Home > Main results > OVA - 5M€ pour la session printannière des Collections Aristophil

Main results

OVA - 5M€ pour la session printannière des Collections Aristophil
Tuesday 16 June 2020

Paris - La session de printemps des Collections Aristophil s’achève après quatre ventes aux enchères orchestrées du 16 au 19 juin 2020 par les OVA (Opérateurs de Vente pour les Collections Aristophil ; Aguttes, Artcurial, Drouot Estimations, Ader). Avec un total de 5 029 523 €, le bilan de cette session de ventes est à nouveau très positif et l’ensemble des 32 ventes réalisées depuis décembre 2017 sélève désormais à 53,5M€. Notons que lors de cette semaine de ventes, plus de la moitié des acquisitions ont été effectuées en ligne, notamment par le biais de la plateforme Drouot Digital.

Cette session a été marquée par la diversité des thèmes abordés. Entre les Beaux-Arts – un carnet de dessins originaux de Marc CHAGALL (1887-1985) vendu 191 100 € – et la Littérature – une correspondance autographe de Marcel PROUST (1871-1922) partie à 24 700 € –, se glissait la Science, notamment remarquée par une lettre de l’astronome Johannes KEPLER (1571-1630) qui s’est envolée 260 000 €. Dix institutions ont fait valloir leur droit de préemption à 22 reprises pour enrichir leurs collections, parmi lesquelles l’École Polytechnique, l’INHA, le musée Paul Valéry de Sète, la bibliothèque de l’Arsenal et la bibliothèque Jacques Doucet. 
 
DROUOT ESTIMATIONS
VENTE N°29 • BEAUX ARTS

 
VINCENT, PAUL, ÉMILE ET LES AUTRES...
Mardi 16 juin à 14h, à Drouot, Paris | Experts : Claude Oterelo, Cabinet Chanoit et Sylvie Collignon
 
La vacation qui a introduit la session printanière des Collections Aristophil à Drouot a suscité un vif engouement de la part des amateurs et collectionneurs qui affectionnent les réalisations d’artistes du XIXe siècle. Peintures, dessins, manuscrits, lettres ou éditions originales ont totalisé 1 286 638 €. 

Des représentants de l’Institut national de l’histoire de l’art et de la Bibliothèque Kandinsky étaient présents en salle pour faire valoir leur droit de préemption. L’INHA a ainsi enrichi ses collections de 36 lettres autographes signées que Georges ROUAULT (1871-1958) adressa à l’Abbé Maurice Maurel pour 3 640 € (lot 346). La bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou a, quant à elle, préempté trois ensembles de Victor BRAUNER (1903-1966) pour un total de 3 575 € (lots 226, 227 et 228). 

Le clou de la vente revient à l’importante lettre que Vincent VAN GOGH (1853-1890) et Paul GAUGUIN (1848-1903) adressent le 1er ou le 2 novembre 1888 à Émile BERNARD. Avec une estimation basse de 180 000 €, la lettre a trouvé preneur en salle pour 210 600 €. Outre la présence des signatures des deux artistes, la lettre permet de découvrir combien les deux amis s’admiraient et s’influençaient mutuellement malgré des styles tout à fait différents. Par ailleurs, ce document traduit l’immense lucidité des artistes quant au changement qui s’opère autour d’eux : ils sont parfaitement conscients que leur art marque un tournant et que seules les générations futures le comprendront. Van Gogh détaille : « Or moi qui ai un pressentiment d’un nouveau monde, qui crois certes à la possibilité d’une immense renaissance de l’art. Qui crois que cet art nouveau aura les tropiques pour patrie. Il me semble que nous mêmes ne servons que d’intermédiaires. Et que ce ne sera qu’une génération suivante qui réussira à vivre en paix ». 
 
 
ARTCURIAL
VENTE N°30 • LITTÉRATURE

 
LITTÉRATURE FRANÇAISE DU XXe SIÈCLE
Mercredi 17 juin à 14h30, 7 Rond-Point des Champs-Élysées, 75008, Paris | Spécialiste : Frédéric Harnisch
 
Le lendemain, la vacation orchestrée par Artcurial dessinait un portrait de la France intellectuelle, culturelle et politique du XXe siècle. Composée de carnets, feuilles éparses, cassettes audio et livres, l’ensemble se distinguait par une grande diversité de tons, d’idées et de voix. Cette vente totalise 509 902 €.

Les collectionneurs ont manifesté une attention particulière pour l’œuvre de l’incontournable Marcel PROUST (1871-1922), qui ravive son statut de référence sur le marché littéraire français. Une correspondance de 19 lettres autographes signées a notamment été acquise par un internaute à 24 700 €. Ce regain d’intérêt pour les œuvres de l’artiste – lettres et dessins – est illustré par la vente de la totalité des lots au même titre que des pièces relatives à l’écrivain par ses contemporains, à l’instar des lettres de Violet Schiff, mécène mondaine anglaise, dans lesquelles elle évoque son admiration éternelle pour son œuvre qui se sont envolées à 12 400 €, bien au-delà de leurs estimations.

Saluons également une belle performance pour les pièces allemandes : un très beau manuscrit autographe d’Hermann HESSE (1877-1962), écrit et peint durant l’année 1949, a été adjugé à 24 700 € et remporté par un enchérisseur au téléphone (lot 430). Cet ensemble de douze poèmes est orné d’illustrations réalisées à l’encre brune et à l’aquarelle par le romancier et poète lui-même. La Petite Anthologie poétique du Surréalisme (ill. à droite) obtient quant à elle le beau prix de 35 100 €. 

La vacation aura également été marquée par deux nouvelles préemptions. La Bibliothèque d’Orléans a acquis l’émouvante correspondance littéraire et amicale, restée en partie inédite, entre les poètes Max JACOB (1876-1944) et Jean ROUSSELOT (1913-2004) (lot 432) pour 3 400 €. Le Musée Paul Valéry de Sète a remporté de son côté à 1 400 €, une correspondance de Paul VALÉRY (1871-1945) à Madame Jeanne Loviton, plus connue sous le pseudonyme Jean Voilier, alors journaliste, écrivaine, éditrice et surtout comme le dernier amour de Valéry (lot 495).
 
 
ADER
VENTE N°31 • SCIENCES

 
ARCHÉOLOGIE, SAVANTS ET PHILOSOPHES
Jeudi 18 juin à 14h, 3 rue Favart 75002 - Paris | Experts : Thierry Bodin, Éric Geneste et Christophe Kunicki
 
Avec 81% de lots vendus, 11 préemptions et une belle surprise pour Johannes KEPLER (1571-1630) qui a quintuplé son estimation, la vente dédiée aux Sciences, orchestrée par la maison Ader, a totalisé 1 467 822 € avec succès.

Demeurée inédite jusqu’à présent, la lettre de l’astronome allemand, Kepler, adressée à Christian II de Saxe depuis Prague en janvier 1610, a séduit un collectionneur à hauteur de 260 000 € (estimée 40 000 - 60 000 €). Cinq téléphones se sont disputés la lettre qui accompagnait l’envoi d’un exemplaire de son livre capital, Astronomia nova, publié à la fin de l’été 1609, dans lequel Kepler énonce les premières lois sur le mouvement des astres et notamment sur la planète Mars. Avec beaucoup d’humour, Kepler décrit ses recherches comme une guerre contre Mars, qu’il a réussi à vaincre, à capturer et à livrer en spectacle aux savants ; il l’a mis dans une prison confortable, où il pourra visiter les autres dieux : Vulcain, Vénus ou Minerve...

La dispersion de l’important ensemble de lettres d’Albert EINSTEIN (1879-1955), composé de 36 lots, a suscité un engouement particulièrement enthousiaste des collectionneurs. Trente-trois ont trouvé preneur, totalisant 583 960 € et dépassant toutes attentes puisque l’estimation de l’ensemble était de 330 500 à 417 700 euros. Y figuraient autant de souvenirs personnels, telle une carte postale adressée à son fils (lot 561 - 4 550 €) que des témoignages scientifiques, à l’instar de sa théorie sur les champs unifiés (lot 573 - 84 500 € et lot 580 - 65 000 €).

Les travaux du mathématicien, physicien théoricien et philosophe Henri POINCARÉ (1854-1912) ont également été très remarqués pendant la vente. Les 16 lots présentés ont trouvé preneur, totalisant 191 880 €. L’École Polytechnique, dont le scientifique est reçu premier au concours d’admission en 1873, était présente en salle pour préempter les lots 637 - 7 800 €, 638 - 13 000 € et 651 - 26 000 €). Par ailleurs, l’université de Lorraine, région de son enfance, a préempté les lots 639 à 645.
 
 
AGUTTES
VENTE N°32 • LITTÉRATURE

 
1920/1930
Vendredi 19 juin à 14h30, 164 bis avenue Charles-de-Gaule 92200 Neuilly-sur-Seine | Expert : Claude Oterelo
 
Clôturant la session, la vente qu’orchestrait la maison Aguttes sur la littérature et l’art des années 1920-1930 a totalisé 1 739 187 €. 

Franz KAFKA (1883-1924) a créé l’émulation lors de la vente, avec un ensemble de 38 lettres autographes signées datant des années 1920-1924, adressées à Robert Klopstock, médecin et dernier ami de Kafka (ill. à droite). Estimé entre 100 000 et 150 000 €, l’ensemble a suscité une bataille entre trois enchérisseurs au téléphone, finalement remportée sur Drouot Digital à hauteur de 390 000 €. La correspondance couvre les dernières années de la vie de Kafka et permet un regard sur les relations de Kafka avec une jeune fille de 25 ans, Dora Diamant, la seule femme avec laquelle il n’ait jamais vécu.

L’ensemble de lettres autographes signées, manuscrits, dessins originaux, « placards » d’épreuves corrigées et portraits photographiques de Marcel PROUST (1871-1922) a également suscité l’engouement des enchérisseurs. Ce corpus estimé 120 000 - 150 000 € abordait son œuvre, le monde, l’amour et l’amitié. L’ensemble a finalement atteint 234 000 €. Les lignes Art Nouveau et les couleurs choisies par François-Louis SCHMIED (1873-1941) pour illustrer les lots 164 à 174 ont ravi les collectionneurs. De très beaux prix ont été atteints, à l’instar du conte Histoire charmante de l’adolescente Sucre d’amour écrit par Joseph-Charles MARDRUS (1868-1949) et illustré par Schmied en 1927 qui a trouvé preneur à 52 000 € alors qu’estimé entre 20 000 et 30 000 €. La bibliothèque Jacques Doucet (lot 17 - 13 000 € ; lot 78 - 2 600 € ; lot 86 - 2 600 €), la bibliothèque de Limoges (lot 80 - 26 000 €) et la bibliothèque de l’Arsenal (lot 115 - 5 980 €) ont acquis des œuvres lors de la vente.
 





Depuis le 20 décembre 2017, 32 ventes aux enchères des Collections Aristophil ont été orchestrées par les OVA à Drouot, marquées par 3 enchères millionnaires parmi 12 enchères de plus de 500 000 €, 190 préemptions de musées et institutions et un produit total de ventes de plus de 53,5M€.





Nous vous donnons rendez-vous à l’automne 2020 pour la prochaine session de ventes des Collections Aristophil.

 
Share

Experience

art passionately!

Contact
The iconic Hôtel Drouot is the leading auction place in France. Open to all, the institution is a key marketplace for art connoisseurs. Whether you are a demanding collector or not, you will be able to keep up with the latest art market news, browse the upcoming sales and main results, take part in events... Stay connected to this unique place through our auctions and exhibitions calendars, and explore the unique universe of this fascinating world through our guide and variety of services.
Experience art passionately!