boiseries, tableaux, mobilier et objets d'art

Expositions des lots : mardi 16 avril - 11:00/18:00 - mercredi 17 avril - 11:00/12:00
Vente : mercredi 17 avril 2019 - 13:30
Salle 13 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Maison de vente
Kâ-Mondo
Tél. 01 48 24 26 10
398 Résultats

Tous les lots

Lot n° 375 - Exceptionnelle boiserie en chêne très finement sculptée et rechampie sur fond crème ou polychrome. Elle est à décor dans des encadrements moulurés et sculptés de guirlandes de fleurs en relief soulignant des cadres à festons ajourées, les angles à coquilles éclatées. Elle comprend trois doubles portes surmontées de leur dessus à l'huile peint sur toile figurant de scènes tirées de la mythologie: Sacrifice à Cérès (déesse de la moisson), Mercure confiant l'enfant Bacchus aux nymphes de Lysa, Mercure et la prêtresse Hersé.
Elle présente également trois importants miroirs au mercure dans trois bordures différentes à fond de quartefeuilles ornées d'attributs de la Guerre ou de l'Amour, carquois, flèches, torches, massue, colombes soulignant des volutes à rinceaux feuillagés et agrafes dans les angles. Les montants à guirlandes et bases au naturel en tertre stylisé à bouquets.
L'un des panneaux présente une porte sous tenture. Poignées et huisseries.

Epoque Louis XV.
(Accidents et restaurations d'usage, fentes et entures, un des miroirs possiblement rétrécis pour former trumeau, certains panneaux de style Louis XV).

Dimensions hors tout:
Doubles portes (3) - H: 356 - L: 149,5 cm
Sous bassement de cimaise (1) - H: 80 - L: 3280 cm
Panneau foncés de miroirs (3) - H: 356 - L: 132 cm
Panneau pour cheminée/trumeau (1) - H: 356 - L: 130 cm
Panneaux pare close (3) - H: 356 - L: 67,5 - 119 - 129 cm
Panneau avec porte sous tenture (1) - H: 356 - L: 119 cm
Panneaux intermédiaires (8) - H: 356 - L: 26 cm Panneaux intermédiaires sculptés (2) - H: 36,5 - L: 246 cm.


Le XVIIIème siècle français est une période d'effervescence artistique exceptionnelle au cours de laquelle les grands personnages: financiers, banquiers, aristocrates et personnages de la cour, jouent un véritable rôle de mécènes auprès des artistes et des artisans de l'époque. Les innombrables livraisons de meubles, de sièges et d'objets de très grande qualité, devaient trouver leur place dans des lieux qui reflétaient la richesse et le luxe de leurs commanditaires. Pour ce faire, l'on privilégia aux décors peints du siècle précédent, des décors de panneaux en bois plus ou moins richement et élégamment sculptés qui formaient l'alentour de la pièce et s'harmoniser avec l'ensemble de son mobilier. Considérant leur coût de réalisation, parfois exceptionnellement élevé, ces boiseries étaient essentiellement destinées aux pièces principales des habitations: les salons de réception et les appartements des propriétaires. Parfois, comme c'est le cas sur l'ensemble que nous proposons, les parties supérieures des portes étaient décorées de tableaux, souvent à thématique allégorique ou mythologique, peints par les meilleurs artistes du temps. Bien que la provenance d'un tel ensemble n'ait pas pu être retracée, soulignons qu'il devait certainement participer au décor du salon de l'un des grands hôtels particuliers du temps pour la plupart concentrés dans les riches quartiers des faubourgs Saint-Germain et Saint-Honoré. Certains détails stylistiques de son décor sculpté permettent de le dater du deuxième tiers du XVIIIème siècle, particulièrement les guirlandes qui semblent s'enrouler autour des montants des trumeaux que l'on retrouvait dans le même esprit sur les miroirs de la galerie de l'hôtel de Villars et à l'arrière du portrait de la marquise de Pompadour peint par François Boucher et conservé à Munich (voir le catalogue d'exposition Madame de Pompadour et les arts, RMN, 2002, p.149). Des ensembles ou des parties de boiseries de même inspiration sont aujourd'hui connus, notamment la boiserie, provenant de l'hôtel Brûlart de Genlis, conservée au musée Carnavalet à Paris (illustrée dans B. Pons, Grands décors français 1650- 1800, Dijon, 1995, p.54-55); une seconde, réalisée pour le salon de l'hôtel de Saint-Simon Sandricourt, qui fait partie des collections du Cincinnati Art Museum (voir B. Pons, op.cit., p.284-290); enfin, citons celle qui figure dans le salon du château de Montmirail (reproduite dans J. Whitehead, The French Interior in the Eighteenth Century, 1992, p.98-99)

Exceptionnelle boiserie en chêne très finement sculptée et rechampie sur fond crème ou polychrome. Elle est à décor dans des encadrements moulurés et sculptés de guirlandes de fleu…

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !