Livres anciens et modernes

Vente : jeudi 25 janvier 2018 - 14:30
Salle des ventes Favart - 3, rue Favart 75002 Paris
Live
Maison de vente
Ader
Tél. 01 53 40 77 10
Lots phares
200 Résultats

Tous les lots

Lot n° 1 - BAYLE (Pierre).
Dictionnaire historique et critique. Cinquième édition, revue, corrigée, et augmentée. Avec la vie de l’auteur, Par Mr Des Maizeaux.
Amsterdam : P. Brunel, P. Humbert, J. Wetstein, G. Smith, F. L’Honoré & fils, Z. Chatelain, Pierre Mortier, etc. ; Leyde : Samuel Luchtmans ; La Haye : P. Gosse, J. Neaulme, A. Moetjens, G. Block, A. van Dole ; Utrecht : Étienne Neaulme, 1740. — 4 volumes in-folio, 390 x 245 : (8 ff.), CXX, 719 pp. ; (2 ff.), 915 pp. ; (2 ff.), 831 pp. ; (2 ff.), 804 pp. Veau fauve moucheté, dos à nerfs, tranches rouges (reliure de l’époque).{CR}Huitième édition du célèbre Dictionnaire historique de Pierre Bayle, reproduisant la cinquième parue en 1730.
Publié pour la première fois en 1697, le dictionnaire de Bayle, appelé l’« Arsenal des Lumières », occupe une place de marque dans l’histoire de la pensée encyclopédique. L’auteur l’avait conçu à l’origine comme une réplique aux erreurs du Grand dictionnaire historique de Moreri. Les articles biographiques, consacrés à de grandes figures de l’histoire du savoir et de l’humanité, sont, pour la grande majorité, formés de deux parties, la première proposant une biographie en tant que telle, suivie de remarques critiques et de réflexions diverses.
L’édition est illustrée de 4 vignettes de titre identiques mais celles des 2 premiers volumes sont gravées par Pieter Tanjé (1706-1761) d’après Adriaan Van der Werff (1659-1722), et celle du 3e volume a été dessinée et gravée par Johann Georg Schenck (?-1785). On y trouve également un en-tête allégorique avec le portrait du duc d’Orléans en médaillon, dessiné et gravé par Bernard Picart (1673-1722), daté de 1720.
PRÉCIEUX EXEMPLAIRE DE TRAVAIL DE L’ÉCRIVAIN ET POÈTE PAUL-JEAN TOULET (1867-1920).
Cet exemplaire a fait l’objet d’un article par Philippe Chauvelot dans le numéro 56 d’octobre, novembre, décembre 2013 de la revue Histoires littéraires, dont nous reprenons les principaux points. Dans cet article, intitulé Bayle de jour et de nuit, il est précisé que ce dictionnaire « fut pour Toulet un outil essentiel de sa vie d’érudit » dans lequel il « puisa les informations qui nourrissaient sa culture et donnaient à ses causeries nocturnes du bar du Café de la Paix ces références qui impressionnaient son auditoire ».
Les volumes « présentent maintes pages cornées se rapportant à l’histoire, à la théologie, aux philosophes, aux écrivains et aux poètes. Dans les marges, de nombreux gribouillis rappellent que Toulet amorçait ainsi l’encre dans sa plume. Il y a aussi des documents intercalaires, des marque-pages faits de coupures de journaux reproduisant des caricatures de Sem, des relevés publicitaires », etc.
Parmi les annotations nous pouvons relever celle dans le tome 2, page 432, en marge d’un article sur Euripide, face à la citation de la phrase de Pascal disant que si le nez de Cléopâtre eut été plus court, la face de la terre en eut été changée, où Toulet écrit : « Un nez plus court eût changé la face du monde… Et celle de Cléopâtre donc. » Philippe Chauvelot souligne à juste titre que cette idée est reprise dans Les Trois Impostures : « Le nez de Cléopâtre plus long, voilà toute la face du monde changé. Et la sienne, donc. »
D’autres annotations concernent Carresse (tome 4), ville d’enfance de Toulet, la poésie grecque, l’histoire ancienne ou encore la langue française : « La langue française est une arme qui tient le milieu entre l’épée et le boomerang, participe du boomerang et de l’épée » (tome 3, p. 248).
L’exemplaire est malheureusement en mauvais état. Tous les dos manquent, les plats sont épidermés et les coins sont abîmés et présentent des manques. Rousseurs et mouillures claires, nombreux feuillets en partie ou totalement déreliés, quelques travaux de vers dans la marge intérieure du troisième volume. Certaines coupures de journaux insérées dans les volumes ont déteint sur les feuillets.

BAYLE (Pierre). Dictionnaire historique et critique. Cinquième édition, revue, corrigée, et augmentée. Avec la vie de l’auteur, Par Mr Des Maizeaux. Amsterdam : P. Brunel, P. Humbe…

Lot n° 2 - [BIBLE].
Daniel traduit en françois. Avec une explication tirée des saints Pères & des Autheurs Ecclésiastiques.
Paris : Guillaume Desprez, 1691. — In-8, 187 x 122 : (12 ff.), 332 pp., (4 ff.). Maroquin rouge, armes dorées au centre et aux angles des plats, dos à nerfs orné, roulette dorée intérieure, tranches dorées sur marbrure (reliure de l’époque).{CR}Delaveau-Hillard, Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris, n°1599.
Première édition de la traduction d’Isaac Lemaistre de Sacy (1613-1684) du livre de Daniel d’après la Vulgate, accompagnée des commentaires de Pierre Thomas du Fossé.
Cette édition imprimée par Guillaume I Desprez fut achevée d’imprimer pour la première fois le 1er Mars 1691, en vertu d’un privilège octroyé à Lemaistre de Sacy le 6 octobre 1677. Elle fut publiée en même temps que le livre des Maccabées traduit et commenté par les mêmes.
Très bel exemplaire entièrement réglé, AUX ARMES DE LA DUCHESSE DE LESDIGUIÈRES (1655-1716), née Paule-Françoise-Marguerite de Gondi.
Nièce du cardinal de Retz, elle épousa le 12 mars 1675 François Emmanuel de Blanchefort-Créquy, quatrième duc de Lesdiguières et gouverneur du Dauphiné, mort prématurément en 1681 à l’âge de 36 ans. Elle écrivit une Histoire des Gondi, publiée en 1705, qui redonnera sa réputation à la famille Gondi dont la réputation avait été ternie par les agissements du cardinal de Retz. Les livres reliés à ses armes sont extrêmement rares. Ils présentent un décor très sobre avec les armes de la duchesse répétées au dos et sur les plats, à la manière de celui qui orne les reliures réalisées pour Longepierre.
Exemplaire très bien conservé, n’ayant que de petites taches sans gravité sur les plats et deux petits trous de vers à la charnière du second plat.

[BIBLE]. Daniel traduit en françois. Avec une explication tirée des saints Pères & des Autheurs Ecclésiastiques. Paris : Guillaume Desprez, 1691. — In 8, 187 x 122 : (12 ff.), 332 …

Lot n° 3 - BOCCACE.
Le Decameron.
Londres [Paris], 1757-1761. — 5 volumes in-8, 197 x 125 : portrait, titre-frontispice, viij, 320 pp., 22 planches ; titre-frontispice, 292 pp., 22 planches ; titre-frontispice, 203 pp., 22 planches ; titre-frontispice, 280 pp., 22 planches ; titre-frontispice, 269 pp., 22 planches. Veau fauve marbré, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos lisse orné, roulette dorée intérieure, tranches dorées (reliure de l’époque).{CR}Cohen, 160-161.
« Un des livres illustrés des plus réussis de tout le XVIIIe siècle » (Cohen).
Il parut 2 éditions en 1757, l’une en italien avec les 5 volumes à la même date, l’autre en français, datée 1757 et 1761. Elles ont une collation différente mais comportent les mêmes figures. Ces dernières se composent d’un portrait de Boccace, 94 culs-de-lampe, 5 frontispices et 110 planches gravées d’après les compositions de Gravelot, Boucher, Cochin et Eisen.
Exemplaire sur papier de Hollande, enrichi de la suite érotique non signée mais gravée d’après Gravelot, en second état, se composant d’un titre (Estampes galantes des Contes du Boccace. Londres) et de 20 figures.
Exemplaire bien conservé malgré quelques défauts d’usages et des coins légèrement émoussés. Trou au feuillet G2 du premier volume avec atteinte à un angle du cadre de l’en-tête. Plusieurs feuillets brunis et quelques rares rousseurs.
Provenances : Ernest Rousselle, avec ex-libris. - Gobin, avec signature au crayon dans la marge supérieure des pages 50.

BOCCACE. Le Decameron. Londres [Paris], 1757 1761. — 5 volumes in 8, 197 x 125 : portrait, titre frontispice, viij, 320 pp., 22 planches ; titre frontispice, 292 pp., 22 planches ;…

Lot n° 5 - [BOUCHART (Alain)].
Les Grãndes croniques de Bretaigne / nouvellement Imprimées a Paris…
Paris : Jean de La Roche pour Galiot Du Pré, 25 novembre 1514. — In-folio, 266 x 178 : (16 ff.), 320 ff. mal foliotés cccl, (2 ff.). Maroquin vert sombre janséniste, dos à nerfs, dentelle dorée intérieure, tranches dorées (Laurenchet).{CR}Bechtel, p. 82, B-272.
ÉDITION ORIGINALE DE LA PREMIÈRE HISTOIRE DE BRETAGNE IMPRIMÉE.
Cette histoire romancée est effectivement « le premier ouvrage écrit sur l’histoire de la Bretagne et de la Grande-Bretagne, où toutes les traditions y compris les plus fabuleuses sont reprises : le roi Lear, Geoffroy de Montmouth, Hutingdon, Turpin, Lancelot, etc. En raison de cette confusion des genres, dès le XVIIIe siècle l’ouvrage fut classé dans les romans de chevalerie… ce qui confère au texte un double attrait » (Bechtel, p. 82, B-272). L’histoire débute à la prétendue origine troyenne des anciens rois bretons et s’arrête en septembre 1488.
Son auteur était l’historien et avocat au parlement de Bretagne Alain Bouchart (145.-1530?) qui composa cette chronique sur plusieurs années avec les encouragements d’Anne de Bretagne qui lut ou à qui on lut une partie du manuscrit mais qui ne vécut pas assez longtemps pour voir l’ouvrage paraître.
Cinq éditions parurent au XVIe siècle mais seule l’édition de 1514 a été donnée par l’auteur. Imprimée en caractères gothiques à Paris par Jean de La Roche, elle est illustrée de 24 gravures sur bois, plus la marque de Galiot Du Pré au verso du dernier feuillet. Douze figures sont à pleine page (7 différentes dont une répétée 5 fois et une répétée une fois), 10 sont dans le texte (5 bois différents dont un répété 4 fois et un autre une fois) et 2 autres vignettes ornent une même page, dont l’une est répétée plusieurs fois dans l’ouvrage. Parmi les illustrations figurent 2 écussons de Bretagne différents, l’assaut du Capitole par les Gaulois et les Bretons, les Saints de Bretagnes, le combat du roi Arthur contre le géant Frollo, le duc de Bretagne tenant son parlement, la bataille d’Aurai, etc. La gravure au feuillet a1 représente l’auteur à son pupitre de travail.
Il s’agit du plus ancien livre breton pour lequel on ait composé une illustration spéciale. On y a ajouté plus tard dans certains exemplaires un feuillet entre les folios 146-147, portant au recto la gravure de Saint Yves ; ce feuillet manque dans le présent exemplaire comme c’est souvent le cas.
Bon exemplaire, lavé, en pleine reliure de Laurenchet. On y trouve quelques annotations marginales de l’époque.
Petite déchirure sans manque dans la marge inférieure du feuillet D2. Habiles restaurations de papier aux angles de quelques feuillets. Les feuillets foliotés ccxlxiii (Q6) et cccxiiii (bb6) ont été intervertis.

[BOUCHART (Alain)]. Les Grãndes croniques de Bretaigne / nouvellement Imprimées a Paris… Paris : Jean de La Roche pour Galiot Du Pré, 25 novembre 1514. — In folio, 266 x 178 : (16 …

Lot n° 6 - [BOURDON (Louis Gabriel)].
Le Parc au cerf, ou l’origine de l’affreux deficit. Par un zélé Patriote. Paris : Sur les débris de la Bastille, 1790.
[Précédé de] :
LA MOTTE (Jeanne de Saint Rémy de Valois, comtesse de). Mémoire justificatif de la comtesse de Valois de La Motte, Ecrit par Elle-même. [Et] : Second mémoire justificatif de la comtesse de Valois de La Motte.; écrit par elle-même.
Londres, 1789. — 3 ouvrages en un volume in-8, 194 x 120 : frontispice, 8, 191 pp., 2 portraits, 1 planche (Parc au cerf) ; 215 pp. (Mémoire justificatif) ; frontispice, (1 f.), 78 pp. (Second mémoire). Demi-basane fauve mouchetée, dos lisse orné, tranches mouchetées (reliure de l’époque).{CR}Édition originale rare de ce violent et indécent pamphlet contre les cours de Louis XV et de Louis XVI, mettant notamment en scène Mademoiselle de Clermont, la duchesse de Berry, la marquise de Tournelle, la marquise de Pompadour, le cardinal Dubois, la comtesse du Barry, etc. Le Parc au cerf est une maison située à Versailles dans laquelle Madame de Pompadour fait venir des jeunes femmes pour Louis XV. Le texte raconte notamment la mésaventure du banquier bordelais Peixotte et de la courtisane Dervieux.
L’édition est illustrée d’un frontispice, des portraits de la duchesse de Châteauroux et de Madame de Pompadour, et d’une gravure libre figurant le banquier Peixotte avec mademoiselle Dervieux.
Cette dernière gravure est un peu terne, indiquant qu’elle n’est pas d’un premier tirage.
Quelques feuillets roussis.
- Édition originale du Mémoire et du Second mémoire justificatif, qui sont deux pamphlets de la comtesse de La Motte, aventurière, devenue célèbre dans l’affaire du collier de la reine. Elle fut condamnée en 1786 à être marquée au fer rouge du « V » de « Voleuse » et à la prison à perpétuité à La Salpêtrière. Elle put s’échapper et gagna Londres où elle mourut en 1791.
Dans ces mémoires elle se positionne comme victime dans l’affaire du collier ; elle accuse Marie-Antoinette des pires forfaits et dévoile de fausses relations intimes entre elle et la reine.
Le Second mémoire est illustré d’un frontispice non signé.
Rousseurs éparses. Taches d’encre à quelques feuillets.

[BOURDON (Louis Gabriel)]. Le Parc au cerf, ou l’origine de l’affreux deficit. Par un zélé Patriote. Paris : Sur les débris de la Bastille, 1790. [Précédé de] : LA MOTTE (Jeanne de…

Lot n° 7 - BULKELEY (John) - CUMMINS (John).
A voyage to the South-seas, In the Years 1740-1.
Londres : Jacob Robinson, 1743. — In-8, 196 x 122 : xx, 220 pp. Basane brune, roulette dorée en bordure des plats, dos à nerfs (reliure de l’époque).{CR}Édition originale dédiée à l’amiral Edward Vernon (1684-1757).
Cet ouvrage n’est pas à proprement parler un récit de voyage ; il raconte l’histoire véridique du naufrage de la frégate Wager (la défiante) en 1741. Cette dernière faisait partie de l’escadre commandée par le Commodore Anson, qui avait entre autres pour mission, en pleine guerre de l’oreille de Jenkins qui opposa la Grande-Bretagne à l’Espagne, d’aller attaquer les colonies espagnoles de l’océan Pacifique.
L’expédition partit en novembre 1740 et connut une véritable hécatombe ; en juin 1741 il ne resta que 335 hommes sur les 1900 partis quelques mois plus tôt. La frégate Wager fut l’un des bateaux qui connut un sort funeste. Après avoir perdu de vue les autres navires de l’expédition, elle s’échoua en août 1741 sur la côte de Patagonie ; les survivants, suite à une mutinerie, se divisèrent en deux groupes, celui des mutins et celui du capitaine Cheap, qui prirent la décision de rejoindre non sans mal l’Angleterre de façon totalement indépendante et par des moyens très différents.
L’histoire tout à fait extraordinaire racontée dans cet ouvrage est celle des mutins. Elle fut écrite par deux des principaux protagonistes, le chef-canonnier John Bulkeley qui le premier répudia l’autorité du capitaine Cheap, et le charpentier John Cummins qui construisit la petite goélette à partir des chaloupes et du bois qui avait pu être récupéré de la frégate. Quatre-vingt-une personnes réussirent à atteindre Port Désiré ; la plupart continuèrent vers le nord et arrivèrent à Rio Grande mais ils ne furent que 30 à atteindre Rio de Janeiro le 12 avril 1742. De là, ils réussirent à rejoindre Lisbonne puis l’Angleterre le 1er janvier 1743.
Le groupe du capitaine Cheap parti de son côté et seulement 4 survivants purent rejoindre l’Angleterre en 1745. Le récit de cet autre périple a été composé dans un autre ouvrage par l’un des survivants qui n’était autre que l’aspirant John Byron (1723-1786), grand-père du poète George Gordon Byron.
Exemplaire de l’éditeur de musique François Heugel (1922-2010) qui a porté sur la première doublure et sur la garde blanche une note biographique sur John Bulkeley, commençant par cette intéressante précision : « Relation écrite par notre 6ème ayeul John Bulkeley ».
Reliure défraîchie. Le premier plat est détaché, manques importants aux coins et sur les coupes. Frottements et épidermures au dos, coiffes abîmées. Petite mouillure dans la marge intérieure des feuillets liminaires, rares galeries de vers.
Provenances : John Jenner, avec signature sur le titre. - Ex-libris avec monogramme. - François Heugel, avec note autographe.

BULKELEY (John) CUMMINS (John). A voyage to the South seas, In the Years 1740 1. Londres : Jacob Robinson, 1743. — In 8, 196 x 122 : xx, 220 pp. Basane brune, roulette dorée en bor…

Lot n° 8 - CALLIMAQUE.
Callimachoi Cyrenæi Hymni (cum suis scholiis Græcis) & Epigrammata. [Genève] : Henri Estienne, 1577.
[Suivi de] :
APOLLONIOS DE RHODES. Argonauticon libri IIII. [Genève] : Henri Estienne, 1574.
[De] :
ARATUS. Phaienomena kai diosemeia [en grec]. Paris : Guillaume Morel, 1559.
[Et de] :
ARATUS. Phænomena, et prognostica, Interpretibus, M Tullio Cicerone, Rufo Festo Auieno, Germanico Cæsare, una cum eius commentarijs.
Paris : Guillaume Morel, 1559. — 4 ouvrages en un volume in-4, 228 x 171 : (8 ff.), 72, 134 pp., (1 f. blanc) (Callimaque) ; (4 ff.), 248 pp. mal chiffrées 240 (Apollonios de Rhodes) ; (2 ff.), 132 pp. (Aratus en grec) ; (4 ff.), 155, 56 pp., 2 planches (Aratus en latin). Vélin rigide à recouvrement, double filet à froid en encadrement sur les plats, restes de liens, dos lisse, tranches bleues (reliure du XVIIe siècle).{CR}Réunion de 4 éditions de poésies grecques anciennes.
- Première édition très rare des commentaires et de la double traduction latine, en vers et en prose, donnés par Nicodème Frischlin des Hymnes et Épigrammes du poète grec Callimaque (vers 305-vers 240). Elle a été admirablement imprimée par Henri Estienne en grec et en caractères romains. On y trouve également le poème latin en vers d’inspiration mythologique de Catulle intitulé La Chevelure de Bérénice.
- Sixième édition répertoriée des Argonautiques du poète grec Apollonios de Rhodes, la seule imprimée par les Estiennes. Le texte de cette épopée en 4 chants est entièrement imprimé en grec ainsi que les scholies qui l’entourent. On trouve à la fin les notes d’Henri Estienne.
- Très rare édition entièrement imprimée en grec par Guillaume Morel du poème sur l’astronomie intitulé Phénomènes, composé par le poète et astronome grec Aratus ou Aratos de Soles.
Le poème est composé de 1154 vers et divisé en deux parties, la première combine astronomie et astrologie, faisant référence à Eudoxe de Cnide et aux Travaux d’Hésiode. La seconde traite plus spécialement des signes météorologiques. L’édition propose les commentaires de Théon d’Alexandrie et des gloses de Leontius.
- Édition publiée de concert avec la précédente, imprimée également par Guillaume Morel, proposant les traductions latines de Ciceron et d’Avienus du poème Phénomènes d’Aratus, avec les commentaires de Germanicus. On trouve également à la fin, à pagination séparée, le Poeticum astronomicum du grammairien Jules Hygin. L’édition comprend en outre 2 planches dépliantes figurant les différentes constellations.
Bel exemplaire en reliure ancienne, parfaitement conservé. Il provient de la riche bibliothèque d’Heidelberg avec cette note datée de 1621 : « Joann-Leonard Schuq. Haidelberg Palat. A. ER. XPI. 1621 (en chiffres romains). » Cette note date d’un an avant le pillage de la bibliothèque par les troupes bavaroises dans la première période de la guerre de Trente ans.
Il fit partie par la suite, au XIXe siècle, des collections d’un certain J. Hanhardi puis de l’écrivain allemand Joseph von Laßberg (1770-1855). La bibliothèque de ce dernier, qu’il installa dès 1838 au château de Meersburg, comprenait plus de 10000 livres et manuscrits. Il la vendit en 1853 à la bibliothèque de la cour princière de Fürstenberg.
Exemplaire comprenant quelques passages soulignés et annotations en rouge du XIXe siècle, de la main certainement de Joseph von Laßberg. Manque les liens. Mouillures à l’angle supérieur des 40 derniers feuillets du recueil.
Provenances : Bibliothèque d’Heidelberg, avec note sur le titre. - J. Hanhardi, avec sa signature datée de 1805 sur la première garde blanche. - Joseph von Laßberg, avec note datée de 1838 au verso de la première garde blanche.

CALLIMAQUE. Callimachoi Cyrenæi Hymni (cum suis scholiis Græcis) & Epigrammata. [Genève] : Henri Estienne, 1577. [Suivi de] : APOLLONIOS DE RHODES. Argonauticon libri IIII. [Genève…

Lot n° 10 - CHALCONDYLE (Laonicus).
Histoire générale des Turcs, contenant l’histoire de Chalcondyle…
Paris : Sébastien Cramoisy, 1662. — 2 volumes in-folio, 366 x 223 : (12 ff.), 903 pp. mal chiffrées 907, (14 ff.), 1 planche ; (6 ff.), 228 pp. chiffrées 204, (8 ff.), 89 pp., (1 f.), 273 colonnes, (1 f.), 64 ff., pp. (65)-116, (2 ff.), 85 pp., (5 ff.), 1 planche. Vélin rigide, triple filet à froid en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné de filets à froid (reliure de l’époque). {CR}Édition en partie originale de l’importante Histoire des Turcs de l’historien byzantin du XVe siècle Laonicus Chalcondyle (1423?-1490?), traduite par Blaise de Vigenère, publiée pour la première fois en 1577.

L’ensemble de l’Histoire est divisé en 23 livres. Le récit historique de Chalcondyle, couvrant la période allant de 1298 à 1462, occupe les 10 premiers. Il décrit la chute de l’empire byzantin et l’essor de l’empire ottoman. Il est suivi de la continuation de Thomas Artus, formant les livres 11 à 18, concernant les années 1463 à 1612, puis, dans le second volume, des livres 19 à 23 composés par François Eudes de Mézeray couvrant la période allant de 1612 à 1661. Le livre 23, concernant les années 1650 à 1661, paraît ici pour la première fois.

Le second volume est complété de 5 autres textes, présentés avec une pagination séparée :
BAUDIER (Michel). Histoire générale du serrail, et de la cour du granseigneur empereur des Turcs. Ou se void l’image de la grandeur Othomane, le Tableau des Passions Humaines, & les exemples des inconstances prosperitez de la Cour. - Illustrations de Blaise de Vigenere bourbonnois, sur l’histoire de Chalcondile athénien, de la decadence de l’Empire Grec, & establissement de celuy des Turcs. - Plusieurs descriptions des accoustremens, tant des magistrats et officiers de la porte de l’empereur des turcs, que des peuples assujectis à son Empire. - ARTUS (Thomas). Tableaux prophétiques des empereurs Severe et Leon, avec leurs épigrammes predisans la ruyne de la Monarchie des Turcs. - Les Annales des sultans ou grands seigneurs des turcs. Traduites de la version Latine de Jean Leunclavius.

L’édition possède une abondante illustration. Chaque volume comprend un joli titre-frontispice daté de 1663. L’Histoire des Turcs de Chalcondyle, Artus et Mézeray est ornée d’une grande planche dépliante représentant la ville de Constantinople et de 25 portraits de sultans gravés sur cuivre dans le texte. La partie sur les Illustrations de Blaise de Vigenere comprend une planche dépliante gravée sur bois, représentant l’armée de l’empereur turc « rangée en bataille » et deux compositions gravées sur cuivre à pleine page.
La partie sur les costumes est la plus abondamment illustrée. Elle possède 62 belles gravures sur cuivre à pleine page d’après Nicolas Nicolay, représentant des costumes d’hommes et de femmes, sauf la première figurant l’empereur sur son trône. Les Tableaux prophétiques d’Artus comprennent enfin 17 grandes figures gravées sur cuivre.

Bon exemplaire en reliure de l’époque. Usures aux coins et sur les coupes, avec manques. Petites fentes à 2 charnières. Déchirures sans manque et plissures à la carte de Constantinople. Rousseurs éparses et quelques feuillets brunis. Restauration dans la marge supérieure du feuillet Gg5 dans le premier volume et des feuillets 30 et 31 dans la partie sur les costumes, avec légère atteinte à la première gravure. Galeries de vers dans les marges hautes et basses du second volume, avec très légères atteintes au texte. Manque angulaire au feuillet 20 de la partie sur les costumes, sans atteinte au texte ni à la gravure.

Provenance : docteur Duval, avec sa signature sur les gardes.

CHALCONDYLE (Laonicus). Histoire générale des Turcs, contenant l’histoire de Chalcondyle… Paris : Sébastien Cramoisy, 1662. — 2 volumes in folio, 366 x 223 : (12 ff.), 903 pp. Mal …

Lot n° 11 - CHARTIER (Alain).
Les Oeuvres… contenans l’histoire de son temps, l’espérance, le Curial, le Quadrilogue, & autres Pieces, toutes nouvellement reueuës, corrigées, & de beaucoup augmentées sur les Exemplaires escrits à la main, par André du Chesne tourangeau.
Paris : Samuel Thiboust, 1617. — In-4, 217 x 164 : (8 ff.), 868 pp., (10 ff.). Maroquin rouge, triple filet doré et fleuron doré aux angles sur les plats, dos à nerfs orné, roulette dorée intérieure, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle).{CR}Brunet, col. 1814.
Dernière édition ancienne, la plus complète et la meilleure des œuvres d’Alain Chartier (1385?-1430?) l’un des principaux écrivains français du XVe siècle. Dédiée à Mathieu Molé (1584-1656), alors procureur général, elle fut publiée par l’historien et généalogiste André Du Chesne (1584-1640).
Selon Brunet : « cette édition est préférable à toutes les précédentes, pour l’exactitude du texte, mais on en a exclu les Demandes d’amour et le Débat du gras et du megre, qui se trouvent à la fin des deux éditions données par Galiot Du Pré » (Brunet, 1814).
L’édition est illustrée d’une gravure à pleine page représentant les deux faces de deux médaillons (page 835).
SUPERBE EXEMPLAIRE EN MAROQUIN ANCIEN, PARFAITEMENT CONSERVÉ, condition très rare et des plus désirables.Restaurations dans la marge de quelques feuillets, sans atteinte au texte.

CHARTIER (Alain). Les Oeuvres… contenans l’histoire de son temps, l’espérance, le Curial, le Quadrilogue, & autres Pieces, toutes nouvellement reueuës, corrigées, & de beaucoup aug…

Lot n° 12 - CONDORCET (Jean-Antoine-Nicolas de Caritat, marquis de).
Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain. Seconde édition.
Paris : Agasse, L’an III de la République. — In-8, 183 x 119 : viij, 389 pp. Cartonnage papier lie de vin à la bradel, dos lisse, tête dorée, non rogné (Lavaux).{CR}Seconde édition parue la même année que l’originale.
Rédigé dans les derniers mois de la vie de Condorcet, alors qu’il se cachait chez Mme Vernet, cet ouvrage est une partie, ou « esquisse », d’un projet plus ambitieux dont le but pour l’auteur était de retracer les étapes du progrès général de l’esprit humain à travers l’histoire, dans le domaine aussi bien scientifique, moral que politique, et ainsi de proposer une sorte de synthèse des idées des Lumières sur l’histoire de l’humanité.
L’ouvrage se compose de 10 époques ; les 9 premières représentent les étapes de la conquête de l’esprit humain, depuis l’époque où les hommes se sont réunis « en peuplades » jusqu’à celle allant de Descartes jusqu’à la formation de la République française. La dernière époque traite des « progrès futurs de l’esprit humain » et insiste notamment sur la « perfectibilité indéfinie » de l’homme.
Bon exemplaire en cartonnage de Lavaux. Signature ancienne biffée sur le titre. Déchirures sans gravité à quelques feuillets.

CONDORCET (Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de). Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain. Seconde édition. Paris : Agasse, L’an III de la République…

Lot n° 13 - COOK (James).
Voyage dans l’hémisphère austral, et autour du monde, fait sur les vaisseaux de roi, l’Aventure, & la Résolution, en 1772, 1773, 1774 & 1775. Paris : Hôtel de Thou, 1778.
[Avec] : Troisième voyage de Cook, ou voyage à l’Océan Pacifique, ordonné par le Roi d’Angleterre, Pour faire des Découvertes dans l’Hémisphère Nord, pour déterminer la position & l’étendue de la Côte Ouest de l’Amérique Septentrionale, sa distance de l’Asie, & résoudre la question du passage au Nord. Exécuté sous la direction des Capitaines Cook, Clerke & Gore, sur les Vaisseaux la Résolution & la Découverte en 1776, 1777, 1778, 1779 & 1780.
Paris : Hôtel de Thou, 1785. — 9 volumes in-4, 256 x 195 et 252 x 188 (pour le Troisième voyage) : portrait, xij pp., pp. v-vxliv, 460 pp., 1 carte, 3 plans, 13 planches ; viij, 432 pp., 1 carte, 2 plans, 17 planches ; viij, 374 pp., 1 carte, 3 plans, 17 planches ; viij, 413 pp., (1 f.), 2 cartes, 1 plan, 4 planches, 1 tableau ; xij, 510 pp., (1 f.), 1 tableau, 1 carte (pour le Voyage dans l’hémisphère austral) ; (4 ff.), cxxxij, 437 pp., (1 f.), 3 plans, 4 cartes, 16 planches ; (2 ff.), 422 pp., 3 plans, 11 planches ; (2 ff.), 488 pp., 4 cartes, 2 plans, 26 planches ; (2 ff.), 552 pp., (1 f.), 1 tableau, 3 plans, 1 carte, 15 planches (pour le Troisième voyage). Veau marbré, triple filet doré en encadrement sur les plats, dos à nerfs ornés, tranches marbrées (reliures de l’époque).{CR}Première édition française du second et du troisième voyage de Cook.
La traduction a été réalisée par Suard pour le Voyage dans l’hémisphère austral, et par Demeunier pour le Troisième Voyage. James Cook, célèbre navigateur anglais, apporta une contribution très importante à la connaissance du Pacifique grâce à ses nombreuses levées hydrographiques, révélant l’existence d’un hémisphère océanique. Le voyage dans l’Hémisphère austral, qu’il réalisa à partir de 1772, est le second voyage qu’il fit après celui qu’il entreprit de 1768 à 1771 durant lequel il découvrit notamment la Nouvelle Zélande et les côtes orientales de l’Australie. Lors de ce second voyage, il visita les îles Marquises, les Nouvelles Hébrides et la Nouvelle Calédonie. La dernière expédition, de 1776 à 1779, avait quant à elle pour but de trouver un passage entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique par le nord du continent américain. Il parvint à atteindre le détroit de Bering, mais de retour dans les îles Sandwich, découvertes préalablement, il fut tué par des indigènes le 14 février 1779. Il recueillit les observations les plus précises et les plus complètes sur les pays qu’il visita.
Le 4e volume du Voyage dans l’Hémisphère Autral contient un intéressant « Vocabulaire de la langue des isles de la société », suivi d’un extrait des Observations astronomiques de Wales et Bayly et d’un discours sur la santé des gens de mer et les médecines employées lors de ce voyage, que le chevalier Pringle, président de la Société Royale de Londres, prononça le 30 novembre 1776. Le 5e volume du même ouvrage est entièrement consacré aux observations de l’un des compagnons de voyage de Cook, le naturaliste Georg Forster (1754-1794), portant « sur la géographie, l’histoire naturelle, et la philosophie morale, et en particulier sur La Terre & ses Couches ; L’Eau, & l’Océan ; L’Athmosphère ; Les Révolutions du Globe ; Les Corps organisés ; Et l’Espèce humaine. »
REMARQUABLE ET FAMEUSE ILLUSTRATION GRAVÉE SUR CUIVRE.
Elle comprend un portrait de James Cook, 6 cartes, 9 plans et 51 planches dans le Voyage dans l’Hémisphère Austral et 11 plans, 8 cartes et 68 planches dans le Troisième voyage. Ces planches, dont plusieurs sont dépliantes, représentent la faune, la flore, des scènes de genre, de mœurs, des antiquités, des armes, etc. On y trouve également 3 tableaux dépliants.
CETTE ICONOGRAPHIE CÉLÈBRE A RÉVÉLÉ POUR LA PREMIÈRE FOIS AU MONDE OCCIDENTAL CERTAINS TYPES EXOTIQUES.
Exemplaire parfaitement conservé. Les deux ouvrages présentent des reliures aux décors légèrement différents. Quelques petits trous de vers à certains dos, sans gravité. Manque dans la marge de la planche 36 du Voyage dans l’hémisphère austral, sans atteinte à la gravure.
Provenance : ex-libris monogrammé non identifié.

COOK (James). Voyage dans l’hémisphère austral, et autour du monde, fait sur les vaisseaux de roi, l’Aventure, & la Résolution, en 1772, 1773, 1774 & 1775. Paris : Hôtel de Thou, 1…

Lot n° 14 - CORNEILLE (Pierre).
Le Théâtre de P. Corneille. Reveu & corrigé par l’Autheur.
Rouen, Paris : Guillaume de Luyne, 1668. — 4 volumes in-12, 144 x 80 : xciij pp., (1 f.), 586 pp., (2 ff. dernier blanc) ; cx pp., (3 ff.), 596 pp., (1 f. blanc sur 2) ; lxxxiv pp., (3 ff.), 618 pp. ; xxvj pp., (3 ff.), 364, 34 pp., (1 f.). Maroquin grenat janséniste, dos à nerfs, dentelle dorée intérieure, tranches dorées sur marbrures (Lortic).{CR}Picot, Bibliographie cornélienne, n°110.
Une des deux éditions parues à la date de 1668, la meilleure des deux, décrite par Picot comme l’édition A.
Cet exemplaire est conforme à la description de Picot. Il manque cependant le privilège dans le premier volume, que l’on devrait trouver à la suite des pièces liminaires ; il a été remplacé à la fin du volume par le privilège accordé à Augustin Courbé pour les œuvres des frères Corneille, portant un achevé d’imprimer daté du 5 juin 1669. Il s’agit en réalité de celui que l’on trouve dans les 3 premiers volumes des Poèmes dramatiques de Thomas Corneille publiés en 1669.
Exemplaire enrichi à la fin du dernier volume du Poëme sur les victoires du roy traduit de latin en françois Par P. Corneille, composé de 34 pages. Selon Picot, rapportant les propos de Taschereau, les éditeurs prirent le parti en 1672 de faire imprimer ce supplément afin de hâter l’épuisement de l’édition. Imprimée avec une pagination particulière mais avec des signatures faisant suite à celles des 364 pages du volume, on ne la trouve que très rarement. Picot dit n’avoir d’ailleurs jamais rencontré d’exemplaire ainsi complété. Le privilège de cette pièce complémentaire est daté du 28 novembre 1667 et l’achevé d’imprimer du 15 décembre de la même année.
Très bel exemplaire en pleine reliure janséniste de Lortic. Le titre du troisième volume porte l’ex-libris manuscrit ancien d’un certain Claude Petit de Rouen.

CORNEILLE (Pierre). Le Théâtre de P. Corneille. Reveu & corrigé par l’Autheur. Rouen, Paris : Guillaume de Luyne, 1668. — 4 volumes in 12, 144 x 80 : xciij pp., (1 f.), 586 pp., (2…

Lot n° 16 - DEFOE (Daniel).
The Life and Strange Surprizing adventures of Robinson Crusoe of York : Who lived Eight and Twenty Years, all alone in an un-inhabited Island on the Coast of America, near the Mouth of the Great of Oroonoque ; Having been east on Shore by Shipwreck, where in all the Men perished but himself. With An Account how he was at last as strangely deliver’d by Pyrates.
Londres : pour W. Taylor, 1719. — In-8, 182 x 114 : frontispice, (2 ff.), 364 pp., (2 ff.). Veau fauve, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l’époque).{CR}ÉDITION ORIGINALE DE LA PREMIÈRE PARTIE DE ROBINSON CRUSOÉ.
Elle est illustrée du célèbre frontispice gravé par John Clark (16..-17..) et John Pine (1690-1756), montrant Robinson portant deux fusils sur ses épaules et une épée à la ceinture.
Mondialement connu et devenu l’un des grands classiques de la littérature, ce texte est considéré comme le véritable premier roman de langue anglaise. Il eut une influence manifeste sur de nombreux écrivains, Rousseau considérait d’ailleurs qu’il s’agissait du premier livre qu’il fallait lire étant « le plus heureux traité d’éducation naturelle » (in : Émile de JJ. Rousseau).
UN DES RARES EXEMPLAIRES COMPRENANT LES REMARQUES DE PREMIÈRE ÉMISSION décrites par Henry Clinton Hutchins.
Sur le titre, on lit bien « London: » et non « London; » ; la réclame au feuillet A2 recto est bien « always » et le verso du même feuillet débute par « always apyly ». Hutchins distingue 3 états de cette première émission. Si le titre et la préface sont de première émission et en premier état, la page 343 est, selon lui, en second état avec les mots « Pilot » (ligne 2) et « Portuguese » (ligne 18) correctement orthographiés et les mots de la fin des lignes 9 à 12 de la même page fautifs : « goingt » pour « going », « thah » pour « that », « whice » pour « which » et « th » pour « the ». À la fin de l’ouvrage figure bien l’errata de 12 lignes ainsi que les deux feuillets comprenant le catalogue de l’éditeur intitulé : « Books Printed for, and Sold, by William Taylor, at the Sign of Ship in Pater-Noster-Row. »
Exemplaire en reliure française de l’époque, avec la mention de tomaison « TO. I. » au dos.
Coiffe de tête restaurée, quelques taches et frottements d’usage sur les plats. La partie supérieure de la première garde blanche a été découpée. Quelques mouillures aux premiers feuillets. Deux premiers feuillets et cahiers X, Y, Z et AA, brunis.

DEFOE (Daniel). The Life and Strange Surprizing adventures of Robinson Crusoe of York : Who lived Eight and Twenty Years, all alone in an un inhabited Island on the Coast of Americ…

Lot n° 17 - DELLA VALLE (Battista).
Libro continente appertinente à Capitanij, retenere & fortificare una Citta con bastioni, con novi artificij de fuoco aggionti, come nella Tabola appare, & de diverse sorte poluere, & de espugnare una Citta con ponti, scale, argani, trombe, trenciere, artegliarie, cave, dare avisamenti senza messo allo amico, fare ordinanze, battaglioni, & ponti de disfida con lo pingere, opera molto utile con la esperientia del arte militare.
Venise : Vittorio Ravani, 1535. — Petit in-8, 147 x 100 : (8 ff.), 71 ff., (1 f.). Chagrin maroquiné souple marron, filet à froid en bordure des plats, dos lisse orné de filets à froid, étui bordé (reliure moderne).{CR}Nouvelle édition peu courante de cet ouvrage paru pour la première fois en 1521, composé par le stratège et homme de guerre italien Battista Della Valle (14..-1550). Il fut au service de Francesco Maria Della Rovere, duc d’Urbino.
Il s’agit d’un traité militaire touchant à tout ce qui est propre au capitaine, c’est-à-dire ce qu’il doit connaître et posséder en matière notamment de fortification, d’artillerie, de siège et d’ordonnance des troupes avant la bataille.
L’édition comporte un titre orné d’un joli encadrement gravé sur bois avec des compartiments proposant des attributs militaires, une scène de bataille, une scène de duel ou d’entrainement, ainsi que l’effigie du dieu et de la déesse de la guerre, Mars et Bellone. Le texte est illustré de nombreux bois gravés dans le texte ou à pleine page figurant des machines militaires, des plans de batailles, etc.
Bien qu’écrit dans un italien peu littéraire, l’ouvrage connut un grand succès et plus de 10 éditions parurent jusqu’en 1558. Ce succès s’explique dans le fait que ce traité touchait à l’époque à un art nouveau et qu’il contenait des renseignements utiles et pratiques mais il le devait également à son auteur qui faisait autorité en raison de son expérience militaire.
Bel exemplaire en reliure moderne, un peu court de marges, bien complet du dernier feuillet orné de la marque de Vittorio Ravani.

DELLA VALLE (Battista). Libro continente appertinente à Capitanij, retenere & fortificare una Citta con bastioni, con novi artificij de fuoco aggionti, come nella Tabola appare, & …

Lot n° 20 - [ELZEVIER - PETITES RÉPUBLIQUES].
Ensemble de 10 « Petites Républiques » imprimées à Leyde par Abraham et Bonaventure Elzevier entre 1625 et 1631. Chaque ouvrage possède un joli titre gravé :{CR}- SMITH (Thomas). De Republica anglorum Libri tres. Lug. Batavarum : Ex officina Elzeviriana, 1625. — In-24, 107 x 54. Vélin rigide à recouvrement, dos lisse, tranches bleues (reliure de l’époque). Willems, 243.
LE PREMIER TITRE DE LA SÉRIE DES « PETITES RÉPUBLIQUES ». Seconde édition sous cette date, « la mieux exécutée » d’après Willems, portant à la dernière page le privilège en date du 15 mai 1626. Bon exemplaire.
- Respublica Romana. Lugd. Bat. : Ex officina Elzeviriana, 1627. — In-24, 111 x 55. Vélin rigide à recouvrement, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 263.
Notes du XIXe siècle sur la première garde blanche.
- [SIMLER (Josias)]. Helvetiorum Respublica. Lugd. Bat. : Ex officina Elzeviriana, 1627. — In-24, 109 x 54. Vélin rigide à recouvrement, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 278.
Reproduction textuelle d’un ouvrage de Josias Simler imprimé à Zurich en 1576. Il y eut 3 éditions sous cette date de 1627 ; celle-ci est l’une des deux premières, en 535 pages. Exemplaire bien conservé.
- Respublica sive Status regni Scotiæ et Hiberniæ. Lugd. Bat. : Ex officina Elzeviriana, 1627. — In-24, 108 x 54. Vélin rigide, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 287.
Première édition.
- [LAET (Jean de)]. Gallia sive de Francorum regis dominiis et opibus Commentrius. Lugduni Baravorum : Ex Officina Elzeviriana, 1629. — In-24, 108 x 54. Vélin rigide à recouvrement, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 311.
Première édition, en 461 pages. Petites taches sur le premier plat, petites galeries de vers aux premiers feuillets.
- Hispania sive de regis Hispaniæ regnis et opibus Commentarius. Lugd. Batav. : Ex officina Elzeviriana, 1629. — In-24, 101 x 53. Vélin rigide, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 313.
Première édition sur les 2 parues en 1629. Rousseurs éparses, brunissures à la reliure.
- De Regno Daniæ et Norwegiæ… Lugduni Batavorum : Ex officina Elzeviriana, 1629. — In-24, 109 x 53. Vélin rigide à recouvrement, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 320.
Première édition sous cette date, comprenant 510 pages. Manque à l’angle inférieur du titre avec légère atteinte à la gravure.
- [LAET (Jean de)]. Belgii Confœderati Respublica. Lugd. Batav. : Ex officina Elzeviriana, 1630. — In-24, 109 x 53. Vélin rigide à recouvrement, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 326.
Première des 3 éditions données en 1630, comprenant 359 pages.
- Russia seu Moscovia itemque Tartaria. Lugd. Batavorum : Ex officina Elzeviriana, 1630. — In-24, 107 x 54. Vélin souple, dos lisse, liens, tranches rouges (reliure de l’époque). Willems, 336.
Seconde édition sous cette date, comprenant 345 pages. Manques à un coin.
- [LAET (Jean de)]. De Imperio magni Mogolis Sive India vera. Lugduni Batavorum, 1631. — In-24, 105 x 53. Vélin souple à recouvrement, dos lisse (reliure de l’époque). Willems, 354.
Seconde édition sous cette date, comprenant 299 pages. Marge supérieure du titre coupée. Les feuillets 2 et 7 sont manquants, remplacés chacun par un feuillet blanc.

[ELZEVIER PETITES RÉPUBLIQUES]. Ensemble de 10 « Petites Républiques » imprimées à Leyde par Abraham et Bonaventure Elzevier entre 1625 et 1631. Chaque ouvrage possède un joli titr…

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !