Accueil > Institutionnel Drouot > BILAN 1er semestre 2019

Institutionnel Drouot

BILAN 1er semestre 2019
lundi 01 juillet 2019

1er juillet 2019 - Au terme des six premiers mois de l’année, Drouot présente un produit de vente en hausse par rapport à la même période en 2018, avec un total de 201 millions d'Euros* et 569 ventes. (Consulter le bilan du 1er semestre 2018)

Ce premier semestre a été dynamique, notamment porté par la dispersion de nombreuses collections aux thématiques variées. Du contenu parisien de la collection Roxane Debuisson par Maître Lucien qui réjouira désormais les visiteurs du musée Carnavalet, à la succession de Madame Michel Binoche proposée conjointement par Fraysse & Associés et Binoche et Giquello dont la première partie totalise 4.8M€ et compte l’enchère la plus haute du semestre à Drouot, ou encore celles, d’art populaire de Pierre Bellemare par Maître Ferri et de boutons par la maison Coutau-Bégarie, toutes les spécialités ont été représentées.
Les vingt premières enchères du semestre (cf. p. 3) sont à l’image de Drouot : de qualité et diversifiées. Qualité d’autant plus soulignée par l’intérêt des institutions publiques qui ont préempté 110 œuvres pour enrichir leurs collections (vs. 70 au 1er semestre 2018), dont l’exceptionnel tableau de plumes du XVIe siècle mexicain préempté à 283 360 € par le musée du Quai Branly – Jacques Chirac. Par ailleurs, dans le cadre de l’actualité internationale du marché de l’art parisien, les ventes dédiées aux dessins et aux arts d’Asie ont suscité un vif intérêt, tels que l’illustrent les 15M€ qu’ont totalisé les ventes d’arts d’Asie.

Au-delà des vacations, le premier semestre a été marqué par l’adoption en Assemblée Générale de Drouot Patrimoine, à une forte majorité, de modifications importantes quant aux conditions d’accès au capital de la société holding du Groupe Drouot. Outre des conditions attractives destinées aux jeunes maisons de ventes, l’un des objectifs de cette évolution est de nouer des liens avec les maisons de ventes situées en régions. Cette impulsion a été brillamment illustrée par l’exposition, le temps d’une journée, de la toile Judith et Holopherne du Caravage, vendue par Maître Labarbe à Toulouse. Une collaboration qui a créé l’émulation à Drouot, avec 2 200 visiteurs venus admirer l’œuvre du maître italien. Cet événement a été largement relayé, notamment par La Gazette Drouot qui s’est récemment doté d’un nouveau site internet et de réseaux sociaux dédiés (Facebook, Instagram, Twitter). La Gazette, son site et ses plateformes sociales sont la référence en France de l’actualité du monde des enchères, de l’art et du patrimoine. Enfin, en mars dernier, Drouot accueillait Ducasse Restaurant qui a pris ses quartiers à l’Adjugé.

1 Total frais inclus des ventes de Drouot Richelieu, Drouot Montmartre et Drouot Online.  Les after-sales et les ventes de gré à gré ne sont pas incluses.
 

DROUOT EN CHIFFRES - BILAN DU 1er SEMESTRE 2019

 

 
aaa 201M€ de produit vendu

569 ventes à Drouot (Richelieu et Montmartre)
350 000 visiteurs
6 enchères millionnaires 
18 enchères supérieures à 500 000 €
3 307 716 €, la plus haute enchère réalisée

Les ventes Online progressent de 10% avec 302 vacations organisées via Drouot Digital.
 

 
L’intérêt des institutions est illustré par plus de 110 préemptions, parmi lesquelles : 

Le musée du Quai Branly - Jacques Chirac, qui a préempté un tableau de plumes exécuté au Mexique et daté du XVIe siècle à 283 360 €. (détail illustré à gauche)
Le musée du Louvre, qui a préempté quatre œuvres dont deux carnets de croquis d’Eugène DELACROIX (1798-1863) pour un total de 408 200 €.
Le Centre Pompidou, qui a préempté 15 lots dont un important ensemble d’œuvres de Gérard SINGER (1929-2007).
Le musée Carnavalet , qui a préempté huit enseignes de commerces parisiens du XIXe siècle.
 
De nombreux records mondiaux ont été réalisés au cours du semestre et plus particulièrement parmi les peintres vietnamiens de l’École des Beaux-Arts d’Hanoï.

300 800 € pour une œuvre de Martin DRÖLLING (1752-1817) Daguerre, le 29 mars 2019
281 600 € pour une œuvre de Jiri Karpeles, dit Georges KARS (1882-1945) Ader, le 17 mai 2019

526 760 € pour une œuvre de Luong XUAN NHI (1913-2006) Aguttes, le 11 juin 2019
520 700 € pour une œuvre de Tran BINH LOC (1914-1941) Lynda Trouvé, le 2 avril 2019
380 000 € pour une œuvre de Nguyen VAN TY (1917-1992) Lynda Trouvé, le 2 avril 2019 (détail illustré à gauche)



Partager sur

Vivre

l'Art passionnément !

Contact
Hôtel des ventes mythique, Drouot est la première place d'enchères en France. Ouvert à toutes et à tous, l'institution est le lieu de rendez-vous incontournable des amateurs d'art. Que vous soyez néophyte ou connaisseur exigeant, vous pourrez vibrer au rythme de l'actualité du marché de l'art, découvrir les annonces de vente, les résultats, participer aux événements... Restez connecté à ce lieu unique grâce à notre agenda des ventes et des expositions, et explorez tout l'univers de ce monde captivant via notre guide et le catalogue des services.
Vivez l'art passionnément !