arts d'Orient et orientalisme

Lots exhibition: samedi 01 décembre - 11:00/18:00 - lundi 03 décembre - 11:00/12:00
Sale: Monday 03 December 2018 - 13:30
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Auction house
Millon
Tel. 01 47 27 95 34
401 Results

Tous les lots

Lot n° 371 - Epitaphe honorant la mère des enfants de Mûsâ b. Ya'qûb b. al-Ma'mûn, à Jerusalem.
Marbre blanc gravé de 11 lignes en coufique. (Cassée collée restaurée en bas à droite).
Jerusalem, fin du 9e siècle - début du 10e siècle (875-925).
52,5 x 52 cm
Dans son article, Elad explique comment Mûsâ b. Ya'qûb b. Al-Ma'mûn serait le petit-fils ou l'arrière petit-fils du Caliphe Abû al-'Abbâs al-Ma'mûn 'Abdallah b. Hârûn ar-Rachîd, surnommé al-Ma'mûn (786-833), qui fut le souverain abbasside de 813 à 833.

A carved limestone tombstone, Jerualem, late 9th - early 10th century
Of squarred form, the face with 11ll. of kufic script, in the name of children's mother of Mûsâ b. Ya'qûb b. al-Ma'mûn
In his article, Elad explains how Mûsâ b. Ya'qûb b. Al-Ma'mûn is the grandson or great-grandson of Caliph Abu al-'Abbâs al-Ma'mûn `Abdallah b. Hârûn ar-Rachîd, nicknamed al-Ma'mûn (786-833), who was the Abbasid ruler from 813 to 833.

Inscriptions :
Au nom de Dieu miséricordieux et compatissant, voici la tombe de la fille esclave (Umm walad) de Mûsâ b. Ya'qûb b. al-Ma'mûn surnommé Umm Muhammad. Elle est morte, laissant derrière elle 20 de ses enfants et petits-enfants. Tous et elle-même craignaient qu'elle meurt dans un pays étranger lointain, et en vérité, elle est morte alors qu'elle se rendait à Jérusalem dans ce lieu où aucun d'eux, sauf un, n'était présent avec elle. Que Dieu ait pitié de quiconque a prié pour elle et a pris exemple de sa mort et qu'elle soit aidée par la miséricorde de Dieu.

Provenance :
Ex collection Shraga Qedar, avant 1979, Jerusalem
Acquis en 2005, auprès de Archaelogical Center Ltd.

Publication :
Le Muséon, revue d'étude orientales, T. 111, fasc 1-2, 1998, "An epitaph of the slave girl", A. Elad, pp.227-244

Epitaphe honorant la mère des enfants de Mûsâ b. Ya'qûb b. Al Ma'mûn, à Jerusalem. Marbre blanc gravé de 11 lignes en coufique. (Cassée collée restaurée en bas à droite). Jerusalem…

Lot n° 380 - Fragment de lampas aux béliers
composé de soie, tissé de fils rouge, vert, miel et bleu, le motif formant une procession de béliers portant un collier de perles autour du cou avec un ruban flottant, comme c'était la coutume pour les animaux de la maison royale. (En l'état).
Asie Centrale, 6e-7e siècle
Dimension du plus grand: L. 58 cm

A fine Sogdian silk Samite textile fragment, Central Asia, 6th/7th Century
silk woven with red, green, honey and blue threads, depicting a procession of rams.
A Carbon Test from CIRAM, confirms a datation between 556 and 640 AD.

Ces fragments, remarquablement bien préservés, ont pu être fabriqués dans un centre sassanien en Iran ou même en Irak. Les œuvres impériales sassaniennes de cette qualité ont été appréciées le long de la route de la soie et ont atteint l’est de l’Asie centrale et la Chine. Ces textiles sont des produits de luxe qui ont fait leur place dans les cultures nomades d'Asie centrale.
La stylisation schématique et le dessin géométrique sont typiquement sogdiens. Le bélier est probablement associé à un élément de la mythologie zoroastrienne. Le bélier peut être retracé jusqu'au dieu Verethragna (emblématique de la valeur) et ses représentations sur le travail du métal sassanien ont été associées à la gloire ou à la fortune et au thème du banquet royal (Gunter et Jett 1992, p.133-7, no. 19).
Un fragment du même tissu est conservé au Metropolitan Museum de New York, (inv. N°2005.134), et fut exposé New York. The Metropolitan Museum of Art. "Buddhism Along the Silk Road," June 2, 2012–February 10, 2013.

Un test au Carbone 14 du laboratoire CIRAM, en date du 13 Juin 2018, atteste d'une datation entre 556 et 640 de notre ère.

These remarkably well-preserved textiles could have been produced in a Sasanian center in Iran or even Iraq. Sasanian imperial works of this quality were valued along the Silk Road and made their way as far as eastern Central Asia and China. Such textiles were luxury goods that denoted status in the nomadic cultures of Central Asia.
A fragment of the same fabric is preserved at the Metropolitan Museum in New York, (Inv.Nr. 2005.134), and was exhibited in New York, The Metropolitan Museum of Art. "Buddhism Along the Silk Road," June 2, 2012-February 10, 2013.

A Carbon 14 test from the CIRAM laboratory, dated June 13, 2018, testifies to a dating between 556 and 640 AD.

Fragment de lampas aux béliers composé de soie, tissé de fils rouge, vert, miel et bleu, le motif formant une procession de béliers portant un collier de perles autour du cou avec …

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!