L’Empire à Fontainebleau, souvenirs historiques, miniatures

Vente : dimanche 25 mars 2018 - 14:00
Fontainebleau - 9-11, rue Royale 77300 Fontainebleau
Live
Maison de vente
Osenat
Tél. 01 64 22 27 62
Lots phares
352 Résultats

Tous les lots

Lot n° 64 - Sèvres Figure en biscuit de porcelaine dure représentant Minerve sous les traits de Marie Antoinette de la première grandeur. Modèle de Boizot. Marqué : LR 4 pour Le Riche sur la base. XVIIIe siècle H. 40,5 cm. Restaurations anciennes au cou et à la chouette au sommet du casque, éclats et restaurations à trois doigts de la main droite et à l’extrémité de la branche de laurier. Cette figure, créée par Louis Simon Boizot en 1779, représente la jeune reine Marie-Antoinette, âgée de 23 ans, en déesse de la Guerre. Elle avait pour pendant une figure de Mars et fut produite en deux grandeurs, la première grandeur mesurant 40 cm et la seconde 22 cm. La figure de Minerve en première grandeur était vendue 120 livres. Le premier exemplaire fut acehté au comptant le 22 décembre 1779, avec Mars son pendant. Le roi Louis XVI acheta pour 120 livres une figure de Minerve seule pendant le voyage à Versailles en décembre 1779 (Vy7 f° 178v). Une figure de Minerve de la première grandeur est conservée dans la national Gallery of Canada à Ottawa, une autre est conservée dans la collection Bernard Dragesco et a figuré à l’exposition La manufacture des lumières, la sculpture à Sèvres de Louis XV à la Révolution, 2015, n° 207, p. 243. Enfin, une troisième figurait dans la vente de la collection de Maurice Fenaille (Paris, Drouot, 12 juin 1941, lot 46).

Sèvres Figure en biscuit de porcelaine dure représentant Minerve sous les traits de Marie Antoinette de la première grandeur. Modèle de Boizot. Marqué : LR 4 pour Le Riche sur la b…

Lot n° 65 - Johann Melchior WYRSCH (1732-1798). « Louis Christophe Blanchard en uniforme de lieutenant du 28e régiment de cavalerie Conti, portant la croix de Saint Louis ». Huile sur toile ovale (restaurations) 37,5 x 30,5 cm. Marquée au dos “Louis Cristoph Blanchard, Officier Major au Regt de Conty” et “Peint p Wyrsch Besançon 1775” Biographie : Johann Melchior Wyrsch (1732-1798) Peintre Suisse, il fonde à Besançon en 1773, avec le sculpteur Luc Breton, une école de peinture et de sculpture. L’artiste est déclaré, en 1784, citoyen d’honneur de la ville de Besançon en raison des services rendus. Il part cette même année pour Lucerne, où il crée une école de peinture. Devenu aveugle, il est tué par des soldats français lors de l’invasion de son pays. Historique : Cette toile représente le Lieutenant Blanchard en uniforme du régiment de cavalerie Conti (n°28). Blanchard est bien référencé dans le régiment comme lieutenant “sous aide major” dans l’état militaire de 1776. En 1775, le régiment de Conti est bien en garnison à Besançon (avant d’aller à Niort). Les règlements de l’ancien régime sont particulièrement versatiles sur la numérotation des régiments et le régiment de cavalerie changea plusieurs fois de rang. Il ne prit le 28e qu’après que le Roi ait souhaité que le régiment La Marche prenne rang après le régiment de Conti (ordonnance de 1771). En 1776, le régiment de Conti, devenu un régiment de dragons deviendra le régiment de Boufflers. En regardant l’oeuvre de Wyrsch, on s’aperçoit qu’il a peint plusieurs tableaux d’officier en garnison dans sa ville, notamment un officier du régiment de Courten en 1768, un grenadier du régiment d’Aunis en octobre 1775, la même année que notre portrait ou enfin le capitaine Le Pestre de Jaucourt, peint en 1773, toujours à Besançon . Nous remercions Monsieur Yves Martin pour les précisions apportées sur le régiment de Conti.

Johann Melchior WYRSCH (1732 1798). « Louis Christophe Blanchard en uniforme de lieutenant du 28e régiment de cavalerie Conti, portant la croix de Saint Louis ». Huile sur toile ov…

Lot n° 66 - Joachim RUPALLEY (Bayeux 1713-1780), Attribué à « Portrait de Pierre Jules César de Rochechouart-Montigny (1698-1781) » Toile 126 x 98,5 cm Soulèvements et restaurations anciennes. Très beau cadre en bois et stuc doré. Le modèle devint évêque d'Evreux en 1733, puis de Bayeux en 1753. Notre tableau est à rapprocher d'autres portraits de Rochechouart par Rupalley, de compositions légèrement différentes : l'un conservé au musée des Beaux-Arts d'Orléans, gravé par Jacques Nicolas Tardieu en 1764, l'autre au musée d'art et d'histoire de Bayeux, daté de 1771. Dans le tableau du musée normand, l'ecclésiastique porte une mosette en soie - ici en hermine - , la bibliothèque est à droite et la draperie à gauche – ces éléments sont inversés sur notre toile. Originaire de Bayeux et premier d'une dynastie d'artistes, Joachim Rupalley a été l'élève de Jean Restout. Protégé par Monseigneur de Rochechouart, il s'installe dès 1733 dans sa ville natale et se consacre essentiellement au portrait. Une vingtaine de tableaux est citée dans les sources anciennes représentant des notabilités normandes (les évêques la Rochefoucauld, La Trémouille, Luynes, Rochechouart, des gentilshommes, MM. Deslongparcs, Fréard du Castel, de Bricqueville ou de Baudre) que l'on retrouve dans certains musées (Bayeux et Saint-Lô) et collections particulières. Il s'inspire souvent des gravures de Rigaud, par exemple le Portrait d'Armand Jules de Rohan Guéméné, gravé par Petit (sur Rupalley, voir Gaston Du Boscq de Beaumont, "Souvenirs normands. Un peintre bayeusain au XVIIIe siècle : Joachim Rupalley 1713-1780", Bayeux, 1903, pp. 153-168 , Christine Beauvalot-Gouzi, Jean Restout 1692- 1768 Peintre d'histoire à Paris, éditions Arthena, Paris, 2000, p. 154). Nous remercions madame Ariane James-Sarazin de l'aide qu'elle nous a apportée dans la rédaction de cette notice.

Joachim RUPALLEY (Bayeux 1713 1780), Attribué à « Portrait de Pierre Jules César de Rochechouart Montigny (1698 1781) » Toile 126 x 98,5 cm Soulèvements et restaurations anciennes.…

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !