Accueil > Annonces de ventes > De 1850 à 1980, des prémices à la fin de l’art moderne

Annonces de ventes

De 1850 à 1980, des prémices à la fin de l’art moderne
mercredi 08 juin 2016
Daguerre
Experts : cabinet Boutemy et Pierre Grignon-Dumoulin.

De 1850 à 1980, des prémices à la fin de l’art moderne, le titre de la vente promet  de retracer un siècle d'art moderne de 1850 à 1980 à travers un large panel de spécialités. Focus sur les années 1980 avec un exceptionel pendentif et une toile de Georges Mathieu.
  • Au registre des bijoux, un exceptionnel pendentif sera proposé. Datant de 1880, il est orné d’une émeraude (16 carats) taillée en poire dans un entourage de brillants (4 carats) taille ancienne en chute, sur une monture en or et en argent. Avec sa chaine de cou en or gris de 3.4 grammes son poids total est de 11.4 grammes. Ce beau bijou est accompagné d'un certificat SSEF 79921 stipulant "Origine Colombie". (50 000 / 60 000 €)
  • Au registre des tableaux, le regard des amateurs s'arrêtera sur Séville sanglante. Il s'agit d'une alkyde sur toile signée Georges MATHIEU (1921-2012). Cette œuvre fut notamment exposée à Courchevel en février 1989, lors de la fameuse exposition « Mathieu ». (30 000 / 40 000 €).
Expositions publiques - Hôtel Drouot - Salle 2
Mardi 7 juin 2016 de 11h à 18h
Mercredi 8 juin 2016 de 11h à 12h

Vente aux enchères publiques - Hôtel Drouot - Salle 2
Mercredi 8 juin 2016, 14h30

Partager sur

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !