie et est ensuite chauffée pour lui donner son relief définitif, ces à bosses à qui caractérisent cette technique. ENCRAGE: Il séagit de déposer l'encre sur l'élément d'impression, afin d'obtenir l'image imprimée. L'encrage est fait soit sur les reliefs (bois), soit dans les creux (taille-douce), soit sur les parties grasses (lithographie), soit à travers les parties laissées ouvertes (sérigraphie). On utilise alors le tampon, le rouleau, la raclette etc... EPREUVE: Les épreuves sont les tous premiers tirages déune oeuvre imprimée. L'épreuve d'artiste, annotée EA dans la marge néappartient pas au tirage numéroté: elle est destinée à l'auteur de la gravure. L'épreuve d'état, ou état, est celle qui est tirée en cours de travail afin de permettre à l'artiste et au graveur de suivre et déévaluer léavancée de son oeuvre. Il reprend alors son travail sur le méme support puis peut faire tirer une ou plusieurs épreuves déessai: on les nomme épreuves du à premier état é, du à deuxiéme état... Une épreuve avant la lettre est une épreuve qui a été imprimée avant que la lettre (dédicace, poéme, texte explicatif, etc., sous l'image) néait été gravée. Si le support de léépreuve change, il séagira déune autre gravure, méme si le sujet de léoeuvre est identique... FRONTISPICE: Céest une illustration placée dans un livre sur l'une des pages de titre. Il peut étre sur une page en regard de la page de titre, ou bien se trouver sur la page de titre sous celui-ci, venant illustrer son propos. GRAIN: Ensemble des particules (sable, résine, bitume, Carborundum, etc.) déposées sur une planche de métal pour obtenir une grenure, c'est-é-dire une surface constituée de petits creux ou de petits reliefs en points, qui retiendra l'encre lors de l'impression. Le grain est également l'effet produit par le grainage, avant ou aprés impression, sur la plaque ou sur le papier. Le grain est recherché dans le procédé de l'aquatinte ainsi que dans la technique au Carborundum car il offre un aspect moins régulier au papier, donnant alors léimpression quéoffre un dessin réalisé à la main. HELIOGRAVURE: Léhéliogravure est un procédé d'impression en creux (alvéoles) par lequel l'encre est transférée directement depuis un cylindre métallique (cuivre ou inox) gravé vers le support. Le cylindre est gravé mécaniquement, à l'aide d'un diamant ou au laser. HORS-COMMERCE: Appellation générale qui comprend plusieurs types de publications non incluses dans le commerce. C'est le cas déun tirage limité et réservé aux collaborateurs ou aux amis de léartiste et du graveur: ce peut-étre une édition intime, ou une édition clandestine. INTAGLIO: Terme générique comprenant tous les procédés de gravure en creux exécutés sur une plaque de métal, la gravure de la plaque se faisant soit directement avec des outils (taille-douce) ou encore par l'action chimique d'un acide (eau-forte). La plaque est ensuite encrée, puis essuyée afin que seuls les creux soient remplis d'encre. Une feuille de papier mouillée est placée sur la plaque et le tout est passé sous une presse. La forme de la plaque de métal laisse alors sur le papier une empreinte que léon appelle cuvette. JUSTIFICATION: La justification déun tirage est nécessaire car ne estampe est souvent imprimée à un certain nombre d'exemplaires. La justification consiste à faire figurer et donc à indiquer le nombre des épreuves sous l'image, elle se situe généralement à gauche (la droite étant réservée pour la signature). Chaque épreuve est ainsi numérotée. JAPON OU PAPIER JAPON: Le papier japonais est souvent fabriqué avec de l'écorce de murier. Il peut étre extrémement léger mais également plus fort ou pelucheux. Il est souvent lisse ou joliment nacré. On léutilise pour les belles impressions. LINOGRAVURE: Dérivée de la gravure sur bois, la linogravure est pourtant singuliére. Ses effets sont beaucoup plus souples, du fait de la facilité de sa taille. On grave avec les mémes outils que pour le bois ou bien avec de petites plumes métalliques de diverses formes. Mais le matériau que léon grave différe, déoé le nom donné à cette technique... céest le linoleum. LITHOGRAPHIE: Etymologiquement à dessin sur pierre é, la lithographie repose sur le phénoméne physique de la répulsion de l'eau pour la graisse et inversement... Léartiste dessine, écrit ou peint sur la surface plane déune pierre lithographique avec un crayon gras ou une encre grasse qui s'accroche à celle-ci et la pénétre. Toutes les parties ainsi enduites de gras accepteront ensuite le gras de l'encre d'impression, contrairement aux autres parties vierges, humidifiées par léeau (puisque léon mouille toute la surface de la pierre.), qui le refuseront. Ainsi, le papier pressé sur la pierre mouillée et encrée recevra l'impression de l'image tracée par léartiste. MANIERE NOIRE: Egalement nommée mezzotinte (qui signifie demi-teinte) ou gravure noire, il séagit déun procédé de gravure en creux sur métal, généralement sur cuivre. Léartiste commence par grainer la plaque uniformément de petits trous, à léaide déune forte lame rainurée terminée en biseau, qui appuyée verticalement et balancée d'un cété sur l'autre, provoque une ligne en pointillés. En croisant les lignes, on obtient un grain qui, encré et imprimé, donnerait une surface toute noire. La seconde étape de la gravure consiste à supprimer le grain à certains endroits du dessin, afin de retrouver des gris et des blancs, en grattant et en repolissant le métall. Cette technique permet d'obtenir des nuances extrémement délicates, car son charme réside dans le fait que les formes paraissent sortir de l'ombre... MONOGRAMME: Combinaison de lettres, souvent initiales de son nom ou dessin, par lequel l'artiste a choisi de se représenter. Il tient lieu de signature. MONOTYPE: Estampe dont la technique s'apparente à la peinture. Tout déabord, l'artiste peint sur une plaque de verre, de métal ou directement sur le papier de la méme maniére qu'il peindrait sur une toile. Un papier est ensuite apposé sur cette peinture avant que celle-ci ne séche et une pression est donnée, soit manuellement, soit avec une presse. L'encre ou la peinture, en se reportant sur le papier, délivre une impression, évidemment dans le sens inverse de l'original. Une seule impression est souvent obtenue, déoé son nom. NUMEROTATION: Attestation du nombre déépreuves imprimées inscrite sur une estampe, ainsi que du rang de numérotation de celle-ci (exemple: 2/10) OFFSET LITHOGRAPHIQUE Dans son principe, elle ne se distingue de la lithographie, dont elle est une adaptation mécanique, que par un dispositif qui permet le report de l'image du cliché sur un rouleau intermédiaire en caoutchouc (le blanchet), ce dernier décalquant à son tour l'image sur le papier. Ce procédé présente l'avantage de pouvoir réaliser une composition à l'endroit, du premier coup! POINTE-SECHE: La gravure à la pointe-séche est une gravure en creux sur métal, pratiquée le plus souvent sur cuivre, mais qui convient aussi trés bien pour l'acier. Léartiste travaille avec une pointe séche, lame en acier dur trés soigneusement affétée, dont il existe plusieurs modéles selon les tailles que l'on désire obtenir. Léartiste dessine sur la plaque, comme avec un crayon sur du papier, avec cette réserve que l'on doit entamer le métal plus ou moins profondément... L'outil en creusant laisse, de part et d'autre du trait, des petits bourrelets: les à barbes. Celles-ci peuvent étre supprimées ou conservées Dans ce dernier cas, le trait ressortira à l'impression légérement baveux, car l'encre s'accrochera aux barbes... conférant à la gravure sa fragilité. SERIGRAPHIE: La sérigraphie a pour ancétre direct les procédés au pochoir que léon réalisait enfant... La matrice d'impression est un écran constitué d'un cadre en bois ou en métal, tendu d'un tissu qui était à léorigine en soie, d'oé le nom de sérigraphie, et qui est maintenant en tissu synthétique. Le principe consiste à laisser libres certaines parties des mailles du tissu et à obstruer les autres, afin que l'encre ne traverse l'écran qu'aux endroits qui correspondent à l'image. L'écran est alors placé sur une table et se souléve, afin que l'on puisse placer et retirer le papier, celui-ci étant placé contre les taquets pour que les marges soient toujours semblables...L'image peut étre réalisée soit manuellement, soit par les méthodes photographiques aprés sensibilisation de l'écran. Lors de l'impression, l'encre est placée en haut de l'écran qui constitue une cuvette, l'écran est abaissé et l'encre est raclée à la surface du tissu, à l'aide d'une petite raclette, de sorte qu'elle est obligée de traverser les endroits ouverts du tissu et qu'elle puisse venir, enfin, s'imprimer sur le support. TIMBRE SEC: Un timbre à sec est une empreinte sur papier, réalisée à partir déune presse de bureau ou déune pince à main. Le papier est glissé à l'intérieur de la presse ou de la pince, et aprés avoir appuyé, un motif ou une inscription apparait sur la feuille. Le timbre sec est donc une technique de gaufrage...personnalisable. Il induit une appartenance et par là-méme une indication quant à la provenance de l'oeuvre.

ART D'AUJOURD'HUI MAITRES DE L'ART ABSTRAIT ALBUM 1, 1953 Ensemble de sept sérigraphies en couleurs MONDRIAN, VAN DOESBURG, KLEE, KANDINSKY, HERBIN, BALLA, GLEIZES Toutes les planc…

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !