Home > Auction highlights > TESSIER & SARROU - De Belperron à Dalida

Auction highlights

TESSIER & SARROU - De Belperron à Dalida
Thursday 04 June 2020

Experts : Stéphane Portier et Thierry Grassat

Le 4 juin, la maison Tessier & Sarrou proposera une section de vente dédiée aux bijoux et à la mode. La partie consacrée aux bijoux est composée d’une collection unique de bijoux de Suzanne Belperron, et la partie dédiée à la mode est sublimée par une robe Pierre Balmain que la chanteuse Dalida porta lors d’un concert donné à Montréal en 1983.


 
Suzanne BELPERRON (1900-1983) est née dans la région du Jura, près de l’un des centres les plus importants de taille de diamants et qui lui donne, très jeune, le goût des bijoux. La jeune fille manifeste un don pour le dessin qui incite sa mère à l’inscrire à l’École des Beaux-Arts de Besançon. Elle y remporte le premier prix du concours des Arts Décoratifs de l’année 1917- 1918.

Elle commence sa carrière professionnelle en 1919 en tant que modélistedessinatrice auprès de Jeanne Boivin. Pleine de créativité et d’imagination, les bijoux qu’elle créé connaissent très rapidement un immense succès. Succès d’autant souligné par sa promotion, à 23 ans seulement, au poste de codirectrice de la maison René Boivin.

En 1932, Suzanne Belperron rejoint la marque Bernard Herz en tant que directrice artistique et technique, ce poste lui offrant une liberté totale pour laisser libre cours à sa créativité. Elle y développe sa prédilection pour les pierres dures et semi précieuses, qu’elle conserve tout au long de sa carrière, devenant alors une pionnière dans le monde de la mode et du bijou moderne, au même titre que René Boivin, Coco Chanel et Elsa Schiaparelli. Sa jeunesse et sa personnalité forte et originale lui permettent de créer un style reconnaissable entre tous : imaginatif, osé et reconnu des deux côtés de l’Atlantique. Elle reste auprès de Herz jusqu’à son décès en 1943. Le négociant lui avait confié l’entreprise, qui devient alors Herz-Belperron, et ce jusqu’à sa liquidation en 1975.


 
 
Les créations de Belperron sont uniques. La créatrice prend le soin de connaître chacun de ses clients, elle n’hésite pas à prendre plusieurs rendez-vous afin de proposer un bijou qui puisse, au mieux, rendre compte de sa personnalité. Elle propose à sa clientèle prestigieuse des bijoux totalement nouveaux, avec des lignes, des volumes et des matières qui lui sont propres. Belperron ne recherche pas systématiquement les pierres précieuses, elle affectionne les matières telles que la citrine, l’agate, la calcédoine, le cristal de roche et autres matières de couleur.

Aventurière intrépide, Suzanne Belperron voyage au Proche-Orient pour étudier le travail traditionnel de l’or, en Inde pour choisir rubis et saphirs, ou en Égypte, qui l’inspire beaucoup et dont naît, notamment, la bague « casque » qu’elle porte quotidiennement (estimation : 2 000 - 3 000 € ; ill. à droite). Elle puise son inspiration dans la nature, à l’instar de cette paire de clips d’oreilles à décor de feuilles (estimation : 1 500 - 2 000 € ; ill. en page 1) mais également dans les tissus d’Orient, les ornements mayas et les dessins tribaux africains.


Disparue en 1983, Suzanne Belperron est l’une des créatrices de bijoux majeures du XXe siècle. Elle qui ne signait pas ses créations, aimait à dire : « Mon style est ma signature ».

 
Pierre BALMAIN (1914-1982) affectionnait particulièrement concevoir des costumes de scène, et notamment pour Dalida. La chanteuse vouait au couturier une amitié et une admiration sans pareilles. Elle lui rendit hommage en ces mots : Pierre Balmain, c'était pour moi la vie en rose, en soie, en dentelle et quelquefois en strass... Et Dieu créa la femme, c'est du moins ce qu'on dit, alors sûr, il a aussi créé Pierre Balmain ! Il aurait pu lui dire : "Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai la haute couture". (Collectif 40 Années de Création Pierre Balmain. Musée de la mode et du costume Palais Galliera, 1985, p. 23.). Cette robe, unique, en velours dévoré et Lurex noir et or de la maison Mathieu, a été créée vers 1980 (estimation : 3 000 - 5 000 €). Dalida la portera trois ans plus tard, lors d’un concert à Montréal où la chanteuse interprète Mourir sur scène. zzz
 

Vente aux enchères publique - Drouot - Salle 1
Jeudi 4 juin – 14h

Exposition publique - Drouot - Salle 1
Lundi 2 juin – 11h / 19h
Mardi 3 juin – 11h / 19h
Share

tableaux, mobilier et objets d'art

Lots exhibition: lundi 07 décembre - 11:00/18:00 - mardi 08 décembre - 11:00/12:00
Sale:
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris
Auction house
Tessier & Sarrou et Associés
Tel. Tél. : 01 40 13 07 79

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!