tableaux orientalistes, art islamique

Lots exhibition: mercredi 26 juin - 11:00/18:00 - vendredi 28 juin - 11:00/12:00
Sale: Friday 28 June 2019 - 14:00
Salle 14 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Live
Auction house
Gros & Delettrez
Tel. 01 47 70 83 04
Lots phares
298 Results

Tous les lots

Lot n° 35 - Une Exceptionnelle et rare broderie dite Telmita, Atelier de la ville d’Azemmour, Maroc, comportant des premières représentations de girafe en Afrique du Nord sur un textile

A 17th century rare Azemmour embroidery, Morocco

Cet exemplaire est très proche, voir faisant partie du même ensemble de broderies, et dont un exemplaire a été vendu aux enchères dans la vente Gros et Delettrez Orientalisme de novembre 2018 (lot 214). Attribué au groupe des broderies de la ville d’Azemmour, cet exemplaire possède la même rare caractéristique : la représentation de girafe.

Proche et aussi quelque peu différente des broderies d’Azemmour à décor d’oiseaux, cette broderie diffère toutefois quelque peu, dans certains détails techniques. En cela, nous pensons qu’il doit s’agir d’un atelier ou d’un groupe d’ateliers, professionnels ou privés, peut-être différent des ateliers d’Azemmour qui fabriquèrent les broderies à décor d’oiseaux. Le musée du Quai Branly possède une broderie très similaire qu’elle qualifie de cache-matelas. Numéro d’inventaire Quai Branly 0/758376, précédente collection Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie (Maghreb) : 74.1994.6.5. Dans le descriptif de l’œuvre, il est écrit : Les motifs clairs aux détails noirs se détachent, laissés en réserve, sur le fond entièrement brodé de rouge. Ici, de part et d’autre d’une fontaine, un cavalier crachant un ours et chevauchant une gazelle. Étroites bordures ornées de fleurons. Pièce exceptionnelle par son décor- fait par les femmes juives.

Pour notre part, nous ne voyons pas de cavalier, et pas plus de gazelle. Ce décor figure la fontaine de Grenade stylisée avec de part et d’autre, deux girafes qui viennent s’abreuver, et sur un pilastre un lion ou plus probablement un singe tient une coupe probablement pour boire aussi.

Usures mineures.

XVII - XVIIIe siècle

24 x 121 cm

Bibliographie :

- James Jereb, Arts and Crafts of Morocco, Thames and Hudson, 1995. Cf. p. 17.

- Joelle Lemaistre, Marie-France Vivier, Rabha Bentouhami, Mohamed Bennouna, « De Soie et d’Or, broderies du Maghreb », Ouvrage-catalogue paru lors de l’exposition à l’Institut du Monde Arabe Juin – Septembre 1996. Editions Joel Cuénot & Institut du Monde Arabe, Paris, 1996. Cf. Page 28.

Une Exceptionnelle et rare broderie dite Telmita, Atelier de la ville d’Azemmour, Maroc, comportant des premières représentations de girafe en Afrique du Nord sur un textile A 17t…

Lot n° 36 - Une ceinture de Fès (Hizam) en soie et filé or, tissage lampas lancé., circa 1670, post-Nasride, Maroc

A circa 1670 (17th century) post-Nasrid silk belt, Morocco

Dans l’ouvrage « A la luz de la Seda », un textile décrit comme ceinture de Fès et assez similaire, est daté du XVIe siècle. Nous sommes assez dubitatifs quant à une telle datation. Toutefois dans la mesure, où nous n’avons pas de moyens réellement scientifique de dater de tels textiles, cette datation n’est pas à exclure. Ce textile est un lampas d’une grande qualité, avec des fils de soie et des fils métalliques.

La revue Hali Magazine considérait dans un de ses articles et pour une pièce très similaire que c’était une œuvre de musée. Usures mineures.

Plus proche de nous, le Musée du Quai Branly, conserve un pièce très similaire et daté du 17e siècle, vers 1670. Donnée par Mme Maurice Bernard au Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie (Maghreb) ; Ancienne collection : Maurice Bernard ;

Numéro d’inventaire : 74.1960.2.50. Le Musée du Quai Branly décrit l’œuvre en ces termes :

Deux jeux de fond rouges. Sur le premier, décor d’étoiles renfermant des rosaces, séparées entre elles par des petites fleurettes blanches. Sur le deuxième, décor de pastilles blanches, vertes, jaunes, bleues. Ces deux jeux de fond sont interrompus vers les extrémités par une bande de 7 centimètres présentant quatre importantes rosaces traitées au filé or. Les bords sont frangés, après une petite frise offrant des éléments géométriques exécutés au filé or. La frise sur le bord effrangé exécutée au fil d’or constitue la marque de l’atelier où elle a été tissée. Le second jeu de fond à pastilles porte de nom de « Louiz » (Louis d’or).

XVII - XVIIIe siècle

225 x 30.5 cm

Bibliographie :

- Amparo Lopez Redondo & Purification Marinetto Sanchez « A La Luz de la Seda », Editions Musei Lazaro Galdiano, Museo de la Alhmabra, TF Editors, 2012. Cf. page 96, un décor identique.

- Remi Labrusse, « Purs Décors ? Arts de l’Islam, regards du XIXe siècle », ouvrage catalogue de l’exposition, Octobre 2007 à Janvier 2008. Arts Décoratifs et Musée du Louvre, Paris 2007.

- Beatrice Paolozzi Strozzi, Carlo Maria Suriano, « La Seta Islamica / Islamic Silk », Firenze, Museo Nationale del Bargelo, Firence (Florence) 1999.

Une ceinture de Fès (Hizam) en soie et filé or, tissage lampas lancé., circa 1670, post Nasride, Maroc A circa 1670 (17th century) post Nasrid silk belt, Morocco Dans l’ouvrage «…

Lot n° 39 - Une ceinture de Fès (Hizan ou Hzam) en soie et incomplète, post-Nasride, Maroc

An 18th century post-Nasrid silk belt, Morocco

Comme pour le tissage lampas précédent, pour étudier ce textile, il est conseiller de se référer à l’ouvrage « A la luz de la Seda », dans lequel plusieurs textiles décrits comme ceinture de Fès et assez similaires, sont datés du XVIe siècle. Nous sommes assez dubitatifs quant à une telle datation. Toutefois dans la mesure, où nous n’avons pas de moyens réellement scientifique de dater de tels textiles, cette datation n’est pas à exclure. Pour notre part, nous pensons que ces ceintures ont été faites pendant plusieurs générations, et essentiellement au XVI, mais surtout aux XVII eme et XVIII me siècles. Cet exemplaire est incomplet. La qualité de son tissage est remarquable, et la qualité des colorants exceptionnelle. Cette œuvre est plus ancienne que celle du Musée du Quai Branly (ref. 0/758376), Précédente collection : Musée de l’Homme (Afrique du Nord et Proche-Orient) ; Numéro d’inventaire : 71.1973.0.1.1 X, même si les décors sont identiques.

XVIIIe siècle ?

108 (sans les franges) x 16 cm

Bibliographie :

- Amparo Lopez Redondo & Purification Marinetto Sanchez « A La Luz de la Seda », Editions Musei Lazaro Galdiano, Museo de la Alhmabra, TF Editors, 2012.

- Remi Labrusse, « Purs Décors ? Arts de l’Islam, regards du XIXe siècle », ouvrage catalogue de l’exposition, Octobre 2007 à Janvier 2008. Arts Décoratifs et Musée du Louvre, Paris 2007.

- Beatrice Paolozzi Strozzi, Carlo Maria Suriano, « La Seta Islamica / Islamic Silk », Firenze, Museo Nationale del Bargelo, Firence (Florence) 1999.

Une ceinture de Fès (Hizan ou Hzam) en soie et incomplète, post Nasride, Maroc An 18th century post Nasrid silk belt, Morocco Comme pour le tissage lampas précédent, pour étudier…

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!