Accueil > Annonces de ventes > Foujita et Van Dongen pour un même dessin

Annonces de ventes

Foujita et Van Dongen pour un même dessin
vendredi 24 mars 2017
Leclere - Maison de ventes
Expert : René Millet

Le 24 mars, lors de la Semaine du Dessin à Drouot, la maison Leclere propose une vente consacrée aux œuvres sur papier. Une feuille signée par Léonard Tsuguharu FOUJITA (1886-1968) et Kees VAN DONGEN (1877-1968) sera notamment présentée. Exécutée en 1930, elle est dessinée à l'aquarelle sur les deux faces : au recto, Jeune femme à la colombe tenant un chat et Étude de femme au verso. (15 000/20 000 €)

Après ses études aux Beaux-Arts de Tokyo, Foujita n’a eu qu’une idée en tête : venir à Paris et devenir un vrai peintre. Le 6 août 1913, il arrive dans le quartier de Montparnasse, c’est le début de sa grande aventure : deux rencontres dans une même journée, les coïncidences qui changent sa vie. Telle est l’histoire de Foujita et ses amis de l’École de Paris.

Le lendemain matin après son arrivée, l’artiste japonais habillé tout en blanc s’installe dans un café à Montparnasse. Manuel Ortiz de ZÁRATE (1887-1946), un peintre chilien et un ami de Pablo PICASSO (1881-1973), est surpris par la tenue excentrique et l’exotisme de Foujita. Il invite chez le maître espagnol. Ce même jour, dans l’atelier de Picasso, Foujita découvre les compositions cubistes et les toiles du DOUANIER ROUSSEAU (1844-1910) qui changent sa vision de l’art.

Foujita fera vite partie de l’École de Paris. Il apporte au groupe son singulier style oriental. À partir des années 1920, le peintre développe la figure de la femme nue peinte souvent en monochrome sur fond blanc.

Le dessin présenté lors de cette vacation fut peint avec son ami Van Dongen, connu par sa représentation de la femme fardée en couleurs fauves. Les deux hommes l'exécutèrent à l'occasion du Bal des petits lits blancs de 1930 suivi d'une vente aux enchères caritative à l'Opéra de Paris.

Suivront :

  • Le dessin Rose au bord d'une table de Giovanni BOLDINI (1842-1931). Il s'agit d'une aquarelle sur papier réalisée vers 1905-1907. Elle provient de la collection de Paul CAILLEUX (1878-1918) et resta depuis dans la famille. (12 000/18 000 €)
  • Une Femme nue debout peinte à l'aquarelle et au graphite sur papier par Auguste RODIN (1840-1917). Elle fut exécutée vers 1896. Cette œuvre est caractéristique des premiers nus féminins en mouvement réalisés par l'artiste et qu'il déclina jusqu'à sa mort. (8 000/12 000 €)

Exposition publique – Drouot – Salle 2
Jeudi 23 mars, de 11h à 21h
Vendredi 24 mars, de 11h à 12h

Vente aux enchères publique – Drouot – Salle 2
Vendredi 24 mars, 14h

Partager sur

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !